Search
samedi 24 fév 2018
  • :
  • :

Remiremont – Les Halles du Volontaire : « Un projet en soi qui n’a pas été concerté ! »

image_pdfimage_print

14

Un mardi radieux malgré la fraîcheur matinale, c’est avec du baume au cœur que commerçants et chalands se sont installés pour le grand marché hebdomadaire place du Batardeau. Nous en avons aussi profité pour leur rendre visite afin de connaître leur ressenti sur le projet des futures halles du Volontaire, qui pour un certain nombre d’entre eux, va représenter une concurrence. Et si tous croient en la qualité de leurs produits – et par conséquent une clientèle qui leur restera fidèle – d’autres parmi eux regrettent l’absence de concertation autour du projet des futures halles du Volontaire…

Il ne s’agit pas d’une opposition systématique au projet, mais de la manière dont celui-ci a été amené par le maire et son équipe sans le moindre dialogue. Le premier à s’en émouvoir est Vincent Mangin, maraîcher à Saint-Nabord, fidèlement présent sur les marchés du mardi et du vendredi : « aucune personne de la mairie n’est venue nous voir pour évoquer le projet, nous demander si nous pouvions être intéressé, voir être associé à ce projet. Par ce dialogue fermé, on a été mis devant le fait accompli, apprenant ce qui s’est fait par source médiatique ». Il poursuit : « le projet en soi est peut être bien, il ne coûtera rien à la ville puis lui rapportera de l’argent, un point positif pour que les impôts des romarimontains n’augmentent pas, mais de mon point de vue, ce ne sera en aucun cas un marché couvert puisqu’il s’agira d’un lieu repris par des privés. On aurait pu être associés à la discussion, trouver une place à l’intérieur tout en payant un loyer, tout se discute mais on nous a ignorés » relate le maraîcher tout en affirmant que lui et bon nombre de collègues présents sur le marché représentent le commerce alimentaire et « par conséquent la base d’un noyau de proximité ». Et de conclure : « le maire, il s’en fout des gens, il n’y a que lui et ses décisions… ».

C’est un peu le même sentiment que partagent Farid et Claudia Delenda, venant de Visoncourt en Haute-Saône avec leurs fruits et légumes. Ils avouent : « l’ouverture des halles, nous on voit ça d’un œil plutôt pessimiste, on travaille avec de petits producteurs et l’on sait la valeur de nos produits. On aurait aimé être consultés, on était prêt à venir deux fois par semaine afin d’occuper un emplacement tout en payant un loyer, mais il semble qu’ici, on a voulu privilégier gros sans la moindre ouverture ». Farid et Claudia le disent clairement : « on est présents sur les marchés de Luxeuil-les-Bains et de Montbéliard, on y est très estimés et le dialogue existe avec les autorités locales ».

L’esprit des gens de la montagne

Julien Remy, crémier et fromager présents sur plusieurs marchés des Vosges estime pour sa part « que sur le fond, l’idée des halles est bonne » mais que sa concrétisation butera sur deux points essentiels : « en premier lieu, Remiremont est une ville compliquée pour le stationnement ». Le commerçant fait remarquer par ailleurs « ici, les gens ont l’esprit de la montagne, ils apprécient les commerces et les producteurs de proximité et je trouve dommage que le choix qui a été fait se soit porté sur un regroupement extérieur ». Le fromager sait parfaitement que certains de ses clients auront la curiosité de fréquenter les futures halles, mais il en est tout autant persuadé : « ils reviendront vite, car je sais leur attachement aux produits authentiques, bien de chez nous, pour que les bons fromages restent entre de bonnes mains », ainsi que c’est écrit sur son tablier de travail.

La qualité primera toujours

Sur le stand de la poissonnerie Laporte-Nicot, l’on ne souhaite pas s’étendre précisément sur l’ouverture des futures halles. Ici, une seule chose compte : « la qualité et l’entière satisfaction des clients ». La recette maison est d’ailleurs bien établie, à tel point que deux clientes nous l’ont successivement déclaré : «nous trouvons la véritable valeur du choix et du produit frais et il n’y a aucune raison que l’on aille voir ailleurs ». Un gage de qualité que le vendeur confirmera l’instant d’après, en indiquant que l’enseigne Laporte-Nicot située à Saint-Etienne-les-Remiremont demeure particulièrement fréquentée, faisant remarquer au passage qu’elle se situe à quelques pas d’un hypermarché. Ce qui laisse bien entendre que les futures halles romarimontaines ne constituent pas une crainte…

C’est aussi le même son de cloche perçu auprès de la maison Remy, boucher-traiteur à Arches, fidèle au marché romarimontain : « les halles, un sujet qui m’indiffère, ce qui compte c’est une clientèle toujours satisfaite et nous travaillons pour cela » tient à affirmer le maître-boucher.

