Search
dimanche 16 déc 2018
  • :
  • :

Remiremont – La semaine fédérale de cyclotourisme au Champ-de-Mars en images

image_pdfimage_print

Départ de Remiremont (14)

Des milliers d’hommes et de femmes ont fait étape par le Champ-de-Mars dans le cadre de la Semaine fédérale de cyclotourisme.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.

 




9 réactions sur “Remiremont – La semaine fédérale de cyclotourisme au Champ-de-Mars en images

  1. lucien

    rappelez nous le code de la route des cyclistes je pense qu’ils devraient le relire
    les cyclistes peuvent circuler à deux de front sur la chaussée. Ils doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l’exigent, notamment lorsqu’un véhicule voulant les dépasser annonce son approche (R431-7, 2ème classe),imaginez un groupe complet

    répondre
  2. lili

    il leur est interdit de circuler par groupe de plus de 10 cycles (même pour les sorties associatives) et ils doivent impérativement se positionner en file dès la tombée de la nuit ou pour permettre à une automobile de les dépasser.Et svp une sonnette on ne les entend pas ces vélos sans compter ceux qui sont sur les trottoirs il existe un code du cycliste mais tout le monde en fait qu’à sa tete .

    répondre
  3. FanFan88

    Les éternels grincheux sont de sortie. Il y a eu effectivement quelques abus, on appelle ça l’effet de groupe (que l’on connaît également lors des grosses migrations automobiles estivales n’est ce pas?). J’espère que ça n’aura pas trop miné votre journée. Ceci dit depuis 1977 ça faisait un moment que ça n’était pas arrivé… je trouve ça très bien pour le département, et demandez également leur avis aux cafetiers et restaurateurs des villes et villages étapes. Enfin le code de la route s’applique également aux voitures !!!

    répondre
    1. lili

      pas éternel grincheux, très contente de cette manifestation et ce qu’elle rapporte mais le code de la route s’applique ,même en groupe ce n’est pas quand un accident arrivera qu’il faudra pleurer .Pas quelques abus de gros abus lire Vosges matin .Mais je ne vise pas que les cyclos de cette fête ,ce sont tous les cyclismes .Le code s’applique à tous autant les autos que vélos .

      répondre
  4. étonné

    Bonjour.
    Je suis automobiliste comme 90% des cyclistes, dont je pratique le vélo sur route depuis l’age de 12 ans et aussi le vtt. Il y a des abus de tous côtés comme je l’ ai déjà expliqué auparavant, mais dans détail des abus , je citerais , en premier les cyclistes en peloton , dont il y a celui qui en sort sans regarder quand vous doublez , celui qui s’ écarte pour éviter son collègue, et le meilleur qui vous tend un doigt et vous insulte, qui a du oublier qu’il a aussi une voiture.enfin , les automobilistes qui vous collent , pour vous doubler, la vitre ouverte en criant des noms d’oiseaux, sur une ligne blanche en faisant une belle queue de poisson,suivit d’ appels de freins…..ceux que vous croisez et qui doublent un autre véhicule , vous obligeant de rouler sur l’ accotement, enfin j’ en passe et des meilleurs , le frôlement est aussi pratiqué,surtout par les camions, sans oublier l’incompétence des communes pour la sécurité , piste cyclable impraticable : Zainvillers , le Ménil Thillot. Vagney. ou alors le summum , la traversée de Le Syndicat, Premier de l’ incompétence , larges trottoirs pratiquement pas utilisés, quelques piétons aux heures des écoles… et l’ ouvrier communal qui désherbe pendant deux mois.

    répondre
  5. sam le pirate

    le code de la route autorise les automobilistes à franchir la ligne blanche pour doubler les cyclistes ,donc cela ne sert à rien de nous frôlez vous pouvez franchir la ligne blanche!

    répondre
    1. FanFan88

      Ça ne sert à rien de nous frôler en effet c’est très dangereux… Surtout quand il y a une autre voiture en face! C’est malheureusement plus que fréquent ce dangereux ménage à trois. Il suffirait de relâcher l’accélérateur pendant quelques secondes dans la plupart des cas pour éviter des situations dangereuses… Pour ma part je ne me pousse pas si ça n’est pas nécessaire. Plus on se pousse et plus on se fait serrer!

      répondre
  6. lène hervé

    Je les ai vu depuis ma fenêtre : les « têtes en l’air » ou les pressés, trop fréquemment de l’autre côté de la ligne blanche, même pas peur !
    Regardez l’une des photos, en plein virage en plus.

    répondre
  7. FanFan88

    Tout ces commentaires négatifs me font penser à ceux suite aux Motordays de Gérardmer. Beaucoup ne retiennent malheureusement que ce qui ne va pas au détriment du reste… Dommage…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.