Search
mercredi 21 nov 2018
  • :
  • :

Ski alpin – Tous les résultats au Markstein, à Gérardmer et au Schnepfenried

image_pdfimage_print

Grand-Prix Crédit Mutuel adultes : La première de Martin Meyer.

Premier succès en Grand-Prix adultes du Thannois licencié au CS Megève, ce dimanche au Markstein où Sébastien Andres est tombé, pendant que Manon Trimaille était intouchable chez les féminines.

A l’issue de trois saisons sur le circuit FIS dans les Alpes, Martin Meyer a choisi de renouer avec le massif vosgien cette saison. Dès sa deuxième course, le skieur thannois licencié au CS Megève a saisi l’occasion pour décrocher sa première victoire en Grand-Prix Crédit Mutuel, ce dimanche au Markstein dans le GP Domaine Jean-Michel Welty. Il avait dû s’incliner devant le quadragénaire Jérôme Schandené, il y a deux semaines, au Schnepfenried. Cette fois, le jeune homme de 20 ans a pris le meilleur sur un autre glorieux ancien, Gaëtan Kempf (Skieurs du Tanet), qu’il devance de plus de 5 secondes pendant que Thomas Muller, l’ancien skieur du SCV Wesserling, complète le podium pour le bonheur de son père Jean-Claude Muller, patron de l’organisation.

Sébastien Andres, le leader du SCV Wesserling, restait pourtant en embuscade à 80 centièmes à l’issue de la première manche. Mais il a abandonné toute chance durant la deuxième en tombant, comme beaucoup d’autres, dans des conditions considérablement compliquées par le redoux. Malgré le grand renfort du sel, 21 des 48 masculins en ont fait les frais et 10 des 21 féminines n’ont pas été plus heureuses.

“J’ai eu un bon dossard en première manche ce qui m’a permis de faire la différence sur Sébastien Andres” confiait Martin Meyer. “Il fallait être vigilant dans le deuxième”.

Pas question toutefois de faire bouillonner les ambitions régionales de l’étudiant en biologie à Strasbourg. ”Je vais surtout faire des courses au niveau universitaire chez les citadins. Je courrai en coupe des Vosges lorsque je serai disponible par rapport à mes études mais j’aimerais bien disputer un slalom géant à Gérardmer”.

Martin Meyer venait en tout cas de se rappeler au bon souvenir de tous, lui qui s’était illustré en grimpant sur le podium des championnats de France U16 avant de rejoindre pendant trois saisons le pôle France à Albertville. “Trois années durant lesquels je suis arrivé à 40 points sur le circuit FIS. Maintenant, j’ai donné la priorité à mes études”.

Ses ambitions sportives sont donc revues à la baisse afin de privilégier son avenir professionnel. Martin Meyer n’en conservera pas moins sa licence au club de Megève “car ils ont été très gentils de m’accueillir”.

Sébastien Andres espérait réussir une meilleure rentrée dans le massif vosgien alors qu’il restait sur une belle 2e place, en FIS Citadins le 14 janvier à La Norma, à 41 points. ”Je tombe en deuxième manche, ce n’est pas terrible“ confiait le skieur de Mollau. “Cette saison, j’aimerais me qualifier pour les championnats du Monde citadins et faire quelques podiums en FIS Citadines. Le week-end prochain, je resterai dans le massif pour participer aux deux Grand-Prix mais ensuite ça dépendra de mon calendrier en FIS. Il est sûr, cependant, que je voudrais conserver mon titre de champion des Grand-Prix”.

Premier de la catégorie des U18, Victor Seyler (Skieurs de Strassbourg) termine au pied du podium, à la 4e place. Dans tout cela, un seul coureur du versant vosgien rentre parmi les douze premiers, la domination alsacienne est littéralement écrasante cette saison.

Côté féminin, Manon Trimaille (SCE Saint-Amarin), 20 ans elle aussi, n’a pas été en reste. Elle s’impose également sur un écart de 5 secondes devant les Vosgiennes Margot Antoine et Emeline Dutap, deux U18 licenciées à l’AS Gérardmer. C’est son deuxième succès d’affilée en Grand-Prix Crédit Mutuel, après le Schnepfenried deux semaines auparavant, mais ses apparitions y seront cependant limitées.

