Search
mercredi 21 nov 2018
  • :
  • :

Pic de pollution dans les Vosges

image_pdfimage_print

atmo-grand-est-pollution (1)

Après les alertes à la neige et au verglas, les alertes à la pollution ! L’association Atmo Grand-Est lance une alerte à la pollution dans les Vosges et dans toute la Lorraine ce jeudi 8 février et ce vendredi. Le département est en alerte orange ce jeudi et rouge demain.

« Cet épisode de pollution de type « Combustion » se caractérise par une concentration en particules PM10 majoritairement d’origine carbonée (issues de combustion de chauffage et/ou de moteurs de véhicules), particules dont la dispersion est défavorisée par des conditions météorologiques stables. Ce type d’épisode est souvent associé à des niveaux d’oxydes d’azote également élevés, notamment en proximité des axes routiers. Il se produit le plus souvent durant la saison hivernale et est amplifié en cas d’inversion thermique. » explique Atmo Grand-Est.
Limitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords aux périodes de pointe. Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur.
C. K.-N.



6 réactions sur “Pic de pollution dans les Vosges

  1. DAVID

    Et ces gros C… qui continuent de brûler des tonnes de branches de conifères et autres végétaux à l’air libre alors que c’est strictement interdit.
    On laisse faire mais on accuse les diesels et le chauffage.

    Un seul de ces pyromanes arriérés remplit à lui seul toute une vallée de fumées toxiques.

    Et on laisse faire. Quelle hypocrisie.

    répondre
    1. bernard

      la politesse vous étrangle gros con vous même !!! et pour le chauffage au bois combien de tonnes ? chez vous la fumée ne ressort pas a l’air libre ? vous avez un filtre ? je pense plutôt que vous avez un système d’enfouissement des fumées ??? lol

      répondre
  2. lène hervé

    C’est la pollution la plus facile à constater, et avec la dotation en Duster 4×4, plus d’excuses !
    Et quand les panneaux variables à Brabois continuent à afficher 110, on fait quoi ? Belle contradiction !!

    répondre
  3. nature morte

    Mr David si vous êtes pprotecteur de la nature vous êtes pas le seul est parfois on as pas d’autres choix, nous n’avons pas forcément de decheterie pres de chez soit, par contre vous laisser votre voiture au garage, est vous prenez votre velo,est aller au travail a 4 heures du matin a 10 km en hiver est on en reparle. Par contre allez du côté de cornimont la vous pouvez vous plaindre, des decheterie a tous vas,des pneus qui traînent des mois en bord de route, du macadam dans les remblais ,etc etc,la il y as matiere a se poser des questions. ..

    répondre
  4. DAVID

    Merci pour vos réponses.
    Vous nous apportez des arguments dans l’étude que nous poursuivons sur « La fumée dans l’imaginaire des Vosgiens; Pratiques archaïques au 21e siècle »
    Une fois encore, nous constatons que vous n’avez pas lu ou compris où est le problème.
    Il s’agit bien de l’interdiction en tout temps du « brûlage à l’air libre ».
    Nous ne parlons pas de chauffage au bois, de voitures, de pneus qui traînent ou de remblais.
    Papy ou Mamy qui brûlent sur leur terrain des rémanents, pailles, foin et autres végétaux oublient que l’air qu’ils polluent est un bien commun.
    Si le législateur a prévu des lois l’interdisant, c’est dans un but de protection de la santé publique.

    répondre
  5. nature morte

    Moi oui moi,je continue a brûlé mes branches comme d’autres brûle les sapins de noel ,est en plus je vais continuer a rouler dans une voiture qui fume est qui pue .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.