Search
lundi 22 oct 2018
  • :
  • :

Cornimont – Balade poétique et musicale dans la vallée de la Moselotte samedi 16 juin 2018

image_pdfimage_print

1

La médiathèque départementale, service du Conseil départemental participe depuis plusieurs années à la programmation du Festival Poema, organisé à l’échelle de la région. Ce festival itinérant s’appuie sur des animations « hors les murs » et consiste à proposer des rendez-vous culturels insolites.

Pour l’édition 2018, la médiathèque départementale en lien avec la bibliothèque de Cornimont, a imaginé une balade poétique et musicale dans la vallée de la Moselotte en compagnie de la poétesse Laurence Vielle et du contrebassiste Camille Perrin le samedi 16 juin à 15 heures 00 au départ de la place de la Pranzière à Cornimont.

Poésie, musique et balade, voilà les ingrédients qui permettront à tous de fêter l’arrivée de l’été avec bonheur et douceur.

Gratuit – accessible à tous (durée 2 heures 15)

Prévoir chaussures de marche

En raison du nombre de places limitées, il est conseillé de réserver auprès de la biliothèque de Cornimont au 03 29 27 29 04.

2




10 réactions sur “Cornimont – Balade poétique et musicale dans la vallée de la Moselotte samedi 16 juin 2018

  1. froissard

    Les ruines industrielles dans nos communes sont le résultat des décisions des dirigeants d’entreprises de fermer leur site, en se défaussant sur la collectivité publique pour dépolluer et remettre en état les friches . Comme les collectivités locales, n’ont pas les moyens pour des dépenses très importantes de remise en état et de réaliser des projets de remplacement, on se trouve dans la situation actuelle.

    répondre
    1. jmv

      ça c’est de la théorie.

      Le seul petit souci et que plus nous mettons de barrières aux entreprises et moins elles auront envie de s’installer ou de rester en France.
      Et comme la chasse aux patrons ( que vous symbolisez ) dans notre pays et déjà très forte..

      répondre
  2. froissard

    Si les entreprises rendaient les aides publiques reçues pour s’installer, on pourrait remettre en état les sites et imaginer des projets de développement économique, en remplacement

    répondre
  3. froissard

    On ne peut tout mettre sur le dos des maires des communes, remplis de bonne volonté, mais qui ne peuvent pas tout, faute de moyens financiers suffisants .Certes on peut attendre d’eux, qu’ils s’engagent avec une volonté politique forte .Seule l’intervention citoyenne peut les amener sur de bonnes positions .

    répondre
  4. et manu tu descend

    Sauf,que si j’ai une carcasse de voiture dans ma cour,ont vous envoie la police municipale pour la faire évacuer ,dans les plus brefs délais, sous prétexte que sa fiche une mauvaise image. Alors comme d’habitube faite se que je dis pas se que je fait. Est pour se qui et des moyens financiers ont dépenses bien de l’argent pour d’autres choses dont nous pouvons largement se passer!!!!!

    répondre
    1. jmv

      En communauté y a des règles et la police municipale fait bien son boulot.

      Imaginons chaque maison avec une épave dans sa cour…

      répondre
      1. pierrot

        Dans la communauté nationale aussi, il y a des règles et même mieux, des grands principes affichés au fronton de toutes les mairies.
        Hélas pour ce qui est de leur traduction dans les faits ….. sauf à être de mauvaise foi, on constate de plus en plus que ceux-ci s’effacent derrière d’autres directement liés au profit et à l’égoïsme, fut-ce au mépris des considérations telles que solidarité, fraternité, avenir écologique …j’en passe et des meilleures.

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.