Search
mercredi 21 nov 2018
  • :
  • :

La Bresse – Guy et Marie Vaxelaire « attendent toujours un sursaut, un recul, un début de discernement avec un principal souci le bien-être et le devenir des petits enfants »

image_pdfimage_print

« C’est au retour d’une absence pour voyage durant 5 semaines que nous découvrons le prétexté droit de réponse utilisé par notre fille avec son mari » nous écrivent Guy et Marie Vaxelaire. « Nous devons rappeler que toutes les procédures jusqu’à la cour d’Appel de Nancy nous ont innocentées, le procureur de la République l’avait lui-même annoncé en 2016… ».

« La meilleure preuve qu’il ne subsiste aucune faille ou zone d’ombre contre nous est prouvée puisqu’il n’y a eu aucun pourvoi en cassation de la part de nos détracteurs. Les jugements à notre encontre sont définitifs depuis plus de 2 ans. Comment peut se justifier un droit de réponse à une décision définitive de justice … sinon par un aveuglement, un endoctrinement ! ».

« Avec ce communiqué, on découvre surtout que l’emprise est totale dans ce couple avec la référence habituelle au déni et … heureusement ajoutent-ils  … (que des psychologues et thérapeutes formés et compétents sont là pour nous aider …) tout est dit ici et on ne parle même plus de médecin ou de psychiatre! Chacun trouvera  les mêmes mots sur les sites de nos structures nationales dénonçant l’emprise des faux souvenirs reconstitués : fauxsouvenirs-afsi.org  ou derives-sectes.gouv.fr ».

« Toutefois, nous noterons un changement vis-à-vis de leurs soutiens revendiqués;  jusqu’à présent les intéressés ne s’en prenaient violemment qu’à la famille côté paternel les accusant de ne pas les croire au point de couper tout contact ! ».

« A présent le grief cité et publié sous leur plume fait aussi reproche en utilisant le mot de lâcheté à  la famille coté maternelle sauf … 3 familles écrivent-ils ! Jusqu’à présent de ce côté-là et depuis 8 ans nous avions enregistré  8 dépositions prenant  parti contre nous en accompagnant (voir pour certains en encourageant)  nos filles mais refusant tous sans exception avec leurs familles  d’écouter notre version ! Est-ce une remise en cause, un début de bon sens, une lâcheté comme c’est écrit ou pour certains …  un désintéressement puisque la mission à l’encontre de l’ancien élu est  terminée voire l’explosion familiale faite … sauf (contrairement à  leur prédilection à l’origine) pour notre couple avec  la  famille de notre fils ! ».

« Nous attendons toujours un sursaut, un recul, un début de discernement avec un principal souci le bien-être et le devenir des petits enfants ».




Une réaction sur “La Bresse – Guy et Marie Vaxelaire « attendent toujours un sursaut, un recul, un début de discernement avec un principal souci le bien-être et le devenir des petits enfants »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.