Et si le marché se rapprochait des futures halles ?

Parmi les commerçants rencontrés (et d’autres sur le marché) une suggestion a été émise : qu’une concertation puisse cette fois s’ouvrir réellement avec les élus de la ville pour un possible transfert du marché dans la partie haute de la rue Charles De Gaulle. Certains verraient effectivement d’un bon œil ce rapprochement avec les futures halles, ce qui apporterait un concentré d’animations au cœur de ville, tout en redonnant un libre espace au stationnement (de proximité immédiate) place du Batardeau.

D’une simple suggestion, l’idée fera peut-être son chemin, qui sait ?

Denis Philippe.

Photographies : Christian Schirm.




39 réactions sur “Remiremont – Les Halles du Volontaire : « Un projet en soi qui n’a pas été concerté ! »

  1. Jean Hingray

    Il y a environ 10 mois, j’ai invité tous les commerçants du marché du mardi et du vendredi à une réunion à l’hôtel de ville pour envisager avec eux le fait de déplacer le marché rue de la franche pierre ou dans un lieu plus attrayant (ce qui permet également de libérer du stationnement) et 95% des présents (une quarantaine de commerçants) ont voulu rester au batardeau… La mairie de Remiremont n’a pas les moyens d’investir dans la rénovation du volontaire. Bar-le-Duc investit actuellement plus de 2 millions d’euros dans la rénovation du bâtiment. Ce n’est pas aux contribuables de supporter un tel investissement et malheureusement les producteurs locaux n’ont les moyens d’investir une telle somme dans un tel projet. Dire que je ne suis pas ouvert dialogue est un peu fort de café. J’ai fait des propositions aux commerçants du marché mardi/vendredi qui sont restées lettre morte. Pour relancer le marché du vendredi matin, nous avons proposé : 6 mois gratuits, 6 mois demi-tarif. Nous verrons le résultat en juin prochain !

    répondre
  2. Belle & Coquette

    Merci à Remiremont Infos de nous faire connaître le point de vue des producteurs fidèles à notre marché.

    La destination de cet espace du Volontaire qui appartient à tous les romarimontains devait être soumise à l’avis de TOUS les romarimontains, c’est un espace public pour le service public

    Cela n’a pas été fait tout comme la décision de réduire la collecte des ordures ménagères

    Les taxes communales à Remiremont sont élevées et les habitants ont droit à un service public de qualițé

    (Espace à la disposition des associations, accueil des enfants, bien être des seniors et des familles, collecte des déchets….)

    Le Conseil Municipal donne la priorité à la communication, certes, les Clefs sont bourrées de fautes d’orthographe, de grammaire et de sens de plus Monsieur le Maire écrit avoir la volonté d’aller ‘ » à notre ENCONTRE »

    Nous vous invitons à nous expliquer comment concertation et aller à l’encontre sont compatibles

    Nous resterons fidèles à notre marché et la pérennité des projets municipaux c’est à nous de l’apprécier par le choix de nos lieux d’achat et notre confiance en nos élus (l’investissement sur le Volontaire ėtait il nécessaire si l’on ne donnait pas à cet espace une vocation de revente de poisson ? Est il utile pour la collectivité ? )

    répondre
    1. J.Charles

      Sacré méconnaissance des dossiers , et comme d’habitude un mélange des sujets. Bien planqué derrière votre pseudo, sachez au moins assumer vos propos sans vous cacher derrière votre clavier.

      répondre
      1. Bizarre

        Après le nouveau conseiller politique, allez vous placer un nouveau copain à Mr le Maire à la direction de la communication ? Vous qui connaissez si bien tout les sujets ? Est ce normal ce clientélisme ?

        répondre
        1. J.Charles

          Monsieur Bizarre…Je vais prendre la peine de vous répondre, même si je juge vos propos diffamant. Sachez qu’il n’y a pas de conseiller politique, mais un directeur de cabinet, ce dernier a été recruté via un processus classique, plusieurs candidats ont été reçu par le maire et les adjoints, n’ont été considérées que les compétences et les qualités de la personne. A compétences égales, il parait assez logique de privilégier le responsable de cabinet le plus politiquement compatible avec les attentes du maire et de l’équipe municipale.

