Search
dimanche 9 déc 2018
  • :
  • :

Cornimont – La commune a perdu 561 habitants en 8 ans

image_pdfimage_print
Lors de sa séance du 6 avril 2018, le conseil municipal a approuvé les différents comptes de l’année 2017 et voté le budget primitif 2018. Malgré un contexte d’incertitudes qui s’impose aux collectivités, le maire a proposé de ne pas alourdir les impôts des ménages et de reconduire les taux de 2017 pour les 4 taxes locales.

Concernant le contexte démographique, la commune compte 3 260 habitants soit une perte de 561 habitants en 8 ans ! “Le développement de l’économie locale, le maintien des écoles, des services publics, des dotations de l’Etat passent impérativement par une stabilité de la population voire une hausse !” ont relevé les élus.

Lire le compte-rendu complet du conseil municipal en cliquant ici.




10 réactions sur “Cornimont – La commune a perdu 561 habitants en 8 ans

  1. froissard

    La perte de population est le lot de très nombreuses communes rurales, dans toutes les régions de France . On en connaît les causes : fermeture d’entreprises, de services publics, de commerces, difficultés à trouver un logement convenable . Pour lutter contre la désertification rurale des campagnes, il faut enrayer le déclin économique, maintenir les commerces et services publics, empêcher la fermeture de classes, assurer des transports en commun surs et adaptés encourager l’installation des professions médicales pour lutter contre les déserts médicaux , favoriser l’accès à internet haut débit, et à la culture, aux loisirs pour remédier l’isolement .Autant d’enjeux pour assurer l’avenir de la ruralité .On ne réussit pas un aménagement territorial, en remettant en cause les grands équilibres, entre zones rurales et capitales /métropoles, qui drainent l’ensemble des moyens et ressources . On ne construit pas une dynamique territoriale sur la seule composante urbaine .Il est déterminant et urgent de réorienter les politiques publiques, pour garantir l’égalité des territoires . Il conviendrait de mettre en place un maillage territorial, raisonné et partagé autour de pôles urbains et ruraux .C’est une question de volonté politique qui requiert de nos dirigeants actuels davantage d’inspiration pour l’avenir plutôt qu’une vision étriquée de court terme, sous le seul aspect comptable et financier, au nom de la réduction de la dette et de la dépense publiques .les temps de crise sont souvent l’opportunité de repenser notre avenir pour bâtir un monde meilleur .je rêve d’un pays qui retrouverait son harmonie, du nord au sud, des montagnes, des plaines, des villes, des métropoles, des petites bourgades .Dans ce monde qui va toujours plus vite, les enjeux aspirent à beaucoup d’agilité. nos élus ruraux n’en manquent pas, avec le bon sens qu’on leur connaît .Ils ont la capacité de relever des défis, pour peu qu’on les écoute, avec leurs concitoyens .C’est ensemble: élus, et les forces vives, incluant les citoyens, voulant s’engager, en créant les conditions de leur participation, que l’on redonnera de la vie à nos villages, pour une nouvelle ruralité . Il existe un bouillonnement d’idées qui ne demandent qu’à émerger .Elus, si vous n’entendez pas la voix de vos concitoyens, ils sauront se faire entendre, lors des prochaines consultations démocratiques Cela ne mange pas de pain, comme l’on dit, de prendre le temps d’écouter, d’associer les compétences reconnues aux décisions et à leur mise en œuvre : c’est ce que l’on appelle la démocratie participative . Si on a la volonté d’emprunter ce chemin et de créer les conditions pour atteindre des objectifs communs et partagés, c’est l’assurance que le job sera bien fait . Nous trouverons tous notre compte dans la réconciliation de l’élu/politique avec le citoyen .

    répondre
  2. et manu tu descend

    Rien n’est fait pour garder les habitants, il suffit de se promener dans le village, toutes ses ruines est tas de dechets ne donne pas envie (parole d’une touriste de passage dans la commune )

    répondre
  3. ED

    Réflexion de mon amie, la première fois qu’elle est venu à CORNIMONT:
    « c’est moche chez toi, il n’y a que de vieilles maisons décrépies et des usines en ruines ».

    répondre
    1. Valérie

      elle n’a pas tord vallées mortes Haute Moselle et et du coté de la Moselotte on montre de belles photos sur les sites et magazines mais quand les touristes arrivent dans certains villages c’est moche commerces a vendre , façades moches et des villages désertiques .

      répondre
  4. froissard

    le témoignage de touristes est plutôt critique .Ce n’est pas fait pour redorer notre image . On a accueilli gentiment le président MACRON à SAULXURES .J’avais lancé un appel aux élus sur ce blog, pour faire remonter leurs doléances Cela est resté lettre morte .Dommage .on avait là une bonne occasion de se faire entendre, pour dire nous ne voulons pas laisser nos Vosges mourir . Une délégation aurait rédigé et remis un cahier de doléances , avec aussi des propositions . J’avais oublié que dans les Vosges, que souvent on est apolitiques et donc on ne fait pas de politique .En attendant, la politique s’occupe de nous et on trinque .De nos jours les Vosgiens ne mériteraient t pas la belle place des Vosges à paris, qui leur a été offerte , en reconnaissance d’éminents services à la nation ( bons patriotes et bons contribuables )

    répondre
  5. ERIC

    Est ce pour compenser une chute de recette suite à la baisse de population que la commune fait la chasse au logements vacants ????
    Car pour ce qui est des appartements vides, il me semblent que les blocs en direction de Xoulces ne sont pas surpeuplés

    répondre
  6. et manu tu descend

    A Cornimont il y as trois choses l’eco cartier,la maison de santé, est le musée des racines, le rsete on sans fou.Vivement les elections que l’on fasse du tri!!

    répondre
    1. ED

      Je suis bien d’accord avec vous, et à la vitesse où ça va il faudra encore 100 ans pour que les ruines disparaissent et d’ici là il n’y aura plus personne pour admirer le résultat!

      répondre
  7. ERIC

    Entièrement d’accord avec vous Manu mais à chaque fois les gens braillent de loin et au moment des élections, soit ils ne vont pas votés ou reconduisent les sortants .

    répondre
  8. EM

    J’habite à Nancy mais quel plaisir de retourner dans ma ville natale respirer le grand air
    Certes il y a bien des choses à améliorer mais il y a des boulangeries et boucheries très sympas ou l’on trouve d’excellents produits locaux pour s’acheter un délicieux pique-nique et hop : direction la Croix de Mission ou la Vierge pour savourer une vue imprenable sur la ville et les montagnes. Rien que ça, je peux vous dire que de nombreux citadins vous l’envie :-)

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.