Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Remiremont – La piscine épinglée par la Cour des Comptes Tu plonges ou tu plonges pas !

image_pdfimage_print

bassin_2

 

Le dernier rapport de la  Cour Régionale des Comptes épingle le fonctionnement de la piscine municipale de Remiremont. Le dossier revient sur le fonctionnement des centres aquatiques en général en évoquant des modèles obsolètes à l’instar de ce que propose la cité des abbesses. L’avenir du bassin semble compromis sauf si… la gestion des compétences est transférée à la Communauté des Communes.

Ci dessous résumé de la Cour des comptes.

Les piscines et centres aquatiques publics : un modèle obsolète

  • près de 80 % des  utilisateurs  de  la  piscine  municipale  de  Remiremont  (Vosges, 8 127 habitants) n’habitent pas sur le territoire de la commune
  • La gestion essentiellement communale des piscines et des centres aquatiques publics semble  donc  être  un  modèle  qu’il  sera  difficile d’assumer à l’avenir. Elle entraîne la prise en charge par les contribuables municipaux des déficits d’exploitation d’équipements utilisés par  des résidents extérieurs. Par exemple, le besoin de financement de la piscine de Remiremont (Vosges) représente en moyenne 200 € par an pour chaque foyer de la commune contribuable de la taxe d’habitation, alors même que ces foyers ne représentent qu’un usager de la piscine sur cinq

En gros, la Cour des Comptes préconise le transfert  des compétences à la Com’Com  pour éviter que les  Romarimontains « paient » pour ceux qui profitent de la piscine en venant de communes voisines.

Réponse du maire toujours dans le même rapport de la Cour Régionale des comptes :

[Ma volonté est de m’appuyer sur l’ensemble des préconisations et observations de la C.R.C., ainsi que ma vision de territoire en faveur des intercommunalités, m’ont amené à travailler, notamment, sur le transfert du Centre Aquatique vers la Communauté de Communes de la Porte des Vosges Méridionales]……..[L’avis du Conseil Communautaire est favorable à un transfert de l’équipement de REMIREMONT à l’EPCI « le plus tôt possible ». La délibération de l’exécutif intercommunal décidant la prise de compétences (Conseil Communautaire en décembre) pourrait préciser ce transfert].

Il faudra maintenant définitivement acter un accord favorable à toutes les communes de la Com’Com moyennant finances et participations !  Les urnes dévoilent parfois des surprises…. A suivre !




20 réactions sur “Remiremont – La piscine épinglée par la Cour des Comptes

  1. Aldebaran

    Une réalité: cette piscine doit impérativement être transférée à la Comcom car il n’y a aucune raison pour que les Romarimontains paient pour les usagers extérieurs. Le plus tôt sera le mieux

    répondre
  2. Michelle

    Après la triste médiathèque qui coute aux Stéphanois une honte, maintenant la piscine! Que les nouveaux élus romarimontains assument les investissement hasardeux de leurs prédécesseurs. Ras le bol des impôts pour couvrir tout cela. Mois Stéphanoise, je n’ai pas envie de payer ce déficit et ce mauvais retour sur investissement ou alors transférez ce centre aquatique au privé qui sera tout à fait capable de gérer. (je parle bien de gestion et non d’utilisation hasardeuse de l’argent public). Bien à vous, merci Remiremont info.

    répondre
  3. lène hervé

    Donc 80% des usagers paient un tarif logiquement supérieur, par rapport aux 20% de Romarimontains utilisateurs,
    Ou est le problème ? Ça va mieux, vu comme ça les amis ?
    Et quand tout le monde paiera moins cher, le déficit s’effacera comme par miracle, tiens donc !
    À moins d’un aménagement des tarifs, toujours d’accord les Romarimontains ?

    répondre
  4. Alex

    Evident !. Remiremont se vide, sa population vieillit. Les usagers de la piscine proviennent donc essentiellement des alentours. (Perso, je connais des usagers qui viennent même de l’agglo d’Epinal pour éviter la sur-fréquentation !) On peut noter le bon sens de la CRC…

    répondre
  5. Belle & Coquette

    Presque tous les enfants du coin apprennent à nager au Centre Aquatique qui accueillent les scolaires et mets des maîtres nageurs à disposition, c’est du service public tout simplement.

    On peut bien sûr faire des économies : fermer le Centre Aquatique, demander aux parents d’apprendre aux enfants à nager dans la Moselle…

    Restons objectifs měme si c’est la ComCom qui prend en charge, le contribuable romorimontain payera plus que les autres

    Les bases du foncier ne sont pas comparable entre Remiremont et le Girmont et le salaire du maître nageur est le même quelque soit la commune où habite le bambin

    On parle du manque d’attractivité ne démolissons le service public ! Et ne nous disputons pas entre communes

    répondre
  6. Belle & Coquette

    Ne jetons pas la piscine avec l’eau du bain

    Oui le Centre Aquatique est déficitaire mais beaucoup moins que la moyenne des déficits des piscines pointées par la Cour des Comptes

    Comparons ce déficit piscine à l’investissement neige, que nous savons tous, pas pérénisable à l’avenir et débattons sur les investissements que nous souhaitons pour le territoire

    Prenons en compte l’écologie, l’éducation,l’attractivité, l’égalité et ouvrons la discussion

    répondre
    1. jmv

      Ne pas comparer investissement neige et piscine.

      Au contraire d’une piscine qui n’est qu’un outil de confort très couteux, l’argent mis dans la neige aura permit durant de longues années de donner à manger à des milliers de familles dans les Vosges.

      Cette année encore, le chiffre d’affaire direct et indirect généré par le tourisme hivernal devrait être de plusieurs dizaines de millions d’euros.

      répondre
    1. nous

      un comique jmv ,
      Les investissement sur la neige ne dureras pas. c’est du court terme avec le réchauffement climatique. Enfin les poches ne ce remplisse pas pour tous le monde !
      a bon entendeur !

      répondre
  7. max

    la com. com. n’a pas a payer les erreurs d’investissements de Remiremont……………………si la piscine de Remiremont n’est pas fréquenté par les romarimontains , ce n’est pas la faute aux communes environnantes………j’en appelle donc a plus de raisons vis a vis des maires….ne gaspiller plus notre argent , sans une bonne connaissance de l’utilité public.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.