Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Vosges – La Région Grand Est attribue 683.166 € pour l’aménagement des territoires

image_pdfimage_print

Budget Primitif Région Grand Est 3

Présente aux côtés des habitants pour répondre à leurs besoins et leur offrir une réelle qualité de services, la Région Grand Est accompagne et soutient des projets porteurs de développement économique, d’emplois et d’attractivité de ses territoires.

Formation et insertion des demandeurs d’emploi, construction de grands équipements, financement des parcs et conservatoires naturels ou des structures touristiques, développement économique local, soutien aux petits commerces et aux services de proximité, aide à la mobilité des jeunes, rénovation urbaine du petit patrimoine rural, entretien des lycées, aux associations et structures culturelles, compétitions sportives, aide à la maîtrise de l’énergie dans le bâtiment, etc., la Région intervient à chaque instant au plus près des habitants.

Chaque mois, lors des Commissions permanentes, la Région vote ainsi des aides qui contribuent à l’amélioration du quotidien de tous. Voici quelques exemples de mesures de proximité, adoptées en Commission permanente ce vendredi 23 février 2018 :

Dans les Vosges (88)
– Aménagement des territoires : 683.166 € sont attribués au Conseil Départemental des Vosges, au titre du volet « Numérique » du Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020, pour la résorption des dernières zones blanches Haut Débit qui subsistent au sein du département. Concrètement, l’opération consistera au réaménagement du réseau pour augmenter les performances du réseau ADSL. La mise en oeuvre de ce dispositif ne constitue qu’une solution transitoire retenue par le Conseil Départemental dans le cadre du Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique (SDTAN). En effet, sur les territoires du Grand Est, l’objectif final demeure le déploiement du Très Haut Débit pour tous les habitants et toutes les entreprises en fibre optique d’ici 2020.

– Environnement : 16 890 € sont consacrés à l’aménagement de l’étang des cailloux à La Haye. Le plan d’eau communal est en barrage sur le ruisseau Pierre Boudiou et n’est pas en conformité avec la règlementation actuelle puisqu’il crée un obstacle à la circulation piscicole et au transport
sédimentaire. Les aménagements prévus dans le projet visent également le développement local du site, en favorisant son accès, valorisant ses abords et développant son potentiel pédagogique et touristique.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.