Search
mercredi 21 nov 2018
  • :
  • :

Saint-Nabord – Florian Lambolez en finale de Pékin Express, la course infernale

image_pdfimage_print

Florian Lambolez (au centre) et son coéquipier Gabriel Martin en compagnie de Stéphane Rotenberg

Nombreux sont les téléspectateurs suivant l’aventure des binômes participants à l’émission « Pékin Express », la course infernale sur M6. Et dans le pays de Remiremont, tout particulièrement à Saint-Nabord, la finale de l’édition 2018 risque d’attirer tous les regards, ce prochain mercredi 5 septembre à 21 h.

Pour cause, le navoiriaud Florian Lambolez, associé à Gabriel Martin (tous deux ne se connaissaient pas avant l’émission), s’opposeront en finale face au binôme formé de Christina, dirigeante d’une entreprise et de Didier, l’un de ses employés.

Un sacré parcours pour Florian, formant ainsi le binôme des inconnus aux côtés de Gabriel. Un duo rappelé en juin dernier par la production de l’émission pour le 2ème épisode de « Pékin Express » suite à l’abandon, pour raisons familiales, des candidates Elodie et Gaëlle. Face à de nombreuses péripéties et autres rebondissements au cours des épisodes, le navoiriaud et son compère ont vaincu toutes les situations, s’imposant ainsi facilement lors de la demi-finale diffusée la semaine dernière.

Un réel défi pour Florian, qui exerce la profession de projectionniste, notamment dans la salle de cinéma de Vagney. Le navoiriaud n’imaginait sûrement pas aller aussi loin dans l’aventure « Pékin Express ». Une course infernale de 35 jours partie de Bornéo et reliant Tokyo en passant par les Philippines. Un périple de découvertes au contact des populations parmi lesquelles il fallait savoir se faire accepter.

L’enjeu de la finale de cette 11ème saison de «Pékin Express » la course infernale animée par Stéphane Rotenberg, est de taille. Pour le binôme Florian-Gabriel, il s’agit de récupérer l’argent engrangé par l’équipe adverse. Pour cela, il faudra être rusé lors de trois parcours assez fous proposés lors de ce dernier sprint de l’aventure. Les binômes doivent notamment emprunter l’un des trains les plus rapides du monde, « Le Shinkansen » afin de rejoindre Tokyo. A la clé également, une rencontre avec des sumos où il faudra découvrir leur poids.

Plus farfelu et extrême encore, l’obligation de revêtir des tenues de personnages de jeux vidéo pour s’élancer à bord de karts dans les rues animées de la capitale du Japon. On l’aura compris, une finale demandant un engagement total de la part des candidats.

Si le navoiriaud a déjà participé à de nombreux plateaux de jeux télé (La Roue de la Fortune, les 12 coups de Midi, Money Drop, Le Juste Prix, Personne n’y avait pensé, Tout le monde veut prendre sa place entre autres), cette fois l’aventure face aux caméras prend une autre dimension. Mais Florian a toujours affiché une réelle volonté de se surpasser, entraînant avec lui son coéquipier Gabriel.

La finale de cette 11ème saison de « Pékin Express » leur reviendra t-elle ? La course infernale reste entière. Et le suspens tout autant ! Réponse mercredi soir sur la chaîne M6.

D.P.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.