Search
jeudi 15 nov 2018
  • :
  • :

Saint-Etienne-lès-Remiremont – Copains du Monde : « Apprendre aux enfants à s’aimer plutôt que de se fusiller »

image_pdfimage_print

IMG_8710

Le village « Copains du Monde » basé sur le centre des Tronches a organisé mercredi après-midi, un spectacle auquel étaient invités le député Christophe Naegelen, le maire Michel Demange, le président du Secours Populaire, Julien Lauprêtre venu tout spécialement de Paris pour l’occasion, les responsables du SP de Metz, et bien d’autres personnalités. A l’unanimité tous ont reconnu la réussite de ce village qui se posait pour la 3ème année à Saint Etienne Cette année les enfants présents arrivaient de Guadeloupe, Saint Martin, Haïti, Belgique et de France (Metz).

« J’aime l’ambiance qui règne dans ce village, il est l’un de ceux où l’on parle le plus de solidarité et où l’on fait le plus de solidarité, on y amène les enfants à réfléchir, ce fonctionnement est important pour le Secours Populaire. » a souligné Dominique Jacquot bénévole au Secours Populaire de Metz.

Sylvie Ognier également bénévole à Metz et référente « Copains du Monde » en Moselle a présenté les nombreuses activités ludiques, culturelles, sportives et solidaires auxquelles ont participé les enfants durant les 9 jours qu’ils ont passé aux Tronches. « Je remercie tous les animateurs et Ludovic pour l’énorme travail réalisé. Merci aux bénévoles de Metz, au centre Leclerc pour son partenariat dans le cadre de la collecte de matériel scolaire, au centre de Loisirs de St Etienne qui a également effectué une collecte et qui est parmi nous depuis ce matin, etc. Les enfants sont épatants, ce village est le 4ème dans les Vosges, et chaque année c’est encore plus fort, on prépare encore plus l’avenir. Copains du Monde c’est tous les enfants, quelles que soient leurs couleurs et leur religion »

Tous ont été unanimes en décrivant Julien Lauprêtre « C’est un Géant et nous avons besoin de Géant »

Michel Demange, maire de St Etienne a mis l’accent sur les liens d’amitiés qui se créent entre les enfants mais aussi entre les adultes durant ce village. 

Christophe Naegelen a lui aussi remercié toutes les personnes impliquées dans ce ‘village’ « Nous avons un but commun, le droit de l’enfant, et nous devons tout faire pour rendre la planète meilleur. Qui dit droit dit devoir. »

Julien Lauprêtre a rappelé la nécessité et l’urgence d’une telle opération « Que chacun comprenne, pense et juge ce qui est fait ici ! Ce qui est fait ici est un rayon de soleil dans le ciel bien noir de l’actualité… Il faut apprendre aux enfants à s’aimer plutôt que de s’entre tuer, à se réunir plutôt qu’à se fuir les unes les autres. D’un seul village « Copains du Monde » il y a 10 ans, il y en a 41 aujourd’hui répartis un peu partout dans le monde. Imaginez les petits Palestiniens qui rencontrent les petits Israélites, les petits Chinois qui rencontrent les petits Vietnamiens… les enfants se rassemblent alors que les dirigeants se sont la guerre. » Il a ensuite donné quelques exemples d’enfants, qui, rentrés chez eux l’an dernier ont mis en place des actions solidaires dans leurs villages.

Le 20 Novembre 2019 sera fêté le 30ème anniversaire International du Droit de l’Enfant «  nous voulons développer le mouvement « Copains du Monde » dans tous les pays. Un gamin sur 3 n’est pas parti en vacances en 2017, le SP veut faire partir plus d’enfants pour qu’à l’instar de ceux déjà partis, ils apprennent à s’aimer plutôt que de se fusiller.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.