Search
dimanche 18 nov 2018
  • :
  • :

150 suppressions de postes dans les hôpitaux d’Epinal et Remiremont

image_pdfimage_print

Centre hospitalier de Remiremont

Les salariés sont remontés ! La direction des hôpitaux d’Epinal et de Remiremont a présenté son « plan de performance » ce jeudi. 150 postes sont menacés de suppression.

Coup dur pour les employés des hôpitaux d’Epinal et de Remiremont. La « plan de performance » a été présenté ce jeudi, en présence des représentants de l’Agence régionale de Santé, du maire d’Epinal, des représentants CHSCT, de la Commission médicale. Les deux hôpitaux vont devoir se serrer la ceinture.
La CGT dénonce les suppressions de postes pour les centres hospitaliers d’Epinal et de Remiremont. 150 postes sont menacés de suppression : une cinquantaine de postes à Remiremont et une centaine à Epinal. Des lits devraient également fermer en médecine et en chirurgie.
« Depuis les dernières réductions d’effectifs (datant d’avril 2017, et ayant abouti à la perte d’environ 16 postes d’infirmières et d’aides soignantes), les conditions de travail se sont fortement dégradées. En témoigne un taux d’absentéïsme en aggravation et des arrêts maladie pour syndrome d’épuisement professionnel qui explosent. Non satisfaits de ces tristes résultats, l’ARS et la direction ont ensuite commandité un nouvel audit concernant à la fois les établissements Spinaliens et Romarimontains. Les résultats, présentés aux instances représentatives du personnel, envisageaient la suppression d’une cinquantaine d’agents pour Epinal. » explique les représentants de la CGT. Aujourd’hui, le plan finalement présenté projette la suppression d’une centaine de personnes sur 4 ans, ainsi que diverses pistes de réflexion comme l’augmentation du prix des repas, le paiement du parking ou la mutualisation des pharmacies, entre autres…
« Au total, et au delà de l’aggravation supplémentaire des conditions de travail (alors qu’ en ce moment,et faute d’effectif des agents sont contraints de travailler jusqu’à 60 heures sur une semaine), ce sont 11 lits de médecine et 12 de chirurgie qui sont menacés, alors que la construction du nouvel hopital d’Epinal est en cours…
Dans notre département à la démographie vieillissante, l’inquiétude est grande pour le maintien de l’offre de soins et la sécurité des agents hospitaliers. » poursuite la CGT
Devant ces lourdes menaces, la CGT des hôpitaux Vosgiens appelle à une grande journée d’action vendredi 5 octobre pour défendre la santé de la population.

C. K.-N.




2 réactions sur “150 suppressions de postes dans les hôpitaux d’Epinal et Remiremont

  1. froissard

    Défendre l’hôpital public, c’est protéger la vie . Ne lâchons rien .Restons mobilisés .Amplifions l’action pour battre en brèches les mauvais coups qui se préparent pour démanteler nos services de santé de proximité .Les gouvernements successifs , par la loi de financement de la sécurité sociale, ont réduit les moyens budgétaires des hôpitaux, organisant ainsi leur déficit, dont ils sont responsables . Nous ne pouvons accepter ce chantage à la suppression d’emplois, mettant en cause la qualité des soins . C’est une arnaque que de croire, qu’en taillant dans les effectifs, l’on va réduire les déficits et sauver ainsi l’hôpital .Il s’agit d’opérer un autre mode de financement de l’hôpital public, que celui qui lie leur financement à une tarification à l’acte multipliant ainsi les actes inutiles et couteux . Pour financer la sécurité sociale, il faut faire rentrer les cotisations sociales, en s’attaquant aux causes du chômage, en supprimant les allègements de charges aux grandes entreprises, en exigeant le remboursement à la sécurité sociale des cotisations impayées par certaines entreprises et aussi administrations centrales ( comme le ministère de la justice …) et augmenter les salaires .les moyens existent .Il y faut une volonté politique force que l’on imposera dans la mobilisation collective, sans relâche

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.