Search
lundi 10 déc 2018
  • :
  • :

Remiremont – La grande cheminée de l’éco-quartier va être démolie !

image_pdfimage_print

2

C’est l’ultime symbole de l’épopée industrielle de Remiremont. La grande cheminée continue de trôner au milieu de l’éco-quartier, rappelant qu’ici la filature de la Madelaine a fait travailler des génération entières de fileurs. Fondée en 1871, cette entreprise textile avait définitivement fermé ses portes en 2005 pour laisser la place à l’éco-quartier voulu par la municipalité de Jean-Paul Didier.

Remiremont. - Usines Schwartz ou Filature de la Madeleine depuis l'Octroi (1)

Mais les heures de la vieille dame sont désormais comptées. A la tête de la SCI Majorelle, Martial Demange a sollicité et obtenu le 12 avril 2018 de la mairie de Remiremont le permis de démolir cette cheminée de briques, perchée à 36 mètres.

1

Il faut dire que ses briques commençaient par se disloquer et même chuter ce qui créait un danger pour les riverains. Il y a quelques mois, lundi 4 décembre 2017, une société était d’ailleurs venue consolider le sommet de l’emblématique ouvrage.

D.J.

Photographies : Christian Schirm.




17 réactions sur “Remiremont – La grande cheminée de l’éco-quartier va être démolie !

  1. Micky88

    Dommage…

    Il n’y avait que ça d’à peu près bien dans le quartier…

    Ah non… il y a aussi l’embouteillage !

    Mais ça, je ne crois pas qu’ils vont le démolir…
    Ils vont attendre, comme nous en voiture, en polluant, polluant, un peu comme chez Hidalgo sur les quais de Seine.

    Du temps de la cheminée, je suis sûr que c’était moins pollué.

    Maintenant c’est l’éco-quartier autrement dit l’écologie-quartier, je crois…

    répondre
  2. lui

    Bravo ,il fallait démolir cette horreur au début des travaux lors de la démolition de l’usine,mais ça devait être trop facile.
    Maintenant qu’un bâtiment vient d’être construit en dessous avec les risques que cela va générer on va démolir.
    Du grand n’importe quoi.
    Remiremont zone sismique depuis longtemps ,le risque était là.

    drôles d’architectes .

    répondre
  3. damien

    ECO quartier, que cela sonne beau pour un rond point de zone commerciale et de bureaux…

    Désolé mais cela m’a toujours fait sourire

    répondre
  4. ERIC

    Et après ils la remontent ,un pas en avant ,un pas en arrière, c’est surement plus facile aujourd’hui de la foutre par terre avec les bâtiments construits autour que lorsque le terrain était vague.
    La cheminée ne devait pas servir à « aérer » le quartier ????? Si je me souviens bien.

    répondre
  5. Fh

    Il en fait ce Demange ferait mieux de remplir ces logements abandonnés de l’autre Côté de l’eco quartier qui est à l’image de celui ci NUL!!

    répondre
    1. Laurent

      Tout a fait d’accord avec cette remarque : que vont devenir les bâtiments neufs … en face, vides depuis des années et qui étaient destinés il me semble à l’équipement…
      Pour la cheminée la logique aurait été bien sûr qu’elle soit détruite avant que les commerces ne soient construits : je pense que les frais auraient été moins conséquents
      Mais le mot Économie peu de ces personnes le connaissent !!!

      répondre
    2. Leve toi et marche.

      Il y a quelques centaines de milliers d’euros qui dorment avec ces bureaux étonnament vides .
      Question : Ont t’ils été construits avec de l’argent public ?

      répondre
  6. Philippe

    Autrement écrit, la cheminée sera l’occasion d’un petit tournage marquant le film de sa toute prochaine démolition et ce, en attendant le premier coup de pelle marquant le début de construction du futur …cinéma ! Mais pour ce dernier, faut-il vraiment y croire encore ??

    répondre
  7. Louis

    on se permet de garder certains vestiges en ruine, de notre temps passé où le textile et bien d’autres usines étaient l’emblème de l’économie locale ,souvenirs, je trouve cela complètement ridicule.Nous avons l’exemple d’un village thermal qui a gardé un bâtiment d’une source thermale qui était magnifique, vitraille magnifique rampe d’escalier et des murs et bâtiment historiques,on a laissé tout partir à l’abandon et qui a fini par être pillé et détruit par les années mais on garde une misère histoire de ne pas oublier ce qui a été l’économie de ce village avouez que c’est vraiment ridicule attendre que tout soit pillé ,les cheminées du textile pareil on détruit tout autour et on se permet de garder cela avouez c’est vraiment du foutage de gueule.

    répondre
  8. MC

    C’est une bonne nouvelle, même si c’est la côté sécuritaire qui est à l’origine de cette décision, et non une prise de conscience esthétique.
    Malheureusement, il en reste encore beaucoup dans les Vosges ou d’autres régions, qui n’ont été conservées que pour faire plaisir à une poignée de nostalgiques d’un passé industriel qu’il serait bon d’oublier. Il faut savoir tourner la page. D’ici un demi-siècle heureusement ça n’intéressera plus personne. Dommage qu’il faille sans doute attendre encore longtemps pour que disparaissent totalement ces verrous hideux de nos paysages !

    répondre
    1. Micky88

      Fake news ou réalité ?

