Search
dimanche 22 juil 2018
  • :
  • :

Thiéfosse – Soirée débat sur l’avenir de l’école le mardi 17 avril 2018

image_pdfimage_print

1

La soirée débat sur l’avenir de l’école de Thiéfosse se déroulera le mardi 17 avril 2018 à 20 heures 00 à la salle polyvalente de Thiéfosse.

« Quel avenir pour un village sans son école ? » s’était interrogé le maire Stanislas Humbert, lors des voeux à la population, le mardi 9 janvier 2018. En effet, « La baisse démographique et la baisse de la fréquentation des enfants du village dans les écoles et dans la structure de la garderie périscolaire sont une réalité. Les postes des enseignantes dans nos écoles sont maintenus pour cette année. L’Inspecteur d’Académie nous alerte cependant que, dans un avenir proche, un regroupement avec une autre commune environnante devra certainement se décider. Le risque de voir disparaître notre école deviendra alors une réalité si les effectifs ne remontent pas très rapidement ».

Pour le premier magistrat, « Notre école a pourtant des atouts. Afin de rendre attractif notre village et de lui maintenir une vie scolaire avec des enseignantes expérimentées et engagées, les classes ont été rénovées : peintures, tapisseries, revêtements des sols, tables et chaises neuves, achat d’ordinateurs, vidéo projecteurs, internet à haut débit avec une connexion filaire afin de prévenir tout risque sanitaire, environnement sécurisé. De plus, l’école, proche des structures d’encadrement, se situe à proximité des salles (salle polyvalente, garderie,…) ».

Le sondage sur la semaine de 4 jours ou de la semaine de 4 jours et demi auprès des parents des enfants qui fréquentent nos écoles et ceux qui sont scolarisés à l’extérieur, a permis de mettre en évidence le choix de revenir à la semaine de 4 jours. Un pourcentage à plus de 90 % y était favorable. Dans un souci d’écoute des familles et en accord avec le conseil d’école, le retour à la semaine de 4 jours sera donc mis en place à la rentrée 2018.

L’association les Fossettes gère les NAP et les activités périscolaires. « Malheureusement, nous constatons une baisse importante de fréquentation des enfants à cette structure. L’avenir de l’association est aussi une forte préoccupation : en effet tous les membres actifs du comité ont leurs enfants qui partent au collège à la rentrée et ne renouvelleront pas leur mandat. Depuis plusieurs années, quelques nouveaux parents ont intégré l’association mais ne sont pas restés. Sans bénévoles, l’association ne pourra pas survivre et la conséquence sera sa disparition. Celle-ci serait alors dissoute et les animatrices licenciées. Cette dissolution aurait pour conséquence la perte de familles et d’enfants par manque d’une structure d’accueil, et verrait automatiquement la fermeture prématurée de l’école maternelle et primaire » poursuit Stanislas Humbert.

Il lance un appel aux bonnes volontés qui souhaitent consacrer un peu de temps pour que survive une structure d’accueil dans son village.

IMG_0974.JPGfichier_du_20091002




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.