Search
dimanche 18 nov 2018
  • :
  • :

Remiremont – Tony Carreira : un concert époustouflant et bien plus que cela !

image_pdfimage_print

4

Quelques 800 spectateurs sont venus assister ce samedi soir au concert de Tony Carreira, le célèbre chanteur portugais. Un public venu parfois de loin comme la Suisse ou le Luxembourg, mais encore de Franche Comté et d’Alsace. Matière à remplir les hôtels romarimontains et des environs en ce second week-end de février. Le spectacle affichait complet, à la grande satisfaction de l’association R-Play et de son président Mustapha Ait-Alla, organisateurs de l’événement. Car il s’agissait bien d’une première dans les Vosges pour le passage du chanteur.

Si la communauté franco-portugaise était fortement représentée parmi le public présent, nombreuses demeuraient aussi les personnes venues découvrir l’incontournable artiste célébrant cette année ses 30 ans de carrière. Une tournée passant par l’Est de la France et dont Remiremont marquait la dernière étape, avant de reprendre dans quelques semaines.

« S’ouvrir à la culture du monde entier », telle est la devise de l’association R-Play et il faut écrire que le message est toujours bien entendu. « Un investissement dans lequel on croit », nous confiait d’ailleurs Mustapha Ait-Alla. Un président qui ne s’y est pas trompé une fois de plus. Cette soirée était attendue et le public s’y est pressé bien avant l’heure. A 20 h 30 tapantes, la scène s’est éclairée sous les acclamations et un vibrant appel : Tony, Tony ! Le chanteur lança un immense « bonsoir ! » y ajoutant « vous êtes en forme ? ». Puis avec un humour qui a mis la salle en confiance : « je me présente, je m’appelle Tony. C’est moi qui fait la première partie et on va faire compliqué car on va faire chanter les garçons !… »

Il n’en fallait pas davantage pour déclencher la première suprême ovation, ces dames évidemment étant majoritaires dans la salle… L’ambiance monte alors vite d’un cran, les musiciens sont au top, le son est super calé, les jeux de lumières défilent à l’image d’un grand show télévisé. Tout le monde se sent formidablement bien et le public accompagne les refrains tout en tapant des mains.

Tony Carreira est un chanteur sachant communiquer avec son public. Et parmi celui-ci, il y a ceux qui maitrisent la langue portugaise et il y a tous les autres. L’artiste lance alors : « on va parler les deux langues, c’est une question de respect ». Alors c’est toute une salle qui applaudit en parfaite communion… « Mon Fado », « Sans toi, je ne peux pas vivre », « Si tu viens chez moi », les interprétations se succèdent en français, les reprises en portugais s’enchainent, accompagnés par les somptueux accords des musiciens. Le spectacle est haut en couleurs, détonnant à souhait, tout en laissant la place à des interprétations plus sensuelles…

La soirée est magique, les spectateurs sont « aux anges ». Alors que chacun apprécie le talent « sur mesure » de l’invité du soir et de ses musiciens (guitares, basse et cuivres), le batteur du groupe se lance en solo dans une fantastique démonstration, déclenchant une liesse générale dans la salle. Puis Tony Carreira invite sur scène la chanteuse qui l’accompagne depuis longtemps dans ses tournées. Ensemble, ils interprètent un magistral « Sous le Vent », repris à la fois en portugais et en français.

Puis le chanteur prend plaisir à entonner sa première chanson enregistrée en français : « Reste ». Tony Carreira aime son public et ne manque pas de lui dire : « Vous êtes formidables à Remiremont, à tel point que ça me donne envie de venir y passer quelques jours au printemps » avoue t’il… Les spectateurs l’acclament et c’est déjà l’heure du dernier morceau. Le temps passe si vite quand on est bien ensemble …

A l’appel d’un double bis, le chanteur et ses musiciens feront bien évidemment l’honneur de deux interprétations supplémentaires. Le public se lève et accompagne la troupe les mains levées. Mieux qu’un concert, ce fut un fantastique spectacle de bout en bout. Un succès gagnant et mérité. Merci Tony, merci l’orchestre, merci R-Play !

Denis Philippe.

Photographies : Christian Schirm.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.