Search
dimanche 18 nov 2018
  • :
  • :

Aménagement cyclable sur la RD 42 entre Epinal et Remiremont

image_pdfimage_print

1

Dans le cadre de sa politique d’attractivité du territoire, le Département a décidé de renforcer les itinéraires cyclables en créant notamment une liaison entre la Véloroute « l’Echappée bleue » à Epinal et les voies vertes des vallées de la Moselle et de la Moselotte, à Remiremont, en empruntant la route départementale 42, dite « route d’Archettes ».

Cet itinéraire est déjà très fréquenté et apprécié des cyclistes, aussi, cette liaison entre les infrastructures en sites propres que sont la véloroute et la voie verte renforcera l’offre et l’attractivité cyclable de notre territoire.

La véloroute « V50 », ex « Charles le Téméraire » récemment rebaptisée « l’Echappée Bleue », traverse les Vosges du nord au sud et fait partie d’un itinéraire cyclotouriste de 750km reliant Schengen à Lyon.

Les voies vertes des Hautes Vosges sont les plus fréquentées du département, près de 15 000 cyclistes les ont ainsi empruntées depuis novembre 2017.

L’analyse a porté sur les différentes fonctions de la route et la recherche de mesures pour apporter une fonction cyclable sécurisée sur cet itinéraire en utilisant le réseau routier actuel.

Un Comité de pilotage constitué d’élus du Département, des représentants de chaque commune traversée par l’itinéraire, de représentants du CEREMA*, et des services techniques du Département a examiné différentes propositions et études qui ont été présentées lors de réunions publiques organisées dans chaque commune traversée.

Il est ressorti de cette concertation les décisions suivantes, axées sur le partage de la route et la sécurité de l’ensemble des usagers et des riverains :

  • Limitation de vitesse à 70 km/h généralisée sur l’ensemble de l’itinéraire

    • Cette mesure fortement sollicitée par les communes et les riverains vise à répondre à la mise en sécurité et au partage de la route des cyclistes et des automobilistes.

  • Signalétique pour rappeler les règles de sécurité, notamment sur le dépassement des cyclistes par les automobilistes (panneau « partageons la route »)

  • Marquage au sol sur certains points spécifiques de l’itinéraire

  • Signalisation de jalonnement de la liaison entre la véloroute l’Echappée bleue et les Voies vertes des Hautes Vosges.

A ce jour, la restriction de vitesse est effective et la signalisation d’information spécifique sur le partage de la route a été installée.

La signalisation des jalonnements cyclables devrait être opérationnelle début septembre.

* Centre d’Etudes et d’Expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement




8 réactions sur “Aménagement cyclable sur la RD 42 entre Epinal et Remiremont

  1. le petit rapporteur

    espérons que les automobilistes COMME les cyclistes sauront cohabiter en toute sécurité sur ces routes étroites …
    la route est effectivement à tout le monde et il y a de la place pour tout le monde si CHACUN fait attention et prends en compte le fait qu’il n’est pas tout seul …

    répondre
  2. Un citoyen et lecteur attentif

    Très bonne initiative, mais comme le dit très justement le commentaire précédent, il est indispensable que la cohabitation soit sereine entre le moment où l’on est cycliste ou automobiliste. Pour la « V50 » je puis vous dire qu’elle est très agréable pour l’avoir pratiquée depuis le Port d’ Epinal, dans les deux sens incomplètement, d’autres parties sont à découvrir. Félicitations aux instigateurs de ce beau projet.

    répondre
  3. Tonton Reporter

    Super, mais les cyclistes respecteront il le code de la route ??? comme doivent le faire impérativement les automobilistes…

    répondre
  4. brock naze

    Des personnes qui ne respectent pas les règles d’une communauté il y en a dans toutes les categories.
    Sauf qu’à vélo il est quelquefois preferable de passer à l’église avant.

    répondre
  5. étonné

    Le genre humain est ainsi , il perd sa mémoire et ses moyens quand il enfourche sa monture , objet de tous se désirs et loisirs il oublie qu’il est à la fois cycliste , automobiliste et peut être motard ,il n’ arrive plus et ne veut pas s’en rendre compte, il est dans son élément , seul , sur la route , les autres sont tous de dangereux individus , inconscients, Mais j’ ai , bien peur , que , qu’elle monture il choisisse , ce comportement est bien ancré en lui , qu’il le pratique en toutes circonstance.

    répondre
  6. lêne herve

    Belle concertation, on apprend ça en voyant les panneaux fleurir…
    Donc le 80 km ne suffisait pas, à dix de moins que gagne-t-on ?
    Aucuns panneaux « rappel » trop cher ? en revanche deux à moins de 200m (changement de lieu-dit).
    …et nous continuerons à croiser des vélos sur deux rangées, le deuxième bien sur la ligne blanche ! + 1,50 m : on double ou croise dans le fossé, euh je n’ai qu’une voiture pas un 4×4 ni un tracteur !
    Les tests sauvages de véhicules de course cesseront-ils ?
    Dernière récrimination : pourquoi cette route est-elle encore fréquentée par des poids lourds… qui peuvent très bien prendre la voie express,
    Un riverain utilisateur à 2 ET 4 roues !

    répondre
    1. étonné

      Il faut faire comme dans de nombreuses région de France. Limiter la circulation aux riverains et rabattre les autres usagers sur la 4 voies ,il suffit de mettre quelques panneaux,ex : ceux qui viennent de Docelles pour aller à Epinal = interdit . Remiremont / Archette = 4 voies sortie Arches. ETc …Dautre part pour les vélos , dixit code de route :la circulation de front est ( autorisée ) Mais …. lorsque une voiture arrive derrière vous ,il y a  » OBLIGATION  » de se remettre sur une file.Qu’on se le dise.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.