Search
mercredi 14 nov 2018
  • :
  • :

Septembre culturel autour de Bussang

image_pdfimage_print

Dimanche 9 septembre :

A l’écoute de la haute forêt de la Kinsmuss

Depuis plus d’une décennie, RECRE « Vivre et Créer à la Montagne » assure, autour de ce mois de patrimoine, une animation culturelle sur Bussang et périphérie : action plus appuyée depuis 2011 avec le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, et surtout depuis 2013,sur trois week ends Une balade annuelle devenue incontournable a été mise au point avec les sculpteurs bien connus Francis Cuny et Frédéric Durand : les 80 bancs du premier, et le tétraèdre symbolique.

«  la Foret culturelle » qu’est la Kinsmuss ( terme de Yan Mougel ) est ainsi redevenue , de terra incognita à 1000 m qu’elle était depuis une centaine d’années, un lien, un lieu de rencontres , renouant avec ces échanges des siècles précédents quand la montagne était parcourue à pied, de Ventron à Bussang, de Fresse, le Ménil à Bussang . Jean-Claude Dousteyssier, maire de Ventron, en rappelait en 2013 le rôle traditionnel central, à réactiver .

Pour « L’Hercule de notre forêt,aux 80 travaux.. »,Francis Cuny, il s’agissait de fédérer les énergies des communes et vallées riveraines de la Kinsmuss pour en refaire un lieu de convergence remarquable Avec ses 80 bancs , répartis sur tous les chemins ,il a voulu « rendre hommage aux arbres tombés »

A la convergence des trois communes de Bussang, Ventron, le Ménil, Frédéric Durand a édifié un monument de taille en bois, le tétraèdre symbolique, reprenant la structure de l’atome primordial de carbone, pour en faire un « monument à la vie »

Assistèrent à son inauguration ainsi les maires et représentants des communes de Bussang, Ventron, le Ménil, