Search
jeudi 15 nov 2018
  • :
  • :

Ski – Une saison exceptionnelle pour la coupe des Vosges

image_pdfimage_print
 P1060245

Avec un calendrier respecté quasiment à la lettre, le ski vosgien sort de l’hiver le plus abouti depuis un bail.

A l’hôtel des vallées cher à la famille Remy qui a fait de la station de ski de La Bresse la plus grande l’Est de la France, l’amphithéâtre était trop petit, samedi, pour accueillir les lauréats de  la coupe des Vosges-Crédit Mutuel. Le palmarès est venu clore en beauté une saison à marquer d’une pierre blanche. A la faveur d’une manne naturelle régulière depuis le mois de novembre, l’ensemble des courses prévues ont pu être organisées dans chaque catégorie. Un hiver d’exception au lendemain de tant de saisons empoisonnées par l’enneigement en dents de scie.

Premiers bénéficiaires, les skieurs alpins avec 7 courses pour les adultes, 7 pour la division 2, 7 pour les masters, 6 pour les U16, 8 pour les U14 et pour les U12. Sans compter les épreuves de secteur et promotionnelles pour les jeunes. Pendant ce temps, les fondeurs ne sont pas en reste avec 14 courses pendant que le biathlon comme le saut à skis ont surtout brassé la relève, conformément à la vocation formatrice de ces deux disciplines alliées.

Traduction concrète sur le terrain, les effectifs sont restés stables “alors dans les autres comités régionaux, ils sont en baisse partout” relève le président Jean-Marc Villemin. Avec 10.000 licenciés dont un tiers de compétiteurs, les Vosges conservent le cap “grâce à la vie de nos clubs et à l’engagement de nos moniteurs fédéraux”.

Au fil de la distribution de trophées, le vice-président Hubert Gourguillon s’est cependant fendu d’un puissant coup de gueule ”il faut que les coureurs arrêtent de s’en prendre aux bénévoles parce que la neige est trop dure or parce que le tracé ne vous convient pas. Sans les bénévoles, il n’y aurait plus de course. Je vous demande de les applaudir !”.

Plus tôt, le Bressaud Michel Demange, au nom de l’ensemble des caisses du Crédit Mutuel qui soutiennent le ski régional, trouve des raisons d’espérer :  “chaque matin, en ouvrant la radio, le monde va moins bien. Mais grâce à vous, les sportifs, le monde est beau. Merci à la jeunesse et à tous ceux qui s’en occupent”.

Hubert Arnould, le maire de La Bresse, qui a signé sa 55e licence au sein du ski-club, s’associait à l’hommage général avec d’autant plus de fierté que “j’ai été à l’origine du partenariat avec le Crédit Mutuel, d’abord en fond puis en ajoutant successivement l’alpin, le saut et le biathlon”.

A la mesure de cette saison exceptionnelle, l’ensemble des skieurs qui sont montées sur le différents podiums ont été nombreux : 82 alpins, 20 fondeurs, 15 sauteurs et 10 biathlètes. A commencer par les alpins Margot Hocquaux (AS Gérardmer) et Jules Passernig (AN Munster) et les fondeurs Clément Christmann (SC Ranspach) et Caroline Finance (SC Oberhaslach), les champions adultes de la saison. Quant aux clubs, l’AS Gérardmer domine les deux classements par équipes  en alpin, chez les jeunes et les adultes, et le SC Ranspach était au dessus du lot des fondeurs.

Ce palmarès a également délivré une mention spéciale à la jeune slalomeuse Eglantine Fonné (SC Bonhomme) pour ses prometteurs résultats nationaux.

P1060237

Eglantine Fonné, entourée de ses entraineurs Brice Guth, Tom Auer et Christian Meyer et de Daniel Koenig, président de la commission alpine.

Sur le plan international, l’hiver vosgien aura tout autant été exceptionnel en envoyant huit sélectionnés aux Jeux Olympiques de PyeongChang. Deux d’entre eux, la fondeuse Delphine Claudel et le combiné nordique Antoine Gérard, étaient d’ailleurs les invités d’honneur de la journée. De quoi donner des idées à la pépinière de jeunes talents réunis dans l’allégresse que l’on devine.

P1060226

Le président Jean-Marc Villemin avec Delphine Claudel et Antoine Gérard.

David Jeangeorges.

P1060228




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.