Search
vendredi 21 sept 2018
  • :
  • :

Huile de palme dans les biocarburants : Jean Rottner fait part de son inquiétude quant au projet du Groupe Total

image_pdfimage_print

Jean Rottner fait part de sa très vive inquiétude face au projet du Groupe Total d’intégrer des huiles de palme dans ses productions de biocarburants destinées à remplacer l’essence.

Le projet d’importation, par Total, d’huiles de palme pour alimenter la bioraffinerie de La Mède va non seulement contribuer à accentuer le recours à un produit dont on sait qu’il est extrêmement destructeur pour l’environnement, mais va également participer à l’anéantissement des efforts entrepris depuis des années pour gagner en autonomie en matière de protéines.

En effet, ce choix en faveur des huiles de palme porte directement préjudice à la production française de colza. Le développement de la filière de biocarburants offre une réelle alternative à l’importation de soja OGM permettant de produire les protéines dont ont besoin nos éleveurs, notamment les tourteaux de colza issus des usines de biodiésel.

Le Grand Est est l’une des premières régions productrices de colza et offre des possibilités tout à fait intéressantes en termes de biocarburants avec deux sites de production. L’un d’entre eux, dans la Meuse, contractualise son approvisionnement avec les coopératives depuis toujours et transforme des graines de colza issues à 100% de la région.

Par ailleurs, des investissements considérables ont été faits dans la région depuis de nombreuses années en faveur du pôle Industrie et Agroressources à Pomacle, dans la Marne, qui est un exemple en matière d’alternatives aux énergies fossiles.

Détruire cette filière à la faveur des importations relève donc d’une incroyable incohérence.

Jean Rottner va interpeller le Ministre d’État en charge de la Transition écologique, Nicolas Hulot, à ce sujet. Ce dernier a annoncé vouloir mettre fin à l’importation de produits contribuant à la déforestation comme à l’incorporation de l’huile de palme dans les agrocarburants. Il ne peut donc rester insensible face à un projet qui contrevient très clairement à ses positions.




Une réaction sur “Huile de palme dans les biocarburants : Jean Rottner fait part de son inquiétude quant au projet du Groupe Total

  1. amet-conscience

    Si cela était confirmé il existe une solution simple que tout un chacun est en mesure d’appliquer.

    Boycott des Stations TOTAL.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.