Search
samedi 17 nov 2018
  • :
  • :

Remiremont – Exposition temporaire au musée Charles-Friry : sur les pas du Général Humbert et de ses contemporains

image_pdfimage_print

Les 14 et 15 juillet 2018, le musée ouvrira les portes du temps pour libérer de l’outre-tombe le général Jean Joseph Amable Humbert !

Invitation_HumbertC’est dans le parc Monseigneur Rodhain que s’installera le camp militaire de cet illustre Vosgien (1767-1823). Ses hommes prendront possession du secteur et de redoutables sentinelles seront postées aux accès du musée Charles-Friry… En effet, l’établissement propose une exposition gratuite présentant diverses gravures à l’effigie du fameux général, ainsi que de nombreux autres objets évoquant la période révolutionnaire. Courrier autographe, gravures, uniformes, accessoires du quotidien et un sabre d’honneur, clou de l’exposition… La diversité des objets de collection en relation avec ce personnage au parcours atypique sera grande !

Des Vosges aux Caraïbes

À l’origine marchand de peaux de lapins, ce natif de Saint-Nabord s’engagea à 25 ans dans ce qui allait devenir le 13e bataillon des volontaires du département des Vosges. Brillant officier promu général de brigade dans l’armée révolutionnaire française en 1794, Jean Joseph Amable Humbert se distingua par de nombreux faits d’armes. Proche du général Lazare Hoche, surnommé le « Pacificateur de la Vendée », sa carrière fut en effet marquée par d’innombrables aventures, depuis l’expédition d’Irlande de 1798 et son éclatante victoire à la bataille de Castlebar, jusqu’à la participation à la guerre d’indépendance du Mexique en 1816 au sein de l’armée rebelle mexicaine, en passant par la piraterie dans les Caraïbes.

 Le « plus » de l’expo : une visite guidée thématique

Les musées municipaux de Remiremont, hébergeurs de cette brève excursion historique, vous proposeront le dimanche 15 juillet une visite guidée complémentaire et thématique autour des contemporains du général Humbert. L’occasion d’en dire plus sur une époque de crise majeure et d’instabilité encore méconnue du grand public au travers de faïences, tableaux et autres documents de l’époque révolutionnaire et impériale. Ce parcours permettra également de visiter la chambre d’un autre témoin de ces temps troubles et de surcroît contemporain du général Humbert, Antoine Vatot (1767-1830), officier retraité de l’armée révolutionnaire et napoléonienne et beau-père de Charles Friry.

Quelques informations pratiques

Le 15 juillet, rendez-vous pour la visite guidée à 15h30 au musée Charles-Friry. Au programme : découverte des appartements d’Antoine Vatot et explication du contexte de l’époque (période Empire), suivies d’un parcours de l’histoire révolutionnaire de Remiremont au musée Charles-de-Bruyères.

Tarifs :

entrée aux musées + visite guidée : 8 € – billet valable 48 heures

gratuit pour l’exposition temporaire des objets de collection liés au général Humbert.

Les visiteurs souhaitant faire la visite en parcours libre pourront utiliser un livret mis à leur disposition à l’accueil des musées.

Musée Charles-Friry : 03 29 62 59 13.




Une réaction sur “Remiremont – Exposition temporaire au musée Charles-Friry : sur les pas du Général Humbert et de ses contemporains

  1. historien

    N’oublions pas cet épisode important :

    La bataille de La Nouvelle-Orléans, qui eut lieu le 8 janvier 1815 en Louisiane, est la dernière bataille de la guerre anglo-américaine de 1812. Les forces britanniques, débarquées dans ce territoire récemment acquis par les États-Unis lors de la vente de la Louisiane, sont vaincues par les hommes d’Andrew Jackson (futur président des États-Unis) avec l’aide des canons de Jean Lafitte et du général français Jean Joseph Amable HUMBERT.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.