Search
jeudi 15 nov 2018
  • :
  • :

Saulxures-sur-Moselotte – Pourquoi Emmanuel Macron a visité la scierie Germain-Mougenot

image_pdfimage_print

2

Le Président de la République s’est rendu les mercredi 18 et jeudi 19 avril 2018 dans les Vosges accompagné de Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, et de Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires. La revitalisation des villes moyennes est un enjeu déterminant pour le Président, et cela depuis sa campagne présidentielle. Il s’agit en effet de libérer les territoires de sorte à les ancrer de façon efficace et pérenne dans la mondialisation. A l’occasion de ce déplacement, deux axes ont été développés : d’une part le soutien fort aux ruralités en difficultés par le gouvernement et les réformes engagées et d’autres part l’accompagnement des ruralités actives.

L’innovation et la coopération territoriale sont le moteur de la redynamisation des territoires ruraux.

La structuration de la filière bois dans les Vosges est emblématique de ces capacités de rebond pour les territoires en déprise. Le programme TIGA va accompagner cette stratégie d’innovation et de développement.

Le territoire français est couvert par 17 millions d’hectares de forêts, soit 30% de ce dernier. Lors de ce déplacement, le Président de la République a décidé d’aller à la rencontre des acteurs de la filière dite forêt-bois.

– La filière forêt-bois représente plus de 400 000 emplois (plus que l’industrie automobile) ;

– Elle produit un chiffre d’affaires annuel de 60Mds d’euros ;

– Les forêts permettent de combattre le réchauffement climatique : elles stockent environ 80 millions de tonnes de dioxyde de carbone (1/5 des émissions nationales de gaz à effet de serre) ;

– C’est un marché en demande croissante et en demande d’investissements pour pouvoir innover et se développer : aujourd’hui la forêt française est constituée à 75% de feuillus alors que les scieries françaises traitent en majorité les résineux. Les grumes de feuillus sont par majorité exportées vers la Chine avant de revenir sous forme de produits finis en France. Pour faire évoluer les lignes de sciage et pouvoir traiter cette catégorie sur le territoire, l’investissement dans les scieries et indispensable.

Eléments clés sur la filière dans les Vosges :
– 3ème département français le plus boisé et 1er en volume de bois produit ;

– La forêt vosgienne compte 52% de feuillus (chêne, hêtre) et 48% de résineux (pin, sapin, épicéa) ;

– Sur 514 communes du département, 508 sont des communes forestières ;

– L’industrie du bois représente ¼ de l’activité industrielle du département.

Les Vosges sont le seul département de France à regrouper sur son territoire : l’ensemble des acteurs de la filière (exploitation forestière, scierie et construction / ameublement), d’importants industriels, des centres de recherche et de formation et un pôle de recherche et de développement autour du bois, des matériaux et bâtiments durables.

La scierie Germain-Mougenot à Saulxures-sur-Moselotte.

La société a été créée en 1958 par Pierre Germain. Aujourd’hui, cette entreprise appartient au Groupe Mougenot qui regroupe deux sites de production et qui emploie plus de 70 personnes. Cette scierie se compte parmi les dix plus grosses scieries de France. De 2010 à 2018, 24 M€ ont été investis. La scierie est spécialisée dans le résineux. Elle s’approvisionne en grumes dans un rayon moyen de 50 km. Le bois provient de la forêt publique à 55% (ONF) et de la forêt privée à 35%. Ses activités sont les suivantes : exploitation forestière, scierie, refente de sciages, séchage, rabotage, profilage, collage, traitement par trempage, traitement autoclave etc. L’essentiel des produits est commercialisé sur le territoire national (90 %).

Photographies : Michel Laurent.




Une réaction sur “Saulxures-sur-Moselotte – Pourquoi Emmanuel Macron a visité la scierie Germain-Mougenot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.