Search
jeudi 19 avr 2018
  • :
  • :

Remiremont – Un nouveau magasin vendu aux enchères

image_pdfimage_print

IMG_2602

Décidément, les commerces n’en finissent plus de fermer leurs portes dans le haut de la rue Charles-de-Gaulle et de la rue adjacente de la Xavée. Durant ces derniers mois, trois d’entre eux ont connu les affres de la liquidation : la quincaillerie Poignon (lire notre article ici), le magasin Sophysti Ka (lire notre article ici) et La Civette (lire notre article ici).

A présent, c’est au tour d’un magasin situé au 5 rue Charles de Gaulle d’être vendu aux enchères vendredi 9 mars 2018. Produits de soins cheveux et de beauté, vêtements, accessoires, bijoux seront proposés aux enchères publiques à partir de 14 heures 00.

Le catalogue complet de la vente est à lire en cliquant ici.

 

 




4 réactions sur “Remiremont – Un nouveau magasin vendu aux enchères

  1. Philippe

    L’ex quincaillerie Poignon revit depuis deux semaines avec l’installation d’un magasin de musique avec vente de pianos, guitares, percussions et accessoires. Il s’agit de Bietry-Musique, enseigne d’excellente réputation basée à Besançon et Annemasse… Remiremont-Info a d’ailleurs traité le sujet le jour d’ouverture du magasin…

    répondre
  2. Martine

    encore et encore , mais ça fait partie du décor ,, notre nouvelle société qui n’a plus trop envie du petit commerce, trop de concurrence tue mais tout a été bien programmé pour en arriver là . l’appauvrissement des salaires , la multitude des magasins à bas prix , des zones commerciales qui poussent comme des champignons , internet et maintenant tout ce petit monde ce bouf entre eux et on pleure; nos villes n’ont plus de commerces, ni les villages, ne pleurez pas vous avez choisi on n’est un peu trop nombreux sur le marché de la concurrence et on va droit à des villes et villages moches avec des fonds qui ne se vendent pas ou pas cher du tout presque donné ,ils ferment dans la plus triste indifférence ;arrêtons ce massacre ,et on nous parle encore du petit commerce lors des belles paroles électorales arrêtez vous nous faites rire . L’hécatombe n’est pas finie c’est sur .Mieux vaut garder son fric plutôt que de ce lancer dans une boutique qui tout le monde le sait n’ira pas bien loin certains vont droit à une cata mais on fait croire mais ce ne sont pas les beaux penseurs qui auront à faire à une liquidation ,certains tiennent la route mais d’autres vont droit au massacre et souvent tiennent 3 ans .Les marie rachètent les fonds aménagent le magasin propose des avantages …..mais qui fait fonctionner un commerce nous tous , si les clients ne sont pas là vous aurez beau tout faire la sauce ne prendra pas regardez dans le 70 toutes ces boutiques aménagées par des mairies elles n’ont pas tenu la route .Et tous ces commerçants qui bossent comme des fous pour se sortir un salaire de misère quand ils ont tout payé mais quand on commence a recevoir toutes ces factures relances ….. le rêve comme a devenir cauchemars .Sans compter le suivi inexistant si tu vis oui mais si tu crèves tu n’existes plus .

    répondre
  3. ......

    tout viens du stationnement , quand les forces de l’ordre ne seront plus à guetter la faute et que les maires se goinfreront sur la clientèle avec les parcmètres je ferais mes achats sur les parkings gratuits. il faut désormais payer aussi cher tous les jours pour stationner que pour enter dans un salon du terroir ou autre ..payer pour dépenser son argent NON MERCI.

    répondre
  4. GS

    Vous voulez savoir exactement ce qu’il se passe ? Il y a là sur cette page 3 très bons exemples..
    Le premier problème est la morosité ambiante… C’est certain que si l’on aborde les problèmes avec tant de dépit, ce que je vois dans les commentaires, le monde n’est pas sauvé… super image que vous donnez de votre. Ville et de ses habitants… mais cette morosité est peut être due au second problème….
    Second problème, l’article en lui même qui est d’un défaitisme total, vous parlez des cellules en liquidation mais pas des nouveaux magasins et de ceux qui vont venir s’installer dans notre ville. Ce qui m’amène au 3 ème problème….
    Le problème de censure dans les commentaires… j’ai vu de très bons commentaires et ceux ci positifs notamment du président de L’URCA(Union des Commerçants et Artisans de Remiremont) qui parlait du travail fourni en collaboration avec la mairie pour le commerce….à mon grand étonnement on ne peut plus les lire…
    Cherche t’on à démonter les efforts mis en place pour redynamiser notre ville. ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *