Search
samedi 17 nov 2018
  • :
  • :

Remiremont – Nouveaux Romarimontains et heureux de l’être !

image_pdfimage_print

1

C’est une réception des plus conviviales qui s’est déroulée ce vendredi soir au Grand salon de l’Hôtel de Ville où le maire Jean Hingray, accompagné d’une délégation d’élus et de la directrice générale des services de la mairie, accueillait les nouveaux habitants.

Arrivés de plusieurs régions, mais encore issus du canton de Remiremont (Saint-Amé, Saint-Etienne ou encore Dommartin), tous ont eu l’occasion de traduire leur enthousiasme pour la cité des chanoinesses. En effet, le 1er magistrat de la ville a souhaité innover en leur tendant le micro et connaître ainsi le ressenti de chacun. Des propos unanimes ont traduit que Remiremont était une ville appréciée pour son architecture, son histoire et ses arcades, sans oublier le sens de l’accueil.

Cette dame issue de la région parisienne y apprécie aussi la multitude des services proposés, de même que la diversité des commerces. Une autre personne originaire de Lyon a trouvé en prime que l’on se disait volontiers bonjour au fil des rues. Et ce monsieur natif de Remiremont a déclaré être fier de son retour aux sources après avoir travaillé notamment en Chine. Un couple venant d’Epinal l’a par ailleurs confié clairement : « Remiremont, c’est plus vivant et nettement mieux ! ».

De notre côté, nous avons rencontré Hervé et Valérie, arrivés en mars dernier de Villers Cotteret dans l’Aisne : « nous sommes venus plusieurs fois en vacances dans la région et nous étions tombés sous le charme de la ville. Nous y avons trouvé un appartement, nous sommes donc comblés. En plus, l’on s’est rapproché de notre fils qui habite Le Syndicat ».

Colette et André ont tenu durant 23 ans une boulangerie à Saint-Dié-des-Vosges. Retraités depuis 1983, cela fait tout juste 3 mois qu’ils ont réalisé leur rêve : venir s’installer à Remiremont l’année de leur 63ème anniversaire de mariage. Avec en prime la joie de côtoyer au quotidien leur fille Murielle et leur gendre prénommé Yves.

Il y aussi la belle histoire qui réunit aujourd’hui Elodie et Jonathan. Tout récemment encore, la demoiselle logeait chez ses parents à Saint-Etienne-les-Remiremont. Avec son ami Jonathan qui travaille dans un garage au Val d’Ajol, le rapprochement sous le même toit vient de se concrétiser rue du Pré Paré. Un appartement facilitant la vie à Elodie, à deux pas du centre hospitalier où elle travaille en tant qu’infirmière.

Venus de divers horizons, de loin ou de proximité, les nouveaux romarimontains représentent toutes les générations. Une chose est sûre, tous sont unis par l’amour qu’ils portent à leur ville. En cadeau de bienvenue, la municipalité leur a remis le guide du routard des Hautes-Vosges ainsi qu’un stylo badgé « La Belle des Vosges ». Matière à découvrir et écrire une nouvelle page remplie de bonheur !

D.P.

Photographies : Christian Schirm.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.