Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Be EST Entreprendre : une charte qui reconnaît et garantit la qualité de l’accompagnement

image_pdfimage_print

Signature Charte Be EST Entreprendre (c) Jean-Luc Stadler, Région Grand

Lilla Merabet, Vice-Présidente de la Région Grand Est en charge de la Compétitivité, du Numérique et de la Filière d’excellence, et Catherine Zuber, Conseillère régionale déléguée à l’Economie Sociale et Solidaire, à la Vie associative et à la Création d’entreprise, ont signé la Charte du Réseau Be EST Entreprendre en présence des 18 autres signataires membres du Réseau (cf. annexe 1), ce jeudi 20 septembre 2018 à l’agence territoriale de Mulhouse.

Initié par la Région Grand Est, le Réseau Be EST Entreprendre mobilise les acteurs de la création-reprise d’entreprise du Grand Est dans le but d’accroître les synergies et les complémentarités entre les membres décideurs, financeurs et accompagnateurs. Les membres du Réseau agissent ensemble afin de stimuler la création et la reprise d’entreprise et de proposer un accompagnement de qualité pour des entreprises plus pérennes dans le Grand Est.

La Région a souhaité renforcer ce réseau via la signature d’une Charte définissant les 10 engagements fondamentaux des acteurs membres (cf. annexe 1) dans le but d’instaurer un environnement favorable, sécurisé et de confiance à tout candidat à la création ou reprise d’entreprise sur le territoire. La Charte Be EST Entreprendre représente une marque de reconnaissance pour la qualité de l’accueil, de l’orientation et de l’accompagnement des créateurs et repreneurs d’entreprise.

« Véritable document fondateur pour la création-reprise d’entreprise, la Charte Be EST Entreprendre permet d’établir un cadre structurant pour l’ensemble des membres du Réseau. Faire partie du Réseau est une chance unique que chacun doit aujourd’hui saisir pour faciliter la création-reprise et ainsi faire du Grand Est une réussite collective et territoriale partagée. », déclare Lilla Merabet, Vice-Présidente de la Région Grand Est.

Le Réseau Be EST Entreprendre se déploie sur les territoires du Grand Est et vise à :
 organiser l’offre d’accueil et d’orientation de la création-reprise d’entreprise dans le Grand Est,
 créer une offre d’évènementiels coordonnée et partenariale sur l’entrepreneuriat,
 adapter l’offre de services en respectant les besoins et les profils des créateurs et repreneurs,
 susciter de l’innovation et de l’expérimentation dans les pratiques et les services apportés aux créateurs et repreneurs,
 développer les compétences et l’expertise des membres du réseau.

L’installation officielle du Réseau Be EST Entreprendre met en exergue des valeurs partagées : respect de l’expertise métier de chacun, complémentarité des compétences, mutualisation des moyens, collaboration et partage de bonnes pratiques, et ce, dans l’objectif de faciliter la création et la reprise d’entreprise dans le Grand Est.

Liste des signataires de la Charte Be EST Entreprendre.

