Search
vendredi 14 déc 2018
  • :
  • :

Ski de fond – Championnats des Vosges : Fabien Claude en démonstration au challenge Michel-Didierlaurent

image_pdfimage_print
Fabien Claude tout sourire.

Fabien Claude tout sourire.

Habitué de la coupe d’Europe de biathlon, Fabien Claude a renoué avec le massif vosgien pour surclasser le championnat régional de course-poursuite, ce dimanche à Xonrupt-Longemer. L’Alsacienne Caroline Finance continue de dompter les jeunes.

Décidément, la compétition a de plus en plus de mal à se tailler sa place, dans le massif vosgien. Non seulement, la neige faisait défaut à Rochesson pour accueillir le challenge Michel-Didierlaurent ce dimanche mais les dirigeants du SC Vagney-Rochesson se sont également heurtés aux refus successifs des gestionnaires des autres sites de prédilection, leur priorité étant accordée aux touristes. Finalement, la commune de Xonrupt-Longemer a bien voulu héberger ce championnat du massif vosgien de course-poursuite, sur les hauteurs du Poli. Autour du président Lionel Didierlaurent, les bénévoles de la vallée du Bouchot se sont mobilisés pour rapatrier de la neige sur certaines portions dépourvues et livrer une piste qui servira encore de théâtre au Grand-Prix de Xonrupt-Longemer dimanche prochain.

Lionel et Robert Didierlaurent, le ski-club de Vganey-Rochesson de père en fils.

Lionel et Robert Didierlaurent, le ski-club de Vagney-Rochesson de père en fils.

Il fallait oser braver le froid mais les quelques spectateurs ont eu l’avantage d’assister à des bagarres au sein de chaque catégorie à la faveur d’une formule inédite de la course-poursuite. A l’issue d’un prologue d’un kilomètre, les seniors s’élançaient dans une poursuite garante d’une lisibilité appréciée du classement, faisant oublier les habituels calculs d’apothicaire du contre-la-montre.

Fabien Claude en a profité pour réussir deux premières dans la course organisée par le club de ses débuts. Confronté à un gros break du calendrier de la Coupe d’Europe de biathlon, le jeune homme de 24 ans s’est aligné sur sa première course régionale de fond spécial et il a logiquement décroché son premier titre de champion des Vosges.

A l’issue du prologue, il devançait de 11 secondes le Bressaud Igor Cuny et l’espoir Xonrupéen Théo Rochat. Lors de la poursuite, le biathlète du Basse-sur-le-Rupt SN n’a pas fait dans la dentelle, accroissant son avance au fil du parcours. A l’arrivée, le dégât se chiffre à 1 minute 55 sur son sémillant dauphin Rémy Grosdidier. A 37 ans, l’Alsacien du SC Oberhaslach a réussi à contenir les plus jeunes fondeurs. Mathieu Prud’Homme (AS Gérardmer), 28 ans, n’est pas en reste qui prend la troisième place au sprint devant les juniors Théo Rochat (SC Xonrupt-Longemer) et Antonin Schoeffel (SC Ranspach).

“Comme je ne me suis pas qualifié pour les Jeux Olympiques, je dois composer avec une grosse coupure internationale d’un mois” confiait Fabien Claude. “Je me prépare au mieux pour les deux dernières coupes d’Europe en espérant gagner mon billet pour la finale de la coupe du Monde en Russie. Je sortais d’une grosse semaine d’entraînement et j’avais d’ailleurs les jambes un peu dures. C’est sympathique de revenir dans les Vosges, de revoir les copains et de courir à nouveau ici”.

Rémy Grosdidier a contenu les jeunes.

Rémy Grosdidier a contenu les jeunes.

Rémy Grosdidier ne s’en cachait pas, sa grosse condition physique lui a permis de faire la différence. “Je suis venu sur le tard au ski de fond et je suis limité techniquement. Je devais creuser le trou en début de course pour échapper au retour des jeunes sur la fin. Je suis parti seul dans le premier tour et j’ai remis un coup dans le deuxième en forçant dans la descente”.

Mathieu Prud’Homme se plaisait à reconnaître la supériorité de ses rivaux : “On savait Fabien Claude au dessus du lot et Rémy Grosdidier était costaud lui aussi, il pousse fort. Je me suis bagarré jusqu’au bout avec deux juniors et j‘ai réussi à accrocher le podium”.

Mathieu Prud'Homme, la troisième place au sprint.

Mathieu Prud’Homme, la troisième place au sprint.

Caroline Finance devant Anne-Laure Cuny et Clara Abel.

15mars156bChez les féminines, l’inusable Alsacienne Caroline Finance accroche une nouvelle ligne à son palmarès. A 39 ans, la fondeuse du SC Oberhaslach devance de 25 secondes la Bressaude Anne-Laure Cuny, 31 ans, et  de 50 secondes la U18 Clara Abel (SC Vagney-Rochesson). “Je suis un peu fatiguée car la saison est longue” concédait Caroline Finance. “De plus, le parcours ne me convenait pas trop vu mes limites techniques mais à force d’entrainer les jeunes du club, ça va. J’avais du mal à contrôler les descentes où je ne suis pas à l’aise mais il est plus agréable de gagner quand il y a du monde au départ comme ce dimanche”.

Chez les jeunes, la relève vosgienne engrange trois titres sur quatre possibles avec Mario Poirot (AS Gérardmer SN) en U16 et le doublé des U14 Léo Leunenberger (SC Xonrupt-Longemer) et Amandine Mengin (La Bressaude). Mais l’Alsacienne Emilie Jaeggy (SC Ranspach) bat en brèche l’hégémonie vosgienne en dominant une nouvelle fois les U16, entretenant du même coup la réussite de la famille Jaeggy au fil des générations.

David Jeangeorges.

Tous les classements en cliquant ici.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.