Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

La nature Lorraine se dévergonde à Nice…

image_pdfimage_print

 

IMG_37581

Tout dernièrement, une rencontre culinaire de haute qualité s’est déroulée au domicile d’une Vosgienne de cœur …et qui réside aujourd’hui dans la belle ville de Nice.

Après avoir apporté énormément de bonheur pendant 45 ans aux Vosgiennes et Vosgiens aux travers de ses compositions florales et de son sens inné du commerce, Nicole Merlino est adjointe auprès du Maire de Nice et principalement chargée de l’artisanat, des produits agricoles et du célèbre corso fleuri.

Cette ‘’Dame d’exception’’ nommée Madame Commerce au niveau national s’investit énormément dans la vie publique mais reste très attachée au département des Vosges. Afin de sceller ou de renforcer encore plus, cette amitié ,elle a mis en place une journée particulière en mettant en avant la région Lorraine et surtout les bons produits estampillés Vosges et Lorraine.

Son carnet d’adresse étant parfaitement réactif et performant… Seul un ‘’Chef Etoilé’’ pouvait être le parfait ‘’Ambassadeur’’ d’une cuisine inventive et de qualité : Jean-Claude Aiguier a répondu présent pour ravir les papilles de ses fins connaisseurs… C’est ainsi qu’une vingtaine d’élus de la ville de Nice, d’Amis et même de Monsieur le Curé de la Paroisse Saint-Jérôme se sont retrouvés pour se délecter et commenter les prouesses de ce ‘’Grand Chef’ ’reconnu sur le sol Français.

L’idée directrice était de faire cohabiter deux symboles : l’olivier/ synonyme de paix, de soleil, de joie de vivre, de fécondité…et le sapin/ symbole de travail, de vie difficile, de nature préservée et d’une filière bois en pleine expansion ! bref un véritable chef d’œuvre à mettre en place.

Pas d’huile d’olive, pas d’herbes odorantes, ni d’ail… pas plus que divers aromates.

Au menu * Un apéritif vosgien avec ses amuses bouche tels que la Gelée de Potée Lorraine à l’andouille du Val d’Ajol et la quiche Lorraine.

*Salade de grenouilles aux jeunes haricots verts, émulsion d’ail et poireaux frits.

*Le paleron de veau cuit rosé, girolles et jus de veau au beurre de homard

*Brillat savarin beurre de truffes

*Gratin de mirabelles, parfait bergamote et coulis de brimbelles avec le célèbre Crillon de chez Michel Moine, un vin de rhubarbe au délicat moelleux en parfaite harmonie avec ce type de dessert.

Que du plaisir à vivre l’instant présent dans un lieu sympathique et approprié pour ce type de concept où le Chef ‘’étoilé’’ se déplace pour n’y faire que du ‘’sur mesure’’.

Les convives présents ont pu découvrir l’authentique nature gastronomique Lorraine…. et chacun pourra méditer sur le fait que l’on peut voir la ‘’Vie en Vosges’’ depuis Nice ! C’est aussi une réalité supplémentaire.

P.P.




2 réactions sur “La nature Lorraine se dévergonde à Nice…

  1. froissard

    Merci à tous ces ambassadeurs , qui exportent en dehors de nos frontières lorraines, nos savoirs faire locaux .Les Vosgiens ont du talent Il est fort heureux que régulièrement on parle des Vosges qui bougent dans les journaux télévisés, des reportages, des journaux spécialisés .La cuisine, tout comme la culture et les vieilles pierres appartient à notre patrimoine .Tout cela fait partie de notre art de bien vivre .Il est donc important de faire vivre nos traditions, sans verser dans le côté trop folklorique .Conjuguons le passé au présent .

    répondre
  2. nico

    très belle initiative de Nicole Merlino, qui, bien que résidant à Nice maintenant, n’en a pas oublié les Vosges où elle a oeuvré de nombreuses années, c’est une femme formidable , bosseuse, infatigable, très exigeante avec elle, mais qui a toujours le sourire, bravo

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.