Search
mercredi 14 nov 2018
  • :
  • :

Saint-Nabord – Une sympathique et conviviale cérémonie de clôture

image_pdfimage_print

DSCF3398

Il ne pouvait en être autrement, la cité navoiriaude s’est associée ce dernier dimanche aux festivités organisées par la ville de Remiremont, en mémoire de l’illustre Général, Jean Joseph Amable Humbert. La municipalité et l’association « Histoire et Patrimoine » ont ainsi accueilli la délégation irlandaise et les troupes napoléoniennes sur le site de la ferme de La Couare, qui n’est autre que la maison natale du célèbre général. Une bâtisse bien entretenue et propriété de Gilbert Duchêne et de son épouse, tous deux membres assidus de la dite association.

L’an passé, une plaque avait déjà été apposée sur le lieu afin de marquer officiellement le 250ème anniversaire de la naissance officielle (22 août 1767) du Général Humbert. Dimanche, une marche de 5 km, avec pour départ le centre de la commune, était organisée pour rejoindre le site de la Couare. Une bonne trentaine de participants, dont Jean Hingray, le maire romarimontain, son adjoint aux sports et aux associations Jean-Charles Foucher et Patricia Douche, 1ère adjointe au maire de Saint-Nabord, ont effectué le parcours.

Sur place, la cérémonie demeurait rythmée par les musiciens de la batterie-fanfare « L’Etendard »de Dommartin-Les-Remiremont. Le maire navoiriaud, Daniel Sacquard, rappelait les différentes campagnes de l’illustre enfant du pays, puis laissait la parole à Jacqueline Duchêne, la présidente de l’association « Histoire et Patrimoine », qui souhaitait la bienvenue à tous, « tout particulièrement aux amis irlandais qui ont fait le voyage depuis la verte Irlande ». « Welcome to Saint-Nabord at Humbert’s birthplace ».

Suvegarder le souvenir de l’enfant du pays

Une présidente qui poursuivait en ces termes : « Si Humbert n’est que très peu connu dans son pays d’origine, il l’est beaucoup plus en Irlande et en Louisiane. Son épopée étant de celles dont on forge les légendes, Humbert est resté dans la mémoire et le coeur des irlandais. A Saint-Nabord, depuis de nombreuses années, nous souhaitons faire sortir Humbert de l’oubli et sauvegarder le souvenir de la vie aventureuse de l’enfant du pays. Je voulais avoir une pensée à la mémoire de Marie-Louise Jacotey et de Pierre Heili, qui, les premiers, se sont intéressés à la vie de l’illustre personnage dans leurs publications de livres ou d’articles ».

Et de rappeler : « en cette période de fête nationale, nous célébrons les valeurs de la République, valeurs de liberté , d’humanité, de fraternité, d’égalité. Que cet héritage, partagé par nos deux pays, nous permette de cultiver et d’enrichir les liens qui nous unissent de longue date .  Good luck to « In Humbert’s footsteps » See you soon in Ireland ».

Suivaient quelques tirs de salves par les grenadiers présents, de même que par le biais du canon d’époque faisant partie du patrimoine de l’association. Les hymnes irlandais et français clôturaient la cérémonie officielle avant de partager le vin d’honneur offert par «Histoire et Patrimoine », la municipalité navoiriaude invitant pour sa part de poursuivre par un repas tofailles servi au centre socioculturel.

D.P.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.