Search
lundi 12 nov 2018
  • :
  • :

Remiremont – La fête parée avec ses traditions et son lot de nouveautés

image_pdfimage_print

1

La fête patronale accueillera son fidèle public à partir de ce samedi après-midi 8 septembre, un moment qui sera également choisi pour son inauguration officielle. Un rendez-vous familial toujours prisé par les romarimontains et habitants des communes voisines.

Voilà bien matière à entraîner toutes les générations sur un lieu convivial, au gré des diverses attractions et autres stands. C’est sûr, il y en aura pour tous les goûts et toutes les envies. Un petit tour d’horizon effectué en prélude de l’ouverture nous permet de le confirmer.

Trois nouveautés sont remarquées cette année, dont deux manèges à sensation. Le Sex & Dance ainsi installé pour la 3ème fois sur les Vosges après Vittel et Gérardmer. Originaire de la Côte d’Or, Lorenzo Garnaux, son propriétaire, explique qu’il s’agit d’un manège type surf. Il tourne en horizontal dans un sens comme dans l’autre, atteignant 8 mètres de hauteur tout en procurant une sensation de décollage des sièges. L’attraction accueille tous les publics à partir de 10 ans.

Le Crazy Dance constitue la seconde nouveauté. Un manège fonctionnant sur le principe de trois rotations dans tous les sens, nous traduit Eric Mourot, issu d’une ancestrale famille de forains originaire de Bourg-En-Bresse. L’attraction réunit 32 places et demeure accessible à toutes les personnes mesurant plus de 1,20 m. Ces deux manèges viennent ainsi compléter les nouveautés aperçues l’an passé, le Speed Maax et l’EXtrême, eux aussi présents sur le Champ de Mars.

La 3ème nouveauté 2018 est constituée par une attraction originale : Folies Show, véritable palais du rire, de la joie et de la gaieté et où se mêle le fantastique, le magique, l’étonnant. De quoi passer un bon moment en oubliant le quotidien…

Parmi les manèges, l’on peut encore citer le Baraka et bien entendu l’incontournable Himalaya occupant sa place centrale habituelle et dont le 70ème anniversaire fut fêté l’an passé.

Nouveauté aussi pour le local de l’étape

Parmi les fidèles de la fête romarimontaine, il nous faut citer Adrien Voirin, celui que l’on nomme volontiers le local de l’étape, puisque venant de Saint-Amé. Il présentera cette année sa nouvelle piste d’autos skooters rachetée au printemps dernier à Georges Huc. Bien connu des autochtones, Adrien prenait déjà plaisir dans sa jeunesse à aider les forains à monter et démonter leurs attractions. Dans les années 2000, il montait aussi un tir chamboule-tout. Aujourd’hui, il reste un fidèle sur les fêtes des environs, mais encore dans de nombreux villages de Haute-Saône, y acheminant ainsi à chaque fois 42 tonnes de matériel à bord de deux semi-remorques.

Durant deux week-ends, sans oublier le mercredi à tarif réduit, la fête constituera un lieu de détente et d’amusement à partager en famille. Manèges, loteries, tirs, confiseries, trampolines et autres stands de petite restauration sont bien présents pour que chacun y trouve son bonheur. La fête, un moment privilégié et de bonne tradition…

D.P.

Photographies : Christian Schirm.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.