Search
dimanche 22 avr 2018
  • :
  • :

Remiremont – Le retour à la semaine de quatre jours de classe acté par le conseil municipal

image_pdfimage_print

6780076-10363640

La réforme des rythmes scolaires, initiée par Vincent Peillon par décret du 24 janvier 2013, désignait un ensemble de textes visant à mettre en place une nouvelle organisation tu temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires. Cette réforme s’appliquait dès lors autour de 24 h d’enseignements hebdomadaires réparties sur 9 demi-journées, dont 5 matinées. Un assouplissement de cette réforme est intervenu par décret du 7 mai 2014 permettant la concentration des NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) sur une demi-journée et le passage à 6 h d’enseignement maximum par jour.

Le 28 juin 2017, le décret Macron assouplissait de nouveau la réforme en autorisant le retour à la semaine de 4 jours sous certaines conditions, notamment l’unanimité des Conseils d’Ecoles. Par ailleurs, il a été constaté que la gestion des NAP générait certaines difficultés en termes de fatigue accrue des enfants, de gestion des moyens humains et aussi de gestion budgétaire malgré une participation de l’Etat.

Au vu de ces constats, la Ville a souhaité consulter les familles, par le biais d’un sondage, sur leur souhait pour la rentrée 2018/2019 : soit un maintien de la semaine de 4 jours et demi d’école avec des sessions de NAP de deux fois 1 h 30 par semaine, soit le retour à la semaine de 4 jours (lundi, mardi, jeudi et vendredi) et le retour des mercredis récréatifs à la journée sur le site de la Grange Puton. Les résultats de cette consultation ont été probants avec un souhait à 78,8 % d’un retour à la semaine de 4 jours pour l’ensemble des parents d’élèves des différentes écoles (77,3 % à Jules Ferry, 79 % à La Maix, 74 % à Révillon et 89,1 % au Rhumont).

Ce même souhait a été validé au cours des dernières semaines par les différents Conseils d’Ecoles, à savoir : 10 votes pour et 2 abstentions au groupe scolaire du Rhumont ; 11 votes pour et 1 abstention à l’école de Révillon ; 15 votes pour, 1 contre et 3 abstentions au groupe scolaire Jules Ferry ; 7 votes pour, 5 contre et 5 abstentions à l’école de La Maix. Même si pour ce dernier lieu, la conseillère municipale Janine Ratsimihah a fait part d’un avis mitigé en conseil d’école, le conseil municipal a bel et bien émis, lundi soir, un avis très favorable au retour de la semaine de 4 jours de classe à la rentrée de septembre prochain.

D.P.




3 réactions sur “Remiremont – Le retour à la semaine de quatre jours de classe acté par le conseil municipal

  1. Philippe

    Bonne nouvelle pour les finances de la ville.

    Les frais de garde des 6 à 11 ans d’une demie journée par semaine passe de la ville aux familles.

    Les votes des conseils d’écoles nous montrent que les parents sont d’accord pour cette baisse du service public

    Tout va pour le mieux.

    Qu’en est il des salariés des NAP et des Associations qui se sont impliqués avec beaucoup de bonne volonté et de dévouement dans les programmes. Ont ils été consulté ? Seront ils dédommagé ?

    Les NAP ont permis d’avoir une égalité d’accès à tous les enfants à certaines activités (exemple poney) qu’est il prévu pour compenser ?

    répondre
  2. Aglaé

    Stop
    On arrête de tout remettre dans un contexte national. D’autres media nous sérinnent avec tout ce bla bla

    Revenons à nous à notre ville, à nos enfants
    Pouvons nous faire un bilan de ces deux années d’activités péri scolaires organises par la ville ?
    Recenser les points positifs, le négatif faire un bilan ?

    Remiremont ne fait rien pour les enfants en comparaison d’autres villes qui organisent la garde de jeunes enfants ou epinal où les activités misent en place par Monsieur Séguin perdurent.

    Sommes nous dans le juste ?

    Il n’est pas toujours bon d’avoir les économies budgétaires en objectifs, l’épanouissement de nos jeunes concitoyens mérite qu’on se pose les bonnes questions pour prendre les bonnes décisions

    répondre
  3. Philippe

    On veut garder la maternité mais dés qu’on la possibilité de faire des économies sur le dos des enfants et des familles on fonce !

    Les activités de la Grange Putin seront payantes.

    Les familles vont encore passer à la caisse

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *