Search
jeudi 15 nov 2018
  • :
  • :

Remiremont – 250e anniversaire de la naissance du Général Humbert

image_pdfimage_print

La Ville de Remiremont accueillera à partir du 13 juillet deux personnalités irlandaises, à l’occasion de la commémoration du 250e anniversaire de la naissance du général Humbert, fameux Vosgien qui s’illustra notamment en Irlande en 1798, face aux Anglais.

Invitation_HumbertCette année, les célébrations romarimontaines du 14 Juillet riment avec le 250e anniversaire de la naissance du Général Humbert (1767-1823), natif de Saint-Nabord. L’occasion pour le Maire Jean Hingray de recevoir le 13 juillet à l’Hôtel de Ville Dara Calleary, député du Comté de Mayo au sein du Fianna Fáil, et James Golden, directeur du développement touristique au sein du GAL Mayo North East. ainsi que des représentants de la Ville de Saint-Nabord.

Ouverture sur l’Europe

Dès 18h15, la délégation irlandaise sera accueillie sur le parvis de l’Hôtel de Ville par les enfants du centre aéré. La conférence de presse exceptionnelle qui suivra permettra de mettre l’accent notamment sur l’amitié franco-irlandaise et l’ouverture sur l’Europe. Sans oublier le général Humbert, qui fait figure de héros quasi national en Irlande !

Figure historique française

Souvent méconnu des Vosgiens, ce militaire prit à deux reprises la tête d’une expédition afin de prêter main forte aux insurgés à la bannière verte ornée d’une lyre dorée. Sa bravoure fit mouche et son sens de la stratégie permit aux Irlandais de remporter contre les Anglais la bataille de Castlebar, en 1798. Depuis lors, le comté de Mayo célèbre chaque année cette figure historique française.

Pour en savoir plus sur le général Humbert

À l’origine marchand de peaux de lapins, Jean Joseph Amable Humbert s’engagea à 25 ans dans ce qui allait devenir le 13e bataillon des volontaires du département des Vosges. Brillant officier promu général de brigade dans l’armée révolutionnaire française en 1794, il se distingua par de nombreux faits d’armes. Proche du général Lazare Hoche, surnommé le « Pacificateur de la Vendée », sa carrière fut en effet marquée par d’innombrables aventures, depuis l’expédition d’Irlande de 1798 et son éclatante victoire à la bataille de Castlebar, jusqu’à la participation à la guerre d’indépendance du Mexique en 1816 au sein de l’armée rebelle mexicaine, en passant par la piraterie dans les Caraïbes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.