          Concernant le responsable communication, le recrutement est en cours, et ce seront les compétences, qualités et talents des candidates et candidats qui seront prises en compte.

          répondre
          1. Stéphane HEILI

            Bonjour à vous,

            Je ne pense pas que Remiremont (ou tout autre commune de la même taille) ait besoin d’un directeur de cabinet (« titre » d’ailleurs assez ronflant).

            Il existe une direction générale des services.
            Il existe un conseil municipal.

            C’est suffisant, me semble-t-il.

            Et j’apprends le recrutement éventuel d’un responsable de la communication !

            Je pensais, suite au « pataquès » du Volontaire que l’heure était aux économies pour la commune.

            Je ne comprends pas très bien.

            Cordialement.

          2. Remy Raymond

            On aurait pu penser qu’après un an et demi, le maire,à temps complet, aurait acquis une certaine expérience lui permettant de gérer la ville en confiance avec ses 6 adjoints et l’administration municipale.
            Apparemment il n’en est rien puisqu’il vient d’engager, à quel prix !, un nouvel assistant personnel chargé de lui apporter son expérience et ses conseils.. Malheureusement; a 26 ans, celui-ci n’a guère d’expérience professionnelle et ne connait pas Remiremont; ça aussi c’est un peu fort de café.

    2. juliette

      Un point de vue basé sur des mensonges n’est en soi pas très intéréssant, puisque concertation il y a eu. Les faux procès sont le fruit d’une vision partisane et par le fait rétrécie.
      Ne rendez pas le Maire responsable des fautes de grammaire et d’impression, si d’aventure il y en a, mais plutôt le service communication de la Mairie en charge de ce travail. Le Maire a quand même autre chose à faire, me semble-t-il ! En ce qui concerne les fautes de sens , je dois dire que là, je découvre ! par contre j’avais bien compris que vous n’allez pas dans le « même sens « que la Mairie ! belle et coquette, c’est pas un tantinet prétentieux?

      répondre
  3. dominique le Romarimontain

    Notre Maire fait tout ce qu’il peut pour faire venir des nouveaux habitants :

    – passer à une seule collection d’ordures ménagères par semaine va diviser la taxe d’enlèvement des ordures ménagères par 2

    – se « débarrasser » des coûts du Volontaire et lui faire rapporter des loyers, ne plus organiser les NAP, transférer la piscine ou la fermer …. va nous permettre de payer moins d’impôts locaux

    si cela ne serait pas le vas, cela serait « fort de café » comme le dit Monsieur le Maire

    répondre
  4. Marjorie

    Il y a eu concertation avec les marchands du Batardeau, c’est bien.

    Les commerces qui vont s’implanter ne sont pas occasionnels et de « marché » mais des fonds de commerce qui seront ouverts toute la semaine.

    La Mairie a t elle eu leurs avis de nos commerçants « fixes » avant de prendre sa décision ? Monsieur Hingray ne nous le dit pas et c’est tout de même qui vont être en concurrence directe

    Les journalistes de Remiremont Infos ont ils publiés les avis de Casino, des bouchers, des boulangers, des fromagers qui nous ouvrent leurs portes toute la semaine ?

    répondre
  5. isa la belle

    La réaction de Monsieur le Maire est étonnante. pourquoi comparez
    REMIREMONT à BAR LE DUC qui a double d’habitants, l’espace du volontaire au marché de Bar le Duc qui n’a pas arrêté de fonctionner et dont les bâtiments sont très différents, un marché de producteurs ouverts et une implantation commerciale ?

    Il faut faire des choses qui sont au niveau de la commune et du nombre d’habitants et ne pas comparer le Volontaire au marché de Nancy, ou même à Rungis et surtout prendre en compte le besoin des habitants.

