Search
mardi 20 nov 2018
  • :
  • :

Saint-Nabord – 190 concurrents se sont élancés à minuit sur l’Ultra Trail des Vosges !

image_pdfimage_print

18

Durant trois jours, le sport tiendra le haut de l’affiche avec l’organisation des courses de l’Infernal Trail. Huit épreuves au total vont ainsi marquer le 10ème anniversaire de cette manifestation de haut niveau soutenue par de nombreux partenaires et sponsors. Une renommée qui dépasse désormais les frontières de l’hexagone et dont peut être fière toute l’équipe d’organisation autour de Stéphane Hairaye.

Un succès sans précédent cette année puisque l’ensemble des épreuves réuniront près de 6.000 participants. C’est à zéro heure en ce vendredi 7 septembre que 190 concurrents – dont 12 femmes – se sont élancés depuis le site des Perrey dans l’ultra trail des 200 km (203 précisément). Un périple traversant le massif vosgien avec incursion dans le département du Haut-Rhin. Avec un dénivelé de 10.000 mètres, le parcours demandera au minimum 31 h aux traileurs les plus entraînés et beaucoup plus pour les autres, sachant que le temps maximum est fixé à 61 h.

Dix points de ravitaillements et trois bases de vie jalonnent cette épreuve passant par Le Syndicat, Le Haut-du-Tôt, Rochesson puis l’Ermitage Frère Joseph au 58ème kilomètre. Puis ce sera l’ascension du Markstein et du Grand Ballon au point culminant avant de rejoindre la Vallée de Saint-Amarin pour entamer un retour par le Rouge Gazon (116ème kilomètre), puis le Drumont avant un nouveau passage à Frère Joseph. Il s’agira ensuite d’emprunter la vallée de la Moselotte avec Saulxures au 153ème kilomètre. La dernière partie mènera les traileurs vers les hauts de Vecoux, la colonie des Tronches (178ème kilomètre), le col du Peutet pour rejoindre enfin Saint-Nabord.

Alors que la soirée de jeudi était consacrée à la composition des sacs et que les consignes de sécurité demeuraient répétées, les concurrents étaient invités à 22 h 30 à prendre… un petit-déjeuner afin d’assurer les premières forces avant le point de ravitaillement n° 1. Vers 23 h, trois trialistes en moto (Hervé, Mickaël et Alexis) de l’association Moto Verte Trial de Planois/Basse-Sur-Le-Rupt partaient en éclaireurs, accompagnés du président de leur club, afin de vérifier toutes les dispositions le long de ce parcours des 200 km.

Des concurrents sereins et enthousiastes

A trente minutes du départ, le moment était à la vérification des sacs. Un instant où nous avons rencontré des traileurs sereins et enthousiastes, fins prêts à affronter la fameuse distance. A l’exemple de cette famille habitant le Loir et Cher (père, mère et fils) venue faire l’épreuve afin de découvrir les Vosges. Leur dernière distance fut un trail de 174 km dans le pays de Carcassonne. A 63 ans, Basile de Nancy n’a eu aucune hésitation à se lancer dans l’Ultra Trail. C’est sa 3ème participation à Saint-Nabord, dont la seconde dans l’Ultra Trail des 200 km dont il avait terminé à la 73ème place en 2016. Parmi les féminines, nous avons également rencontré Nathalie de Rupt-Sur-Moselle qui n’est autre que la présidente du Club Athlétique de la Haute Moselle. Confiante pour aller jusqu’au bout !

A quelques minutes du départ sous la grande arche, les concurrents furent applaudis dans une ambiance festive alors qu’un feu d’artifice de toute beauté éclairait le ciel navoiriaud. Puis ce fut le moment du décompte à minuit pile. Les 190 traileurs s’élançaient tout en étant salués au passage par une montgolfière éclairée. Et en franchissant le premier talus, le sigle « l’Infernal 10 ans » s’allumait à son tour. L’ultra trail de Saint-Nabord a véritablement gagné ses lettres de noblesse tout en devenant une édition internationale !

D.P.

Photographies : Christian Schirm.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.