Search
lundi 20 août 2018
  • :
  • :

Gérardmer – Un gardien de but victime d’une incapacité totale de travail de 45 jours ! Et 3 mois d’incapacité sportive.

image_pdfimage_print

Pour le compte du championnat de Régional 4, l’A.S. Gérardmer recevait le F.C. Saint-Max-Essey, le dimanche 11 mars 2018.

Suite à la blessure grave de l’un de ses joueurs, la Ligue du Grand Est de Football a été saisie par le club de Gérardmer. Vu la gravité des faits évoqués dans les différents rapports et courriers, la commission de discipline a décidé de procéder à un complément d’enquête en convoquant les intéressés à sa réunion du jeudi 05 avril 2018 à 19 heures 30 au siège de la Ligue.

Etaient présents les trois arbitres officiels du match, pour le club de Gérardmer le joueur Arthur C. et son père Michel C. ainsi que le président François Delon. Pour le club de Saint-Max-Essey, l’entraîneur Pascal Bour et le président Ali Lazaar pendant que le joueur Mohamed B., convoqué, était excusé.

Après lecture des pièces du dossier et du courrier d’excuse du joueur Mohamed B. dans lequel il relate les circonstances de son contact physique avec le gardien de but de Gérardmer, Arthur C., à qui il souhaite un prompt rétablissement,

Considérant les courriers de Mme Sandrine C. et Mr Michel C. , parents du gardien Arthur C. , faisant état de séquelles constatées par le corps médical au niveau de la rate suite à examen de leur fils, qui ont entraîné une ITT minimum de 45 jours et 3 mois d’incapacité sportive,

Considérant que les parents de Arthur C. reprochent à l’arbitre de ne pas avoir sanctionné d’un carton rouge le joueur de Saint Max Essey, Mohamed B., pour un tacle qu’ils estiment très violent sur leur fils,

Considérant que sur ce point, l’arbitre fait lecture d’un rapport écrit qui est versé au dossier, qui affirme avoir pris sa décision suite à un acte qui pour lui relevait d’un fait de jeu, ne pouvant soupçonner les conséquences médicales décelées par la suite,

Considérant que l’arbitre réaffirme devant la commission que l’action de jeu ne méritait pas l’exclusion du joueur de Saint Max,

Considérant que les arbitres assistants soutiennent cette décision de l’arbitre,

Considérant que l’ensemble des personnes présentes a été entendu au cours de l’audition,

Considérant qu’il ne peut être établi que le geste du joueur Mohamed B. était intentionnel, les interprétations du corps arbitral et de MM. C. Père et Fils étant divergentes sur le fonds de cet acte regrettable,

Par ces motifs, considérant que pour l’appréciation des faits, la commission s’en remet aux dispositions de l’article 128 des RG de la F.F.F., et souhaite un très prompt rétablissement au joueur, Arthur C..

Les frais d’auditions des officiels sont à la charge de la Ligue du Grand Est de Football.




Une réaction sur “Gérardmer – Un gardien de but victime d’une incapacité totale de travail de 45 jours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.