Jean-Luc Marx, Préfet de la Région Grand Est, Lilla Merabet, Vice-Présidente de la Région Grand Est en charge de la Compétitivité, du Numérique et de la Filière d’excellence, Damien Augias, Responsable des affaires régionales à la Caisse des Dépôts, Gilbert Stimplfin, Président de la CCI Grand Est, Emmanuelle Beyer, Présidente de la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire Grand Est, Raphaël Kemps, Vice-Président de la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat Alsace pour le compte de la CRMA Grand Est, Patrick Roger, Conseiller Eurométropolitain en charge de la création d’entreprise pour l’Eurométropole de Strasbourg, Laurent Henart, Vice-Président délégué au Développement économique pour la Métropole de Nancy, Jean-Luc Bohl, Président de la Métropole de Metz, Francicia Courtois, Directrice régionale adjointe pour Pôle Emploi Grand Est, Jean-Louis Gillet, Vice-Président d’Initiative Grand Est, Michel Lévy, Vice-Président d’Alsace Active pour France Active Grand Est, Emmanuelle Daviau, Directrice de l’ADIE Grand Est, François Horny, Président du PETR du Pays Thur Doller, pour le compte des pépinières d’entreprises du Grand Est, André Aurière, Président de l’Union régionale BGE Grand Est, Marie-Madeleine Maucourt, Directrice de l’Union Régionale des SCOP Grand Est (URSCOP), Annick Rudolf, Directrice de Réseau Entreprendre Alsace pour le compte de Réseau Entreprendre Alsace Lorraine Champagne-Ardenne, Bernard Mawhin, Président de l’Union des couveuses d’entreprises du Grand Est, Emmanuelle Beyer, Directrice et cogérante de CAP Entreprendre pour le compte des Coopératives d’Activités et d’Emploi du Grand Est.

Les 10 engagements de la Charte Be Est Entreprendre.

1. Mobiliser, de façon concertée, les moyens financiers nécessaires à la mise en place des actions et des dispositifs en faveur de l’entrepreneuriat.
2. Orienter les outils financiers et les dispositifs d’accompagnement tout en tenant compte des retours d’expériences, des remontées du terrain, des bonnes pratiques identifiées et des attentes des créateursrepreneurs.
3. Mettre à disposition les compétences métier de chacun organisées autour des thématiques suivantes :
Sensibilisation et Emergence, Accueil, Information et Orientation, Conseil et Accompagnement, Formation, Expertise financière et Financement, Hébergement et Test d’activité, Développement de la jeune entreprise, afin de couvrir l’ensemble des besoins nécessaires.
4. Développer les compétences et la technicité des acteurs en bénéficiant des actions élaborées en commun et en s’appuyant sur les dynamiques territoriales existantes.
5. Organiser et structurer l’accueil et l’orientation des créateurs et des repreneurs pour faciliter leur démarche.
6. Participer et créer des actions coordonnées et partenariales en faveur de l’entrepreneuriat : actions de sensibilisation, offre d’évènementiels, actions de promotion de l’offre d’accompagnement, de financement, etc.
7. Développer et partager des outils communs et mutualisés pour favoriser le travail collaboratif entre opérateurs.
8. Proposer une offre de services homogène, équitable et facile d’accès sur l’ensemble du territoire.
9. Etudier et analyser les actions et les initiatives menées par les acteurs en vue d’adapter et d’améliorer la qualité des services rendus aux créateurs et aux repreneurs.
10. Impliquer les créateurs et les repreneurs d’entreprise dans l’évaluation continue de l’offre de service
régionale.

A PROPOS DU DISPOSITIF BE EST ENTREPRENDRE.

Lancé en janvier dernier, Be EST Entreprendre vise à :
– accompagner les créateurs repreneurs dans la globalité de leur parcours,
– améliorer l’accès au financement bancaire des projets de création et de reprise d’entreprise,
– accompagner prioritairement les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires des minima sociaux et les jeunes,
– déployer un dispositif homogène sur l’ensemble du territoire régional,
– améliorer la lisibilité de l’offre d’accompagnement et de financement à la création d’entreprise,
– améliorer l’information de proximité.

Il se décline en trois offres de services distinctes selon les typologies de projets de création et de reprise d’entreprise (détails en annexe) : Be Est Entreprendre #Parcours, Be Est Entreprendre #Financement et Be Est Entreprendre #Formation. La Région Grand Est se fixe comme objectifs d’accompagner 5 000 projets sur la
période 2018 et 2019.

Afin d’être au plus près du lieu de résidence des créateurs et repreneurs d’entreprises pour leur proposer les services d’accompagnement, de financement et de formation adéquats, la Région a lancé des appels à projets et a ainsi sélectionné des opérateurs dans les périmètres d’intervention de ses 12 agences territoriales.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.