“J’avais des vacances et mes cours n’étaient pas trop denses ce qui m’a permis de prendre le départ de ces deux courses. Mon objectif est surtout de revenir sur les skis mais je ne pourrai pas participer à beaucoup de courses en raison des mes études” expliquait la Mulhousienne inscrite en première année de médecine à Strasbourg.

Quant aux U16, les jeunes Alsaciens ont, eux aussi, pris le dessus sur les Vosgiens, avec les succès de Robin Gross (SCV Wesserling) et et de Liv Speckbacher (VT Mulhouse). Alors qu’ils étaient en tête de la première manche, Baptiste Husser (SCV Wesserling) et Lilou Godel (SCS Guebwiller) sont sortis dans la deuxième.

David Jeangeorges.

1

Grand-Prix Crédit-Mutuel U14 : Noë Schuwer et Eglantine Fonné.

Des conditions difficiles, dues au redoux, attendaient les meilleurs U14 du massif vosgien, ce dimanche à Gérardmer, dans le deuxième Grand-Prix Crédit Mutuel de la saison réservé à leur catégorie. C’est ainsi que durant la première manche, 24 des 63 garçons sont allés à l’abandon.

Doté du Prix Dal’Alu Beausire, ce slalom spécial a permis à Noë Schuwer (Skieurs de Strasbourg) de confirmer son entrée en matière victorieuse, une semaine plus tôt, au Markstein. Pour la deuxième fois d’affilée, il a fait la différence en seconde manche alors qu’il était devancé de 29 centièmes par Johan Mourot (La Bressaude) à l’issue du tracé initial. Dans le deuxième parcours, Noë Schuwer mettait tout le monde d’accord pour l’emporter finalement une confortable avance de 1 seconde 26 sur Johan Mourot pendant que Jules Abreval (SR Saint-Dié des Vosges) complète le podium à plus de 2 secondes.

Chez les filles, Emma Nasti (Skieurs du Tanet), qui avait remporté l’ouverture, est sortie en seconde manche alors qu’elle avait signé le second temps dans la première. Une voie royale s’ouvrait à Eglantine Fonné (SC Bonhomme). Sur la lancée de sa victoire en slalom géant aux championnats de France UNSS, elle n’a laissé aucune chance à ses rivales. Elle distance de 4 secondes Marine Baur (AN Munster) 2e et de 7 secondes Diane Talance (La Bressaude) 3e.

Au vu de leur démonstration de ce dimanche, il sera difficile déloger Noë Schuwer et Eglantine Fonné cette saison.

D.J.

2

Coupe du massif U8-U10 : Trois sur quatre pour les Vosgiens.

C’est au Schnepfenried que les U10 et les U8 des deux versants du massif vosgien disputaient ce dimanche leur première course de la saison lors du Prix du ski-club Barr. Il proposait deux manches de slalom spécial et seul le meilleur temps de chaque concurrent était retenu pour établir le classement. Léo Tomas (AS Gérardmer) s’est montré le plus rapide dans chaque tracé. Il remporte donc la course devant Arsène Meyer (AN Munster) à 56 centièmes pendant que Marc Feidt (SC Bonhomme) est distancé à 1 seconde 50.

En U8, son frère Hugo Tomas fait également la loi devant Louis Pierrat (Skieurs du Tanet) à 27 centièmes et Manon Baradel (SC Bonhomme) à 40 centièmes. Dans les deux catégories, un Vosgien l’emporte donc devant deux Alsaciens.

Chez les filles, Soizig Hubschi (AS Gérardmer) était au dessus du lot en U 10. Ellen Serrière (SC Barr) et Léonie Greffoz (SC Ballon) terminent dos à dos à la deuxième place en lui concédant 7 secondes.

Manon Baradel (SC Bonhomme) sauve l’honneur de la relève alsacienne en s’imposant chez les U8. Elle devance Amalia Zeiss (La Bressaude) à 2 secondes 44 et Emma Di Lorenzo (Skieurs de Strasbourg) 3e à 3 secondes 40.

Seulement douze filles ont pris le départ alors qu’ils étaient pas moins de 46 chez les garçons.

D.J. 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.