Search
vendredi 17 août 2018
  • :
  • :

Biathlon – Fabien Claude, l’exception vosgienne Les Cars Ferry Tchizz Voyages soutiennent le skieur vosgien

image_pdfimage_print

2

A tout seigneur tout honneur, le skieur vosgien est soutenu par l’entreprisse les Cars Ferry Tchizz Voyages….Découverte de l’athlète de Basse-sur le Rupt.

Pendant que Paula Bottet (La Bressaude) et Emilien Claude (Basse-sur-le-Rupt SN) poursuivent leur apprentissage avec le groupe relève, Fabien Claude est encore le seul Vosgien a faire partie des équipes de France A et B de biathlon pour la saison 2018-2019. Hommes et dames confondus.

Equipes de France A et B confondues, huit hommes sont sélectionnés par la Fédération Française de Ski pour la prochaine saison 2018-2019, dont le Vosgien Fabien Claude, retenu avec le groupe B. Il continue d’entretenir la présence du biathlon vosgien au plus haut niveau, pour le bonheur du massif des Vosges en général et de ses proches en particulier, à commencer par ses parents Gilles et Christine Claude, elle-même grand nom du ski de fond dans les années 80 et 90.

Deuxième d’une fratrie de trois frères tous membres de l’élite du biathlon, Fabien Claude commence par s’illustrer lors des Jeux olympiques de la jeunesse de 2012, où il remporte la médaille de bronze du relais mixte, avec ses camarades de l’équipe de France. Il a alors 17 ans.

De 2013 à 2015, il est sélectionné lors des plus grandes compétitions internationales chez les juniors. Il y engrange onze médailles notamment en étant sacré champion du monde en sprint en 2013, il récidive en 2014, cette fois lors de la course-poursuite. En 2015, sur les championnats d’Europe d’Europe réservés aux moins de 26 ans, il décroche également le titre en sprint.

Depuis trois saisons en coupe du Monde.

1

C’est en 2015 que Fabien Claude est appelé en IBU Cup, la deuxième division du biathlon, derrière la coupe du Monde. Pour cette première saison 2015-2016 parmi l’anti-chambre de l’élite mondiale, il termine septième du classement général, avec en particulier une victoire lors du sprint à Nové Město (République Tchèque) en janvier 2016.

Il connait du même coup son baptême du feu au plus haut niveau, en Coupe du monde, à l’occasion de l’épreuve l’individuelle de Ruhpolding (Allemagne).

Ses brillants résultats en IBU Cup lui ouvrent les portes de la Coupe du monde 2016-2017, à tout juste 21 ans. Il se place à plusieurs reprises dans les quarante premiers et accumule les points au classement mondial du biathlon. Cinquième du relais mixte à Östersund (Suède), il réalise son meilleur résultat individuel avec une 23e place, lors de la course poursuite d’Oberhof (Allemagne), en janvier 2017.

Il remportera une deuxième victoire en IBU Cup le 10 mars 2018 lors de la course individuelle de Uvat (Russie).

Vers les Jeux olympiques de 2022.

Aux championnats du monde 2017 à Hochfilzen (Autriche), il est appelé comme sixième homme derrière les cinq titulaires Martin Fourcade, Quentin Fillon Maillet, Jean-Guillaume Béatrix, Simon Desthieux et Simon Fourcade. Ce dernier, 85e du sprint, doit s’effacer lors de la course individuelle de 20 kilomètres au profit de Fabien Claude. Stéphane Bouthiaux, l’entraîneur de l’équipe de France de l’époque, en est convaincu : « On va pouvoir compter sur Fabien Claude dans le futur et c’est une bonne opportunité pour lui de se lancer dans le grand bain dans une grande compétition ».

Au total, Fabien Claude a pris 20 départs en coupe du Monde, où il est rentré 4 fois dans les 30 premiers et 8 fois dans les 40 premiers.

A 23 ans , son regard se tourne désormais vers les Jeux olympiques de 2022. “C’est dans quatre ans, il faudra tout mettre en place pour y arriver. Cela passe par des résultats en coupe du Monde”.

Le mercredi 13 juin 2018, le leader du club du Basse-sur-le-Rupt Ski Nordique a attaqué la pré-saison en suivant un premier stage avec ses camarades de l’équipe de France.

Parallèlement, le jeune Bassurois n’en oublie pas de préparer sa reconversion future. Il poursuit actuellement ses études en STAPS à Grenoble avec le soutien, précieux, de plusieurs sponsors confiants en ses chances de réussite.

3




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.