Search
jeudi 15 nov 2018
  • :
  • :

Saint-Maurice-sur-Moselle – Quelle troisième édition au Ballon d’Alsace !

image_pdfimage_print

1

Tout était réuni pour que cette 3 ° Montée historique internationale du Ballon d’Alsace soit un succès.

Un soleil qui a été présent tout le week-end, un magnifique plateau de 160 autos complété cette année par 28 motos et side-car , anciennes machines de compétition, quel spectacle !

Malgré quelques forfaits de dernière minute, on dit souvent que ces vieilles mécaniques sont fragiles, mais cette année se sont plutôt les pilotes qui ont déclaré forfait, ils se reconnaîtront ces gaillards perchés sur une échelle dans le verger… et sans cheville pour piloter.

Lors d’un petit tour dans les parcs, on ne manquait pas de remarquer les eux Audi Quattro de J Conreau et B Martin, les Golfs maxi groupe 2 venues de Suisse les Porsche 906 et 910 et bien sur un catalogue de 911, la Ferrari 308 GTB Gpe 4, les avant-guerre venues majoritairement de Suisse et d’Allemagne.

L’appellation internationale n’est pas usurpée avec plus de 60 équipages étrangers.

Toutes ces autos valent le détour, mais l’Alfa Roméo 6C 2500 Corsa 1938 et l’Atalanta Sport Tourer 1938 un des 21 modèles construits avaient les faveurs des Passionnés aux cotés des Bugatti 35B, de l’ancêtre la Mercedes Grand prix 1908, Darrack, Mormon sans oublier les superbes Alvis.

Dans le groupe des proto, les amateurs ont retrouvés avec plaisir, deux habitués R Desbaillets et sa griffon, Ch Didierlaurent et sa Grac MT 20

On remarquait aussi une jolie délégation de Matra djet et une forte représentation d’Alpine, de belles Opel Manta B et bien sur les Anglaises emmenées par les Austin-Healey, et autres Triumph musclées.

Les BMW E30 M3 et 325 I qui entrent maintenant dans la période représentaient le constructeur à l’hélice.

Toute la journée du samedi a été consacrée aux traditionnelles vérifications Techniques et administratives, occasion rêvée et gratuite d’aborder les pilotes, d’approcher les autos que les passionnées n’ont pas manqué venus très nombreux. Dès 8 h du matin la file s’agglutinait perturbant la circulation sur la RN 66.

Dans l’esprit de la tradition mélangeant passion auto et accueil de qualité voulue par HISTORALLY, samedi soir plus de 300 convives se sont retrouvés au dîner de Gala donné au Casino de Bussang.

Dimanche matin dès 7 h, les équipages étaient accueillis dans les deux parcs concurrents avec le petit café croissant, bien mérité vue l’heure matinale.

Premier départ à 7 h 30 pour attaquer cette montée de 9 kilomètres par la série d’épingles qui conduisent à la sortie du village, avant d’entrer dans la forêt et ses longues enfilades rapides ponctuées par des épingles revêtues de leur nouvel enrobé bien noir, un bon repère visuel.

L’organisation en rotation de trois groupes mise en place cette année supposait un dispositif affûté, elle a permis de garder une fluidité, les deux montées matinales étant bouclées pour 12 h 45 et la quatrième à 18 h 30, bravo à l’équipe et aux commissaires.

Si on parle de commissaires, une nouvelle fois le dispositif de sécurité mis en place regroupant plus de 140 commissaires et signaleurs était Top, digne d’une compétition d’un grand championnat.

Il faut aussi souligner que la typologie de Saint-Maurice-sur-Moselle suppose un parcours retour qui traverse plus de 50 fois l’axe RN 66 et mobilise déjà 25 personnes.

Comment dans ces conditions ne pas se donner rendez-vous l’année prochaine ?

 




2 réactions sur “Saint-Maurice-sur-Moselle – Quelle troisième édition au Ballon d’Alsace !

  1. moi

    A l’annee prochaine.
    100 fois mieux que le rallye festival de la bresse.
    Organisation au top bravo a tous organisation, commissaire, pilote….

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.