      En ville la démolition de cette cheminée fait beaucoup parler.

      Ainsi ai-je entendu plusieurs fois que l’ancien propriétaire de l’usine avait accepté de signer la vente de son bien à la condition expresse que la grande cheminée ne soit pas démontée, mais entretenue. Une servitude pour les nouveaux acquéreur en quelque sorte…

      Peut-être que le notaire ayant acté la vente ou un descendant de la famille Jankélévitch pourrait confirmer ou infirmer cette information ?

      Pour MC, la cheminée pouvait très bien ne pas rester une construction statique mais se dynamiser en devenant un support de communication important de la ville, visible de très loin, avec l’appui de éphémère de dazibaos, ou de kakémonos si vous préférez, en relation avec l’actualité festive et/ou commerciale de Remiremont…

      répondre
      1. Micky88

        Au temps pour moi, j’ai confondu, il s’agit de la famille Antuszewicz.

        Donc merci au notaire chargé de l’acte de vente et/ou aux descendants de cette famille d’industriels, de nous éclairer sur l’acte de vente de leur aïeul qui stipulait (ou non) le maintien en parfait état de cette cheminée, condition « sine qua non » à la vente de la propriété industrielle.

        Ne pas respecter des volontés écrites et dûment conservées puisqu’actées serait grave de conséquences, si tel est le cas.

        D’autant que des documents sur l’aménagement de la friche, expliqué dans le journal municipal « Remiremont Info » n° 54 d’avril 2011 sous Jean-Paul Didier avec comme Conseiller Municipal délégué aux travaux et à l’aménagement ou un truc comme ça, quoi qu’il en soit l’actuel conseiller municipal chef de l’opposition de la droite M.Tisserand rappelaient :

        « Des bâtiments industriels, seule la cheminée, rénovée, sera
        conservée. Elle servira à ventiler naturellement les locaux et,
        sur un plan plus symbolique, à perpétuer le lien avec les racines
        du quartier.

        Un parcours pédagogique ainsi qu’un parcours historique retraçant
        l’activité des filatures de la Madelaine seront aussi
        mis en place le long des espaces de promenade. »

        Ben voilà…

        Pour les courageux, il est bon de se baigner dans les publications de 2011… comme moi je l’ai fait et on en découvre sur cette histoire, on en découvre !

        Et si les Romarimontains avaient de la mémoire ?

        répondre
    2. O.R

      Devant autant de mépris de votre part pour ce patrimoine industriel vieux de plus de 147 ans, qui a su à un instant T faire la renommée de toute une vallée mais « qu’il serait bon d’oublier » selon vous, je ne peux qu’être profondément choquée d’un tel désintérêt envers la mémoire ouvrière ! Pourquoi considérez-vous qu’il s’agit d’un élément « hideux » de nos paysages ? Pourquoi devrions-nous oublier ce passé ? Avoir la volonté de conserver et valoriser un patrimoine ne signifie nullement que l’on ne souhaite pas tourner la page… Il aurait était plus judicieux de conserver l’ensemble de l’ancienne filature et non sa seule cheminée. Une réhabilitation du site avec une vocation commerciale aurait dû être envisagée ! Il est regrettable que notre pays ne soit pas capable au 21e siècle d’agir de la sorte. Cette situation reflète l’incompétence de nos politiques et l’ignorance de certains entrepreneurs et/ou promoteurs immobiliers. Il est vrai que ce passé n’est plus, néanmoins cela ne constitue pas une raison pour l’oublier totalement. En suivant votre logique, il faudrait donc détruire les monuments aux morts, les lieux de mémoire et autres traces des anciens conflits puisqu’ils constituent le souvenir d’un passé sombre et peu glorieux…

      répondre
      1. loulou

        vu le paquet de commerces qui s’installent nous verrons bientôt des beaux panneaux à vendre , que les meilleurs gagnent mais ça fait beaucoup beaucoup de concurrence et les gens n’ont pas un pouvoir d’achat élastique ; on démonte des usines on construit des zones commerciales la nouvelle tendance mais un moment donné quand c’est trop ça bloc .

        répondre
  9. le petit rapporteur

    Quelles légèreté et amateurisme de ce promoteur et architecte pour croire que cette belle cheminée allait rester en l’état pendant des décennies ! Soit il fallait la raser tout de suite avant que les bâtiments sortent de terre ou soit il fallait y consacrer un peu d’argent également au début du projet pour la consolider et un peu l’embellir.. .quitte à la raccourcir d’une dizaine de mètres pour être tranquille, elle aurait fait effectivement un beau support visuel occasionnel pour mettre en valeur cette zone ou la ville. Quand on additionne l’argent que ça a couté pour la laisser pendant les travaux ( fallait la sécuriser et tourner autour ), ce que ça a couté pour la sécurisé à nouveau à la fin et maintenant pour la démonter sans casser ce qu’il y a autour … c’est vraiment du gaspillage ! Mais bon, c’est à l’image du plan de circulation et d’habitations de cette zone.. un grand n’importe quoi !! et pourtant ce projet aurait pu être une réussite et terminé depuis longtemps si certains avaient travaillés avec un peu plus de bon sens …

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.