Search
mercredi 14 nov 2018
  • :
  • :

Hautes-Vosges – Convergences citoyennes interpelle la com’com avant le conseil communautaire du mercredi 20 juin 2018

image_pdfimage_print

Ce mercredi 20 juin 2018, le conseil communautaire de la communauté de communes des Hautes-Vosges se réunira à Gérardmer à la salle Belbriette. Avec 23 points à l’ordre du jour à consulter ici.

A cette occasion, l’association Convergences citoyennes a souhaité interpellé les élus à propos du sort réservé à la demande de plusieurs associations, dans un courrier à lire ici.




10 réactions sur “Hautes-Vosges – Convergences citoyennes interpelle la com’com avant le conseil communautaire du mercredi 20 juin 2018

  1. ma vallée

    les sujets que vous mettez en avant sont insignifiants par rapport au fonctionnement même de cette communauté de communes qui est un navire fantôme , navigant à vue, sans gouvernail , ni capitaine.

    répondre
  2. Sylvain

    Comment peut on ainsi ignorer le travail des bénévoles ? Cette comcom dilapide l argent public dans des frais d étude et restrictione les subventions aux associations.
    Mais que se passe t il dans la tête de nos élus ?
    Merci à cette association convergence de son information et de son intervention.

    répondre
  3. Micky88

    Sans vouloir mettre de l’huile sur le feu, il est grand temps aussi de faire un audit sur l’ensemble des associations bénéficiant de subventions, il y aurait vraisemblablement de sacrées surprises pour le contribuable et à tous les niveaux.

    Un bon et très long boulot pour la Cour Régionale des Comptes compte tenu du nombre d’associations avec des objectifs pas toujours très clairs et qui poussent comme les champignons après la pluie.

    Rappelons qu’une subvention se devrait d’être une aide ponctuelle et non un revenu annuel structurel.

    Or beaucoup créent des associations sans un fifrelin avec des adhérents qui payent des cotisations ridicules et courent ensuite après les subventions (payées par le contribuable) en promettant une éternelle reconnaissance à l’élu décideur des attributions.

    Quant à l’idée d’un golf d’altitude elle est loin d’être stupide et elle doit s’analyser comme un investissement touristique rentable avec quelques créations d’emploi et des retombées financières publiques et privées sur la région.

    Et puis, entre un parcours à Epinal le long de la 4 voies et un parcours à Gérardmer dans un environnement magnifique, le choix serait vite fait.

    répondre
    1. froissard

      Les associations vivent pour l’essentiel de subventions communales, ou départementales, des cotisations des adhérents et de revenus de l’activité .Elles ne roulent pas sur l’or .S’il y a du poil à gratter pour la chambre régionale des comptes, il faut chercher ailleurs .Avec de petits budgets , les associations travaillent dans la transparence . les aides financières, qu’elles reçoivent, sont attribuées sur des critères bien précis ( ce qui est normal ) et les plus grandes associations sont soumises à des conventions d’objectifs ( ce qui est aussi normal ) Si l’on veut tuer le bénévolat, en le décourageant par une baisse de moyens, la formule est toute trouvée .les bénévoles, sont des gens qui ont du cœur, de l’énergie à partager, au service de la collectivité, qui bénéficie d’un retour d’image, selon le dynamisme des associations . le jour ou le bénévolat aura disparu toutes les animations socio-culturelles et sportives, deviendront des comme les autres marchandises comme les autres produits de consommation, qu’il faudra payer le prix fort . Si cela devait arriver ( plus vite que l’on ne le pense, si les générations de bénévoles ne se renouvellent pas et si les élus continuent de rogner sur leurs aides ) on se trouvera face aux gens aisés qui pourront tout s’offrir et les autres laissés pour compte . C’est tout le contraire de la cohésion sociale recherchée par les associations, pour bien vivre ensemble dans nos territoires .

      répondre
      1. Micky88

        Dans un monde idéal et chez les bisounours…

        Vous savez très bien que la vérité est toute autre pour une bonne partie des associations.

        Heureusement, il y a certainement comme vous des gens honnêtes et qui ne comptent pas leur temps dans le bénévolat.

        répondre
  4. jmv

     »Convergences citoyennes » n’est plus ni moins qu’un faux nez sous lequel se cachent d’anciens PCF et ultra gauche
    Que cette mouvance soit contre un golf est tout sauf une surprise.

    répondre
      1. Micky88

        Ben voilà quand vous voulez ! Vous pouvez être une force de propositions concrètes et judicieuses, à défaut d’être judiciaires.

        Et vous avez raison, avec la limitation de nos routes à 80 km/h, les vols en hélicoptère vont sérieusement se démocratiser et les dix-huit trous du golf vus d’en haut ne seront plus un privilège.

        Je verrais bien une association d’intérêt public subventionnée par la Com’com pour mettre au point tout ça !

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.