    Il n’y a pas de carence de distribution alimentaire et donc ce n’est pas à la Mairie d’agir ? est ce bien légal tout cela ?

    répondre
  6. ncolas

    Réponse à Belle et Coquette

    Vous n’avez rien compris, le magazine municipal les Clés est un vrai outil de communication pour preuve lisons ensemble entre les lignes l’article de Madame l’adjointe à l’éducation  » nous allons fêter le centenaire de la 2ème guerre mondiale  » donc le 18 juin 2018 fêtons l’ouverture de la poissonnerie, de la fromagerie, de la boucherie devant la plaque du Général !

    et déposons la gerbe devant Casino

    répondre
    1. juliette

      Vous avez du mal avec les guillemets et surtout avec les dates! centenaire de la 2ème guerre mondiale! ciel, déjà en 2045, que le temps passe vite! avant de lire entre les lignes….1914, c’est mieux,honneur aux poilus qui ont sacrifiés leur jeunesse et souvent leur vie, honneur à toi grand-père et à tant d’autres.

      répondre
      1. Belle & Coquette

        JULIETTE

        Vous n’avez pas lu les Clés n 3 janvier 2018 page 7, 2ème colonne. Madame Dominique Schlessinger adjointe Éducation, petite enfance, démocratie participative et état civil écrit :

        « … EN CETTE ANNÉE Commémorative du centenaire de la fin de la seconde guerre mondiale, il convient…  »

        Les guillemets, c’est pas mon truc mais je lis attentivement ce qu’écrive nos élus

        répondre
  7. petit nain

    Lorsque je lis « Pour relancer le marché du vendredi matin, nous avons proposé : 6 mois gratuits, 6 mois demi-tarif. Nous verrons le résultat en juin prochain ! » je ne comprends pas

    Qu’est ce qu’il a exactement à la clé pour les commerçants ? et quel est le montant de la subvention de la Mairie ?

    Puis je avoir une explication ?

    répondre
  8. ¨Noëlle

    Je trouve l’idée d’ouverture du Volontaire géniale Ayant quitter Remiremont depuis de longues années, et retrouver toujours les mêmes commerçants , un peu de renouveau nous ferais le plus grand bien Laisser les jeunes s’installer et créer leur commerces , surtout les laisser TRAVAILLER!

    répondre
  9. Belle & Coquette

    Réponse à Monsieur Jean Charles

    Vous nous parlez de méconnaissance du dossier, je ne suis certainement pas la seule à n’avoir rien compris, alors expliquez vous de manière compréhensible

    Vous nous dites mélange des dossiers. Peut être vous êtes très spécialisé mais nous on part faire nos courses avec notre petit panier qui contient des produits proposés par plusieurs commerçants et avec un seul porte monnaie qui contient ce qui reste après avoir payé loyer…impots…taxes communales…

    Nous avons besoin d’une approche globale pour comprendre, pour vivre bien dans notre ville et le maintien de tous nos commerçants actuels c’est important.

    Nous ne voulons pas mélanger mais l’ouverture de nouveaux points de vente ne va pas augmenter les places de parking au centre ville ni augmenter notre pouvoir d’achat

    En réponse à Juliette

    Je suis d’accord avec vous, le Maire ne peut pas tout faire, mais il est tout de même le 1er élu de la majorité qui écrit je cite « c’est une équipe soudée et déterminée à agir qui continuera, tout au long de l’année, d’aller à votre ENCONTRE’ dans les Clés

    Je vous laisse apprécier le sens mais j’ai bien compris que l’action sera en opposition de ce que veulent les habitants.

    Il ne nous reste plus qu’a se planquer comme dit Monsieur Jean Charles et que l’on ne nous disent pas que les élus de la majorité n’ont pas eu le temps de RELIRE leur libre expression,

    cela ne manquerait pas d’r, d’une part
    Cela montrerait qu’ils ne se sentent pas responsables de ce qu’ils signent

    répondre
    1. juliette

      C’est quand même bien de s’apercevoir que la faute d’impression consiste à ne pas avoir mis de « R »! par contre vous, vous n’en manquez pas! d’air! pour me répondre ce genre de sornettes, il faut même, avoir une dose de mauvaise foi considérable. Je pense que le Maire et l’équipe municipale assument leur responsabilité pleinement. Allez aux séances du conseil municipal et suivez mieux les dossiers, cela vous permettra d’avoir une approche globale au lieu de vous plaindre.Je vous rappelle aussi que lorsqu’il y a plus de concurrence, le consommateur est gagnant et les commerçants aussi, comme certains l’ont bien compris d’ailleurs.Votre porte monnaie n’en sera que mieux.Vous avez fait une faute d’orthographe et êtes définitivement fâchée avec la ponctuation, me semble-t-il; il n’en demeure pas moins que je vous tiens quand même pour responsable de vos propos.Comme quoi !

      répondre
    2. J.Charles

      Vous parlez d’augmentation de places de parking…Sachez que plusieurs études ont été menées par les différentes municipalités, il s’est avérée que notre ville dispose d’une offre de parking correcte, le point noir est lié essentiellement au manque de turn over de certains emplacemebts , et de problemesde marquage au sol, nous sommes sur ce dossier en ce moment. Voyez que la problematique va bien au-delà de la vue depuis votre fenêtre.
      Sachez aussi que les conseils municipaux sont ouverts au public, ce serait l’occasion pour vous de mieux cerner les dossiers , et pourquoi pas de rencontrer les élus et d’échanger avec eux. Par ailleurs je suis moi même presque tous les jours les rues de Remiremont, et je n’hésite jamais à prendre le temps d’échanger avec les romarimontains et d’expliquer nos choix.
      Concernant vos taxes et impôts,vous aurez sans doute noté qu’en 2017, le taux n’a pas bougé,ceci malgré de nombreuses contraintes budgétaires, l’augmentation de nos impots est liée à la com-com et au département.
      A votre disposition pour vous rencontrer.

      répondre
  10. Philippe

    Pour libérer du stationnement, à commencer par deux demi-journées par semaine, il serait bonne d’étudier la proposition de certains chalands et commerçants présents sur les marchés hebdomadaires du mardi et vendredi matins qui verraient bien venir s’installer dans la partie haute de la rue Charles De Gaulle. Le Batardeau, c’est tout de même une bonne centaine de places, voire 150 ! Pourquoi non plus ne pas envisager d’instituer un second stationnement « en épis » Place de Lattre (face à l’autre partie), ce qui revient à dire de supprimer les bornes et de « mordre » sur la place aménagée ces dernières années et ce, sans nullement gêner les terrasses des cafés ! Par ailleurs, M. Le Maire nous parle de peut-être ramener le marché rue… de la Franche-Pierre, cela est vraiment étonnant puisque lui même ne voulait plus de Marché de Noël dans cette rue ! Quant au service communication de la ville, il semble effectivement que la mairie recherche toujours un directeur (peut-être pour corriger les fautes si l’on se réfère aux précédents commentaires). Une chose est sûre : il y a de vrais sujets à mettre rapidement à l’étude pour la ville. Stationnement et plan de circulation en font pleinement partie, des dossiers auxquels commerçants et romarimontains doivent être invités à participer pour l’intérêt général.

    répondre
  11. Remy Raymond

    Si j’ai bien compris la réponse du maire, il y a 10 mois il a rencontré les commerçants du marché du mardi et du vendredi pour leur proposer un changement d’emplacement du marché mais en aucun cas pour leur parler du marché couvert et de la venue de commerçants de Nancy.
    Sur ce sujet il n’y a donc eu effectivement aucune concertation, ni avec les commerçants romarimontains, ni, d’après ce que l’on sait, avec les élus du conseil municipal. C’est qu’en même un peu fort de café, vous ne croyez pas ?

    répondre
  12. Flo

    Il me semblait effectivement avoir compris comme M Rémi Raymond que
    M le Maire ne répondait pas au reproche qui lui est fait ,à savoir, le manque de concertation sur le devenir du marché couvert à la fois avec les commerçants locaux de la ville et du marché existant, des élus et donc des romarimontains,
    Cela me rassure un peu que quelqu’un l’ait remarqué car je commençais à douter de mes capacités de compréhension car il ne suffit pas de dire qu’on communique, il faut le faire ,sinon c’est de l’intox ..

    répondre
  13. gaspard

    quand l’essentiel d’une politique municipale repose sur la communication il ne faut surtout pas que les électeurs soient trop curieux ou posent trop de questions sinon le vernis s’effrite vite…

    répondre
  14. gilbert

    – un service communication (2 ou 3 personnes)

