Search
dimanche 23 sept 2018
  • :
  • :

Ski de fond – Bastien Poirrier 8e du Marathon de l’Engadine, Clément Christmann sur le podium en Coupe de France

image_pdfimage_print

Coupe du Monde des longues distances  : Bastien Poirrier 4e sur la saison.

Bastien Poirrier.

Bastien Poirrier.

Bastien Poirrier a pris la 8e place du Marathon de l’Engadine, ce dimanche en Suisse, parmi les 14.200 fondeurs (nouveau record) de l’ultime épreuve de la coupe du Monde des longues distances. Les vingt premiers finissent dans un mouchoir de 5 secondes à l’issue d’une heure et demie de course. Une nouvelle fois, personne n’a réussi à faire la différence avant le terme des 42 kilomètres remportés par le Suisse Roman Furger, à domicile, devant l’énorme groupe de tête. Déjà vainqueur en 2012 et 2016, il devance une nuée de Français à commencer par Martin Collet 2e et Louis Schwartz 3e.

“Les conditions n’étaient pas encore simples comme tout au long de l’hiver” explique Bastien Poirrier. “Il s’est mis à neiger au départ puis à pleuvoir pendant la course avec une neige qui était donc très changeante. Nous avons couru avec le vent dans le dos, certains ont tenté de partir. J’attaque dans la dernière bosse mais je suis ensuite contré par un concurrent qui tombe et je perds pas mal de places. J’étais encore 15e à 400 mètres de l’arrivée mais je finis bien”.

Au sein de son team Jobstation-Rossignol, il est devancé par Thomas Chambellant 6e pendant que Candice Pralong termine 14e, Benoît Chauvet 22e, le Vosgien Adrien Mougel 28 et Nicolas Berthet 33e.

Au classement général de la coupe du Monde des longues distances, Bastien Poirrier prend la 4e place. Il signe le meilleur résultat final de son team derrière trois coureurs du team de la Haute-Savoie : Ivan Perrillat 1er, Gérard Agnellet 2e et Loïc Guiguonnet 3e. Et devant ses camarades Adrien Mougel 5e et Benoît Chauvet 7e. ”Cette saison, je n’ai pas réussi ce que je voulais à savoir gagner une étape. Il me manque le petit truc qui apporte la gagne mais j’ai la satisfaction d’être le plus régulier du team” constate le fondeur alsacien.

Une fin d’hiver bien remplie attend le Ranspachois avec le Marathon des Glières pour le compte du circuit national dimanche prochain puis les championnats de France durant les deux derniers week-end de mars.

D.J.

Christmann sur le podium en coupe de France.

Clément Christmann“Je me suis bien préparé pour la fin de la saison. J’ai loupé mon début d’hiver et j’aimerais bien le terminer” confie Clément Christmann. Il a en tout cas pris une brillante 3e place, ce dimanche à La Féclaz à l’issue des 42 kilomètres de la Savoyarde en style classique, dans le cadre de la finale de la coupe de France. A l’issue d’une épreuve remportée par le Jurassien Antoine Auger en 1 h 59’27, devant le Dauphinois Yan Belorgey à 1’39, le jeune fondeur du SC Ranspach concède 3’31 au vainqueur. Il devance des spécialistes des longues distances comme le Jurassien Matthieu Cassez 4e, le Savoyard Charly Rousset 5e ou le Gapençais Jérémie Millereau 7e.

“Je suis content de mon résultat mais je peux toujours mieux faire. Je tombe à un moment difficile de la couse mais ce n’est pas dit que j’aurais pu terminer devant. C’est le lot des courses en ligne, il faut en accepter les avatars”. A présent, Clément Christmann va se concentrer sur la finale de la coupe des Vosges-Crédit Mutuel dimanche prochain au Markstein avant d’aborder la série des championnats de France avec “l’ambition de ma rapprocher au mieux des meilleurs Français”.

Dans une Savoyarde que l’ancien Ranspachois Hugo Loewert termine à la 12e place à 15’41 à 45 ans (!), les autres seniors du massif vosgien terminent au delà de la 20e place ce dimanche.

Chez les féminines, l’ex-Vosgienne Marion Colin prend la 2e place des 42 kilomètres, à 1’45 de la Mont-Blanaise Marie Kromer, et la Bressaude Delphine Claudel, qui revient des Jeux Olympiques, doit se satisfaire de 4e place à 6’38.

Sur les 21 kilomètres, les jeunes Vosgiens ont souffert : Antonin Schoeffel (SC Ranspach) est 13e des U18 à 3’41 du vainqueur savoyard Gaspard Rousset, Stevenson Savart (La Bressaude) 30e à 10’24, Julien Hess (SC Ranspach) 37e à 15’03. Marie-Lou Pierrat (SC Vagney-Rochesson) est 14e des U18 à 10’02 de la Mont-Blanaise Tania Kurek et Clara Abel (SC Vagney-Rochesson) 17e à 13’22.

Enfin, la veille sur les 42 kilomètres en skating, l’autre espoir ranspachois, Gaël Epp, a manqué de peu de monter sur le podium. Il laisse échapper la troisième place au sprint face au Jurassien Bertrand Hamoumraoui, en terminant à 3’15 de Christophe Perrillat, le lauréat mont-blanais de ce samedi dans le Grand Revard.

D.J.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.