Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Vigilance sécheresse – Le Préfet invite les Vosgiens à une utilisation économe de l’eau

image_pdfimage_print

mainImage-main-4213260

Une forte baisse des débits des cours d’eau est constatée dans les bassins versants de la Meuse, de la Moselle, et de la Saône. Plusieurs stations de référence vosgiennes viennent de franchir les seuils d’alerte : Epinal, Rupt-sur-Moselle, Roville-aux-Chênes, Soulosse-Sous-Saint-Elophe, Saint-Dié, Le Val d’Ajol et Fontenoy-le-Château.

Cette situation résulte des faibles hauteurs de pluie enregistrées dans les derniers mois. Même si des précipitations interviennent dans les semaines à venir, elles ne permettront pas nécessairement de combler rapidement le déficit accumulé.
Néanmoins, le département des Vosges ne connaît pas à ce jour de difficultés dans l’approvisionnement en eau potable grâce, notamment, aux efforts de sécurisation mis en œuvre après les sécheresses de 2003 et 2015. La situation commence cependant à se fragiliser, tout particulièrement dans les têtes de bassin.
Les services de l’État suivent avec attention l’évolution des ressources en eau.
Si aucune mesure généralisée de restriction des usages de l’eau n’est pour l’instant mise en place à l’échelle du département, un comité sécheresse est toutefois programmé prochainement.
Eviter le gaspillage de l’eau.
Pierre Ory, Préfet des Vosges, invite cependant l’ensemble de la population au civisme et à une utilisation économe de l’eau par quelques mesures simples :
  • restreindre le lavage des voitures,
  • éviter le gaspillage de l’eau : ne pas faire couler l’eau inutilement et réparer immédiatement toute fuite,
  • restreindre l’arrosage des jardins et s’il est ponctuellement nécessaire le réaliser le soir,
  • ne plus arroser les pelouses.
Il est rappelé également l’intérêt d’économiser l’eau en tout temps en choisissant des lave-vaisselle et lave-linge à faible consommation, en installant des compteurs d’eau pour surveiller sa consommation et en récupérant l’eau de pluie pour arroser les jardins.

 




10 réactions sur “Vigilance sécheresse – Le Préfet invite les Vosgiens à une utilisation économe de l’eau

  1. Yvan MAYER

    Ces mesures de restriction sont le bon sens même…
    D’un autre côté nous avons des captages et des réseaux de distribution qui datent!!!!
    Nos élus et responsables devraient faire un choix dans certaines dépenses et retenir les financements prioritaires.
    A quand le retour au bon sens?????

    répondre
    1. crazuqui

      les priorités dans le desordre :

      education et enseignement.
      recherche.
      Soutien à nos industries.
      police
      justice
      penitenciaire
      routes
      armée
      hôpitaux
      ephad
      les handicapés
      Nos vieux
      Les chômeurs
      etc etc etc

      tout est priorité .

      répondre
  2. le petit rapporteur

    utiliser le terrain sur une pelouse sèche obligera à encore plus de frais de remise en état que de l’arroser un peu !
    On ne va pas interdire le foot pendant 3 mois pour protéger les pelouses, faut quand même pas être con à ce point !
    Commencer donc par regarder un peu chacun ce que vous faites plutôt que de regarder le voisin…

    répondre
  3. Catherine

    voir aussi ces plantes qui envahissent les bords de rivières et qui se propagent partout,une plante à grosses feuilles hautes et fleurs roses ,no n’y fait pas attention mais depuis quelques années elles se propagent partout

    répondre
  4. moi

    Mr le petit rapporteur, un peu de respect, ne traiter pas les gens de con,exprimé vous simplement.
    Pour info j’ai pris 1500 euro pour un seau d’eau.

    répondre
    1. le petit rapporteur

      c’est une expression populaire et dans ce cas personne n’est visé !
      mais bon si vous vous sentez concerné …

      1500 euros pour un seau d’eau ???
      là c’est moi qui suis peut-être con pour le coup car je ne comprends pas du tout ce que vous voulez dire :)

      répondre
  5. Un citoyen

    Chaque citoyen doit être conscient qu’il soit nécessaire de ne pas gaspiller d’eau comme ne pas faire de feux de broussailles par temps sec. Mais alors pourquoi la préfecture ne met pas à égalité tout le monde et autorise des associations à utiliser de grandes quantités d’eau pour leur manifestation mécanique, alors que les rivières sont au plus bas et l’air pollué par l’échappement des cylindrées hors norme.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.