    – un directeur de communication en recrutement

    – un directeur de cabinet (qui vient d’arriver)

    c’est bien cela ?
    je ne souviens plus de
    * ce qui a été écrit sur le tableau des effectifs voté en Conseil Municipal (sauf qu’il fallait « se serrer la ceinture »),

    *ce qui fait partie de la communication ? (clés, les communiqués de presse que l’on peut voir sur le site de la Mairie,)

    * s’il y a communication « autre » il faut acheter de l’espace auprès des médias dans ce cas (quel budget ?)

    on arrête tout de suite

    Une ville c’est à 10.000 habitants, oui il faut toujours regarder vers le haut et avoir de l’ambition mais Remiremont n’a c’est sur pas les moyens pour tout ceci

    tout cela fait un peu peur….

    à quand la présentation des propositions du Débat d’Orientations budgétaires par Monsieur le Maire à tous les habitants avant vote en Conseil Municipal: ça cela serait de la concertation et les membres du conseil municipal pourrait écouter les habitants avant de voter les budgets cela serait une riche idée

    ou bien je n’ai rien compris à la volonté de concertation mais je semble pas être tout seul

    répondre
    1. J.Charles

      Les conseillers municipaux représentent leurs concitoyens, du moins ceux qui ne ce sont pas abstenus…Si il fallait faire des réunions publiques pour tout, rien n’avancerait jamais, surtout quand on voit le contenu affligeant de certains commentaires Il tiennent plus de la posture que du débat.
      Mais pas de soucis dans deux ans vous pourrez vous présenter.

      répondre
    2. J.Charles

      Les conseillers municipaux représentent leurs concitoyens, du moins ceux qui ne ce sont pas abstenus…Si il fallait faire des réunions publiques pour tout, rien n’avancerait jamais, surtout quand on voit le contenu affligeant de certains commentaires qui tiennent plus de la posture que du débat constructif, ou bien du café du commerce…
      Mais pas de soucis dans deux ans vous pourrez vous présenter et mettre en avant des solutions bien meilleures que les nôtres…On aimerait bien les connaître d’ailleurs…

      répondre
  15. Flo

    Monsieur Jean Charles,
    Etre élu , c’est aussi savoir encaisser les critiques de tout bord,certes,ce n’est pas facile mais Remiremont info donne à tous les citoyens de Remiremont de donner par écrit et anonymement leur avis donc c’est effectivement facile mais c’est respectable car ce sont des citoyens qui montrent un intérêt pour leur ville et c’est à vous ,élu,d’analyser ces commentaires sans mépris même s’ils sont parfois un peu vifs et abrupts .
    C’est un instantané d’opinions dont vous devez tenir compte pour faire mieux et encore mieux. Certes, vous ne pourrez jamais contenter tout le monde mais respectez cette tribune que nous avons la chance d’avoir et non ce n’est pas le café du commerce !

    répondre
    1. J.Charles

      Aucun manque de respect de ma part, bien au contraire je prend la peine de répondre, et j’assume totalement les choix de notre municipalité. Par contre sachez qu’une critique n’a d’intérêt que si elle s’inscrit dans une logique constructive, pas dans un une posture d’opposition ridicule qui ne vise qu’a discréditer des élus qui font leur travail.
      Je plains les romarimontains si nous devions prendre en consdération des commentaires telles que ceux ci, vides de sens, balancés par des individus sous pseudos. Personnellement j’assume mes choix et les propos, et c’est la meilleure marque de respect que je puisse apporter.

      répondre
  16. gaspard

    on se calme cher adjoint Jean Charles, on peut avoir un avis sur votre gestion sans pour autant être candidat dans deux ans….
    faites preuve d’un peu d’humilité, votre mandat n’est que la conséquence d’un fameux concours de circonstances …

    répondre
    1. J.Charles

      Aucune arrogance dans mes commentaires, je note juste la petitesse de certains arguments, quand il y en a… Par ailleurs, le resultat d’une élection est le plus souvent liée à un concours de circonstances.Par principe personne n’adhère jamais à 100% d’un projet.
      Après c’est Le jeu démocratique, une majorité se dégage et elle est elle, cest ainsi, et c’est la même règle qui s’impose à tous.

