Search
jeudi 18 oct 2018
  • :
  • :

Ventron – Les taux d’imposition locale ont baissé

image_pdfimage_print

 

0

A l’occasion de la cérémonie des voeux, l’exposé de Brigitte Vanson a mis en évidence le fonctionnement de la commune au travers des délégations des adjoints :

– périscolaire / association / communication : Brigitte Vanson,

– travaux voirie, bâtiments, eau, assainissement, Patrick Brolis,

– foncier, forêt, urbanisme, Guy Parmentier,

– études : en relation avec le réseau d’eau, d’éclairage, d’assainissement, l’urbanisme, le foncier… réflexion sur l’ensemble du dispositif Jean-François Valdenaire.

6Oui, mais alors, que fait le maire ? “En retrait, la mission du maire est un travail d’animation, de synthèse et de guide pour l’avenir notamment à chacune des réunions d’adjoint hebdomadaire au cour desquelles nous listons systématiquement tous les sujets et les affaires en cours” répond Jean-Claude Dousteyssier .

La population se réduit, en ce début janvier 2018, à 875 habitants, s’inscrivant ainsi dans le mouvement de dépopulation qui touche les milieux ruraux et notamment le département des Vosges. “Avec tous les esprits chagrins, experts en tout domaine, je me pose la question, face à cette dépopulation : que fait le maire ? Des gosses ? Que fait le maire ? eh bien, début 2017, je proposais au conseil municipal qui l’a accepté unanimement une baisse des 4 taxes, cette mesure, pratiquement passée inaperçue, était justifiée par l’augmentation des bases qui servent au calcul de la taxe d’habitation, mais aussi par un dégrèvement de charges prises en compte par la communauté de communes : l’office de tourisme, la cotisation au Pays de Remiremont, au SIVU du tourisme, la piscine de Vagney….. qui représente une baisse du revenu de la commune d’environ 20 000 € pour une baisse des 4 taxes de 5 %. Ça fait du bien de le rappeler, surtout quand nous sommes une des rares communes à le faire”.

 En 2017, les vicissitudes traversées par Ventron Confection, l’inquiétude des salariés, finalement la reprise par Standard Textile, ont été un des temps forts de l’année. “Près de 90 emplois de salariés qui ne résident pas tous à Ventron, ont été sauvés tout en posant à la municipalité la question litigieuse du raccordement à la station d’épuration en construction” a rappelé le maire. Les manifestations associatives qui vivent grâce à l’investissement de leurs bénévoles ont marqué elles aussi le calendrier. “Je les salue ainsi que tous les présidents d’association qui se battent pour Ventron dans des domaines variés. Je ne les citerai pas particulièrement ce soir, mais à tous, j’adresse les remerciements de la commune et nos meilleurs voeux pour leurs réalisations à venir. Chers Présidents, locomotive, ambassadeur, c’est ce que je vous dis et répète à chacune de vos assemblées générales qui font parler du village en bien et font oublier un avenir incertain. Parmi les évènements exceptionnels, nous avons fêté les 40 ans du club vosgien en attendant les 60 des Loisirs véternats en 2018, les 40 ans d’Arts et Tradition, les 10 de l’Addic”. 

Le maire a souhaité le plein succès à la nouvelle animation : « Ventron animation 4 saisons qui répond à un réel besoin en souhaitant que tous les professionnels du tourisme s’y investissent ».

Parmi toutes les associations véternates, deux ont fait et font scintiller le nom de Ventron : le Musée du textile qui a mis le village de Ventron à l’honneur le 21 septembre à Épinal et l’Union Sportive de Ventron et son foyer de ski de fond dont le licenciés du club portent haut les couleurs de notre village sur toutes les pistes et les tremplins du monde. “Avec une grosse pensée particulière pour Antoine Gérard que nous accompagnerons par le coeur au cours des prochains jeux olympiques”.

Jean-Claude Dousteyssier a également salué deux corps constitués, musique et pompiers toujours proches de la population, indispensables à la vie véternate, le corps enseignant, les gendarmes, le personnel communal…

Avec toute la population, il souhaite la pleine réussite aux acteurs économiques de Ventron : à la station de skis, à Standard Textile, à tous les commerçants, artisans, agriculteurs, à tous les employeurs, à tous les travailleurs indépendants

VISION POUR L’AVENIR

« L’agenda d’accessibilité présenté par la commune a été approuvé le 14 septembre 2017 par monsieur le Préfet. Nous nous sommes donné troisans pour satisfaire à tous les besoins qui seront réalisés en grande partie par le personnel communal, je devrais dire Bruno dont tout le monde connaît les compétences. Un WC handicapé est déjà opérationnel dans l’école primaire ».

« Les projets les plus immédiats portent toujours, sur l’alimentation en eau potable et le traitement des eaux usées. La station d’épuration sera mise en service au printemps. En même temps, avec les garanties techniques et financières de Standard Textile, nous mettrons en oeuvre les moyens de traiter les effluents industriels. En ce qui concerne l’assainissement non collectif, le conseil municipal a pris en 2017 les dispositions nécessaires pour aider au  financement des installations individuelles à l’instar de ce qui a été fait en faveur des usagers qui ne disposaient pas d’installation. Nous attendons la confirmation des taux des aides de l’agence de l’eau qui sont en forte baisse ».

« En ce qui me concerne, je me donne comme objectif et comme challenge incontournable, l’inscription numérique de tous les réseaux communaux pour 2020 et leur déclaration fiable au réseau ENEDIS ».

Après la salle des fêtes et la mairie, “nous étudierons la réfection de la toiture des écoles et de la salle de musique en fonction du budget. Mais le point fort des prochains mois sera L’extension du musée . Après de nombreuses réunions, le choix d’un projet et d’un architecte parmi trois autres, une équipe composée de bénévoles de l’association du musée et la municipalité a tranché et le projet prend forme de façon précise. Le dossier vient de franchir une première sélection, nous pouvons espérer une aide de 40 % de la part de l’état à laquelle s’ajouterait les aides du CD et de la Région. C’est un dossier qui avance, dont la réalisation apportera beaucoup au musée et à Ventron”.

Quant aux difficultés de la communauté de communes des Hautes Vosges mise sur rail en 2017, “nous sommes, je pense, une majorité de maires à penser que les raisons qui nous ont pousser à nous unir il y a un an, sont toujours d’actualité : les Hautes Vosges, c’est un vrai projet. Les difficultés liées aux investissements récents de certaines communes ne doivent pas être un point d’arrêt, les élus doivent les mettre au centre d’une réflexion commune pour passer le cap. La municipalité de Ventron l’a démontré cette année en baissant ses impôts locaux parce que la communauté de communes avait repris certaines charges que les impôts locaux pouvaient être ajustés. Ce sera la position que je défendrai devant M le Préfet, puisqu’il est question de réunir tous les maires pour évoquer les conséquences d’une éventuelle scission préconisée par certaines communes”.

  • QUELQUES INFORMATIONS

« accès au Felsach : nous n’avons, volontairement, pas fait de publicité autour de l’arrêté préfectoral du 29 janvier 2016 pris par monsieur le Préfet pour réglementer la circulation sur le chemin du Felsach : interdiction de circulation du 1er décembre au 20 avril et interdiction de déneiger. Cette décision de justice confirmée par le juge du TA de Nancy, liée à une mesure compensatoire d’un événement relevé dans le département voisin est injuste à l’égard des Véternats propriétaires du chemin qui subissent des contraintes en compensation de faits dont ils ne sont pas responsables ».

« illiwap application qui permet à la population d’être informée en temps réel, Frédéric peut vous aider à paramétrer votre iphone ou smartphone ».

« deux livres en bibliothèque de Ventron « Pour l’amour d’une Vosgienne » un beau reportage et de belles photos sur la vache vosgienne par Richard Brione, « chef de section voltige » l’histoire de la 3ème DIA depuis sa constitution à Sétif en Algérie en 1943 à la libération de Karlsruhe et Pforzheim en passant par Ventron et les Vintergés sont à votre disposition à la bibliothèque ».

Jean-Claude Dousteyssier a conclu par un dernier voeu : “il porte un nom: solidarité ! Ne nous laissons pas entraîner dans un climat de déliquescence qui ne peut apporter que mal-être, discorde et division. Au contraire , gardons le sourire, unissons nos énergies, soyons solidaires : en gardant au fond de notre coeur Véternat, l’image d’Antoine Gérard, pour ne citer que lui, toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus vite, toujours mieux, tournons – nous résolument vers l’avenir et bon courage à tous ! Vive Ventron !”.

Photographies : Claude Noël.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.