Search
mercredi 17 oct 2018
  • :
  • :

Comité régional de ski – Jean-Marc Villemin dans un fauteuil

image_pdfimage_print

P1060715

Elu en cours de mandat en 2015, Jean-Marc Villemin a été reconduit à l’unanimité à la présidence du comité de ski du massif vosgien, samedi à La Bresse.

P1060691Comme chaque année olympique, l’assemblée générale du comité de ski du massif vosgien rimait avec élections, samedi lors de l’assemblée générale à La Bresse. Les dirigeants des clubs ont choisi parmi 30 candidats les 25 membres du comité directeur. Réunis dans la foulée, ceux-ci ont proposé de reconduire Jean-Marc Villemin à la présidence, ce que l’assemblée a validé à l’unanimité et à mains levées. Ce dernier continuera d’être épaulé par la secrétaire Martine Peter pendant qu’un nouveau trésorier est élu : Bernard Krid, le proviseur du lycée la Haie-Griselle de Gérardmer, qui abrite le pôle espoirs. “Il hérite d’une très bonne situation financière, meilleure que l’an dernier” se réjouit Jean-Marc Villemin.

A 73 ans, le Vosgien de Jussarupt conduira donc de 2018 à 2022 les destinées du CSMV dont il a repris la tête durant l‘automne 2015 suite à la démission de Mathieu Kléthi. “Nous avions hérité d’une situation monolithique dans un contexte très délicat” rappelle celui qui a dû batailler pour remettre les comptes d’équerre et fédérer, à nouveau, des forces vives parfois gangrenées par la division.

“Je serai votre président à vos côtés. Personne ne doit se sentier exclu, tous les clubs doivent être associés dans nos projets” martèle Jean-Marc Villemin, fervent défenseur de l’unité entre toutes les composantes, de la compétition au loisir.

P1060703Sur le terrain, cette période compliquée n’a pas semblé affecter le domaine sportif au point de signer “une saison exceptionnelle à tous points de vue” selon le président, une saison d’abord bénie par un enneigement quasiment sans faille qui a permis de livrer un calendrier continu de compétitions. En coulisses, l’engagement des clubs a fait le reste. Point d’orgue la sélection de huit Vosgiens aux Jeux Olympiques de Pyeonchang “ce qui est un record pour notre comité! ”. Avec les fondeurs Adrien Bachscheider, médaillé de bronze du relais et premier Vosgien médaillé en fond, et Delphine Claudel, 12e du relais, les combinés nordiques Maxime Laheurte, dans le top 15, et Antoine Gérard, 5e du relais, le snowboarder Sylvain Dufour, 4e du slalom géant, les alpins Clément Noël, 4e du slalom et Elise Pellegrin, sous les couleurs de Malte, et le biathlonien Florent Claude pour le compte de la Belgique.

En alpin, qui concentre la majorité des licenciés, Daniel Koenig se félicite également des résultats de Thibaut Favrot en coupe du Monde, des jeunes Edgar Belin et Eglantine Fonné sur les épreuves nationales, de la mise en place d’un circuit régional spécifique aux U14, avec “l’objectif de travailler plus encore avec les autres disciplines”. Chez les citadins, “le circuit national a fait le bonheur des jeunes” pour Estelle Schutz. En fond, “il faudra dynamiser le calendrier pour que chaque organisateur y trouve son compte. La course de Saint-Maurice-sur-Moselle a dû être annulée faute de suffisamment de participants”  prévient Frédéric Colin. Chez les masters nordiques, André Grob et Jean-Marc Mura sont revenus avec de nouvelles médailles des championnats d’Europe. Chez les masters alpins, “le désaccord subsiste avec les options fédérales” relève Hervé Brignon. Avec le pôle développement, Gérard Delacôte tente de promouvoir les nouvelles disciplines.

Derrière la réussite sportive se cache le travail de fond du pôle espoirs de Gérardmer dont sont issus les sélectionnés olympiques. Devant le désengagement des collectivités, ce vivier doit toutefois composer avec des moyens humains de plus en plus réduits. Régis Ruer, le CTS du saut, vient de partir en retraite et ne sera pas remplacé. Il reste seulement trois CTS sur le massif vosgien : Christian Meyer à la coordination, Brice Guth en alpin et Annick Vaxelaire en fond. “Nous devrons trouver des moyens humains de fonctionner, en faisant appel aux clubs. Avec seulement un poste, c’est impossible” s’émeut d’ailleurs Frédéric Colin.

“Ils étaient jusque 14 CTS à mon époque” se souvient, nostalgique, Jean-Paul Marx, l’ancien président de 1984 à 2006. Une époque dorée où les Vosgiens dans les différentes équipes de France se comptaient à la pelle.

Jean-Marc Villemin nuance toutefois la désarroi ambiant : “on reste la deuxième fédération la mieux dotée en conseillers techniques avec 79 postes sur 17 comités régionaux”.

32857592_10214571024002886_2655523801751617536_nBernard Haberer lance un cri d’alarme aux dirigeants des clubs : “renouvelez vos juges et officiels car sans délégués techniques et juges, pas de courses !”. Et des courses, il y en a eu en cet hiver d’exception, plus de 120 au total, disputées par les quelque 1.393 compétiteurs sur un effectif total de 9.990 licenciés où les licences loisirs (6.707) se taillent la part du lion devant les dirigeants (1.499) sans oublier les moniteurs (391). Après trois hivers de hausse, l’effectif apparaît en légère baisse que Jean-Marc Villemin met sur le compte de “la répercussion de la saison catastrophique de l’an dernier”.

Une assemblée également empreinte de reconnaissance et d’émotion lorsque le ski d’or a été remis à Hubert Gourguillon, Bernard Krid, Bernard Pierrat et Lisette Kempf, 91 ans et toujours entraineur du Ski-club vosgien de Thann.

David Jeangeorges.

Le comité directeur : Bertrand Bédel, Hervé Brignon (vice-président), Sylvie Caron, Christophe Chesneau, Frédéric Colin, Gérard Delacôte, Karine Didier, Françoise Ertlé-Froelicher, Stéphane Forjan, Claude Friant, Thirerry Gaire, Arièle Gary, Claude Gaudel, Hubert Gourguillon (vice-président), André Grob, Joëlle Joly, Isabelle Kessler, Daniel Koenig, Bernard Krid (trésorier), Marie L’Epingle, Odile Munsch, Gérard Nussbaum, Martine Peter (secrétaire), Estelle Schutz, Jean-Marc Villemin.

Bulletins des votants : 8.301.

Bulletins nuls : 375.

Bulletins exprimés : 7.926.

P1060714

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.