Search
mardi 20 nov 2018
  • :
  • :

La Bresse – Ariane Hiriart en conférence jeudi 4 octobre

image_pdfimage_print

Ariane Hiriart

Ariane Hiriart, humanitaire en Afghanistan, sera à la salle des fêtes de La Bresse jeudi 4 octobre à 20h. Elle dirige à Kaboul des centres – écoles pour les plus pauvres, dans le cadre de l’association Le Pélican, qu’elle a fondée après les attentats du 11 septembre.

Alors que le monde entier abandonnait l’Afghanistan des talibans au chaos et aux bombes, elle et son mari, à présent décédé, ont décidé de se démarquer des grosses structures déjà existantes qu’ils connaissaient, pour créer une organisation nouvelle et plus efficace sur le terrain, loin du battage médiatique.

Parmi les Afghans, une minorité est particulièrement discriminée et décimée par les talibans : les Hazaras. C’est auprès d’eux que l’association s’installe, au cœur de Kaboul, en créant des centres pour répondre aux besoins les plus élémentaires des enfants : nourriture, éducation, vêtements, mais aussi, jeux et sport dont ils étaient privés. Mixité, respect mutuel et attention portée à chacun, font partie des règles incontournables établies et respectées par tous.

Malgré le climat d’insécurité, les attentats, les trahisons, les enlèvements, auxquels elle est confrontée, Ariane est désormais la seule occidentale dans les établissements qui emploient une soixantaine d’Afghans pour accueillir environ 600 personnes dans les différents programmes visant à les éduquer et les rendre autonomes.

Les enfants, mieux nourris désormais, découvrent la joie de vivre et l’envie d’apprendre.

Avec le programme d’alphabétisation, les femmes apprennent à lire, écrire et compter en même temps que des notions élémentaires de cuisine et d’hygiène.

La formation à la boulangerie, à la couture et à la création d’entreprise permettra à beaucoup de créer leur propre emploi.

Et depuis le début de l’année, un centre dédié aux sourds, (très nombreux dans ce pays à cause des explosions, et abandonnés à leur sort) accueille 90 enfants et adultes qui sont initiés à la langue des signes.

Tous, grâce à cette femme de courage et de convictions, retrouvent espoir et dignité, et les moyens d’envisager l’avenir avec confiance.

Cette rencontre a pour but de mettre en lumière le travail de cette association et le courage de cette femme discrète, pour lui apporter le soutien moral dont elle a bien besoin.

Un petit film mettra des images sur les réalités vécues par Ariane qui nous expliquera ses motivations et se fera un plaisir de répondre aux nombreuses questions que chacun se pose sur son action et sur ce pays meurtri.

Entrée libre

Renseignements : Geneviève Claudel 06 82 74 17 92 g.claudel88@gmail.com

LE PELICAN : www.lepelican.org




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.