Search
mercredi 14 nov 2018
  • :
  • :

Saint-Maurice-sur-Moselle – Ski de fond : le Bressaud Jérémy Arnould fait coup double aux Sprints du Rouge-Gazon

image_pdfimage_print

IMG_5308Une vingtaine de concurrents ont répondu à l’appel des sprints du Rouge-Gazon, ce samedi dans le cadre de la coupe des Vosges-Crédit Mutuel. Et pour cause, dans un calendrier surchargé, l’épreuve doit cohabiter avec un biathlon régional le même jour à La Bresse et le Grand-Prix de Barr, à venir ce dimanche, et de surcroît, nombre de Vosgiens se sont expatriés sur la Transjurassienne. Décidément, le Rouge-Gazon n’est pas verni avec la compétition cette saison. Le 21 janvier, la Journée du Souvenir avait dû être annulée, en proie elle aussi à la concurrence. Il serait judicieux de repenser un calendrier où les clubs de la vallée de la Moselle sont les premières victimes de la profusion de cet embouteillage.

A lui seul, le SC Ranspach fournissait onze des fondeurs engagés sur ces sprints organisés par les bénévoles de la Haute-Moselle Ski Nordique en nocturne. Un parcours dynamique était tracé par l’équipe du président Gérard Remy. Mais devant un enneigement réduit, il fallait parfois composer avec les cailloux.

Dans la course de qualification, Jérémy Arnould (La Bressaude) se montrait le plus rapide devant Mathieu Prud’Homme (AS Gérardmer SN) et Justin Derexel (AS Gérardmer SN). Chez les dames, la CTS Annick Vaxelaire (SC Vagney-Rochesson), 44 ans cette année, se permettait encore le luxe de devancer les plus jeunes Anne-Laure Cuny (La Bressaude) et Eline Boehm (SC Ranspach).

Ensuite, c’est en couple, dans la vie comme sur le terrain, que Mathieu et Anne-Laure Prud’Homme abordaient le team-sprint face notamment à la paire composée de Jérémy Arnould et Justin Derexel. Si Mathieu Prud’Homme bouclait le premier tour en tête devant Jérémy Arnould, Justin Derexel reprenait ensuite les rênes de la course pour creuser rapidement l’écart face à Anne-Laure Cuny.

Arnould et Derexel faisaient dès lors cavalier seul au fil des dix tours. Un scénario réglé à l’avance pendant que derrière, les Ranspachois Valentin Boutot et Nicolas Guiton se hissaient à la deuxième place. Anne-Laure et Mathieu Prud’Homme complétaient le tiercé de la soirée. Deux autres duos du SC Ranspach finissaient au pied du podium : Julien Hess et Simon Weibel 4e, Ludovic Silbernagel et l’inusable Olivier Dubief 5e.

Une seule doublette a pris le départ, celle des Ranspachoises Eline et Chloë Boehm. Le président André Grob pouvait encore être fier de ses troupes !

D.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.