Search
jeudi 15 nov 2018
  • :
  • :

Ski de fond – Adrien Mougel et Bastien Poirrier sur le podium de la Foulée Blanche !

image_pdfimage_print

Adrien MOUGEL, Robin DUVILLARD, Bastien POIRRIER

Battu lors du Marathon de Bessans par les gars du team Jobstation Rossignol, Robin Duvillard, le médaillé olympique de Sotchi qui n’a pas été sélectionné cette année, avait une revanche à prendre ce dimanche lors de la 40e Foulée Blanche d’Autrans sur le parcours historique des Jeux Olympiques de Grenoble. Toujours en quête d’un succès sur ses terres du Vercors, le local de l’étape a réalisé son rêve à l’issue des 45 kilomètres de course. Il s’impose en 1 h 48’58 devant deux Vosgiens : Adrien Mougel (La Bressaude) 2e à 33 secondes et  Bastien Poirrier (SC Ranspach) 3e à une minute.

Bastien Poirrier a abandonné dès le début de course toute chance de se mêler à la bagarre finale. “La piste n’était pas large du tout et je me situais aux alentours de la 10e à la 15e place. J’étais mal placé pour aborder grosse montée et je suis parti à contre-courant. Je n’ai jamais rattrapé Robin Duvillard et Adrien Mougel”. Du coup, c’est en solitaire que Bastien Poirrier devait poursuivre sa chevauchée durant les 20 derniers kilomètres : “A la fin, j’ai eu peur du retour d’un groupe de cinq coureurs mais j’ai réussi à tenir jusqu’au bout” se consolait l’Alsacien du SC Ranspach.

Devant, Adrien Mougel lâchait prise à une dizaine de kilomètres de l’arrivée. C’est en costaud que Robin Duvillard filait vers sa première victoire à la Foulée Blanche. “Robin était un cran au dessus aujourd’hui et je le félicite” a confié le Bressaud.

Ce dimanche, la victoire a donc échappé au team Jobstation Rossignol mais celui-ci a surtout réussi un gros tir groupé en plaçant cinq de ses hommes dans les huit premiers, à commencer par le podium des deux Vosgiens. Ils emmènent dans leur sillage Benoît Chauvet 4e, Thomas Chambellant 7e et Nicolas Berthet 8e.

Place à présent à la Transjurassienne ce prochain dimanche, probablement sur un parcours de rempli entre Bois-d’Amont et Chaux-Neuve. Sa distance risque d’être un peu moins longue que que les 68 kilomètres prévus.

Chez les féminines, la Vosgienne Marion Colin a ajouté une ligne prestigieuse à son palmarès. Dans une course indécise, le tiercé de tête changeant régulièrement, Marion Colin, Alicia Choron et Emilie Bulle se sont rendues accélération sur accélération sur le difficile plateau de Gève.

Au final, Marion Colin l’a emporté au sprint devant Alicia Choron, victorieuse la semaine précédente de l’Envolée nordique, pendant que la locale Emilie Bulle complétait le podium.

D.J.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.