Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Ventron – Un conseil municipal pendant les fêtes pour rester une station de tourisme

image_pdfimage_print
Ventron : 875 habitants en temps normal, 2.500 durant la haute saison touristique.

Ventron : 875 habitants en temps normal, 2.500 durant la haute saison touristique.

Jean-Claude Dousteyssier, le maire de Ventron, a réuni son conseil municipal entre les deux réveillons, le jeudi 28 décembre 2017 à 18 heures 00. Pour demander le maintien de la commune en station de tourisme avant l’échéance du 1er janvier 2018.

– Pour quelles raisons avez-vous dû placer ce conseil municipal entre les fêtes ?

Jean-Claude Dousteyssier, le maire de Ventron.

Jean-Claude Dousteyssier, le maire de Ventron.

– Ventron est classé commune touristique depuis 1987. Ce classement a évolué tout seul sans qu’on ait beaucoup à s’en préoccuper. Il est arrivé à échéance au 1er janvier 2018, on ne s’était pas formalisé car on avait obtenu l’équivalent au fil des années grâce à nos atouts. Or, les communes n’ayant pas renouvelé leur demande de classement au 31 décembre 2017 le perdaient ainsi que les avantages qui y sont associés. Il était nécessaire avant cette date butoir de refaire la démarche par une décision du conseil municipal auprès du Préfet qui instruit le dossier.

 – Quels sont les critères pour être station de tourisme ?

Les communes candidates doivent respecter trois critères : détenir un office de tourisme classé ce qui est toujours notre cas avec l’office de tourisme intercommunal de la communauté de communes des Hautes-Vosges ; organiser des animations touristiques et disposer d’une capacité d’hébergement destinée à une population non permanente. Cette dénomination est délivrée par un arrêté préfectoral pris pour une durée de cinq ans.

 – Quels sont les avantages du classement ?

– Il est très intéressant pour une commune comme Ventron. Nous sommes actuellement 850 habitants plus 25. Sans ce classement, les aides de l’Etat sont attribués uniquement pour une population de 875. Or Ventron compte 380 résidences principales et 460 résidences secondaires. Durant le mois de février, nous sommes 2.500. Tout cela crée des frais supplémentaires en terme technique, de personnel et même administratif.

Ce classement permet d’obtenir des aides supérieures . Il ne faut pas oublier que Ventron apporte une offre complémentaire par rapport aux grandes stations. On n’organise pas de gros événements mais préserver le calme, c’est déjà beaucoup pour certains visiteurs. En plus, notre station de ski est très familiale, il n’y a pas de surpopulation.

 Propos recueillis par D.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.