      répondre
  17. Philippe

    Bravo M. Gilbert, excellent commentaire… Quant à Mr. J. Charles F… (oui c’est bien vous l’un des adjoints au maire) quand on évoque la communication, on aimerait bien que ça soit votre collègue concernée par ce domaine qui réponde…. La ville veut faire des économies, mais semble vouloir encore embaucher un directeur en matière de communication !! Pour sortir quoi ? !! N’y a t-il pas encore assez de personnel à ce service ? A ce propos, pourquoi Mr. Le Maire s’est-t-il privé après son élection des services d’une jeune personne en contrat et qui demeurait affectée à ce service? Jeune personne qui aurait alors méritée d’être embauchée, ne serait-ce que par sa sympathie (ce qui ne semble pas être le cas de tout le monde à ce jour au service communication de la ville !!)

    répondre
  18. Philippe

    Excellent commentaire M. Gilbert… Quant à M J. Charles F. (oui, c’est bien vous, adjoint à la ville), on aimerait bien que ça soit votre collègue en charge de la communication qui réponde… Embaucher un directeur de communication ? Pour faire quoi ? Est-ce vraiment bien utile ? Mr. Le Maire, après son élection, s’est passé des services d’une jeune personne affectée à la communication, cette dernière se trouvait alors en contrat et ne coutait pas très cher à la ville, pourquoi s’en être alors séparée ? Cette jeune personne assumait son travail et de surcroit demeurait fort sympathique, mais on lui a dit merci, soit disant par mesure d’économie. Mais aujourd’hui Mr. Hingray est prêt à recruter un directeur de communication !! ça fait bien après le chef de cabinet !! Et demain, qui ?

    répondre
    1. J.Charles

      Vos infos sont partielles…ou partiales… Apprenez qu’une collectivité n’embauche pas des gens par sympathie mais parce que le besoin est là , ensuite le responsable de communication n’est pas une nouvelle embauche, en effet les effectifs du pôle restent constant, il s’agit juste de glissement dans la répartition des missions et des responsabilités dans le cadre de la réorganisation des services tels qu’expliquée lors des voeux de M. le Maire.
      Enfin, répond qui veut, ce n’est pas une tribune.

      répondre
    1. J.Charles

      Pour ma part oui, et regulierement , dans la mesure où j’ai l’offre produits et services qui répond à mes attentes.
      D’ailleurs pas plus tard que ce matin.

      répondre
  19. marie

    vous avez la chance d’avoir encore des commerces en centre ville, un marché et bien sur tout autour de Remiremont un paquet de zones commerciales qui font crever le reste des petits commerces dans les villages du secteur avouez Remiremont ne vous plaignez pas vous faites forts , vous me faites bien rire face à cette bagarre concernant votre marché couvert .

    répondre
  20. le petit rapporteur

    bien d’accord avec vous Marie … c’est marrant comme certains ont des yeux d’aigles quand ils regardent les autres et des yeux de taupes quand ils se regardent ! Il n’y a pas que Remiremont dans cette vallée.. hein ?
    Mrs et Mmes de tous bords politiques, ne nous prenez pas pour des  » beubeu  » nous savons bien que tous les motifs sont bons aussi futiles qu’ils soient pour démonter une équipe municipale en place et entretenir par alternance une guerre de pouvoir et de notoriété …

    répondre
  21. Belle & Coquette

    Monsieur Jean Charles

    Je vous remercie de nous répondre et je vous félicite de votre engagement.
    Oui il est dommage de ne pas avoir la position de l’adjoint en charge de la communication ou de Monsieur le Maire, qui par sa 1ère réaction, a lancé le débat et qui reste bien silencieux à présent

    Nous ne pouvons que féliciter Remiremont Infos de nous permettre ce débat démocratique, nous permet d’échanger même si cela se fait avec beaucoup de vivacité.

    Cela prouve l’intérêt dans la gestion de notre commune, même si cela agace les pas ‘bo & coket’

    Et comme j’ai toujours des questions on parle de glissement dans la répartition des responsabilités au service communication, certes, sans changer l’effectif, quand est il des coūts.

    La grande fille qui y était il y a environ 2 ans n’est elle plus å la communication ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *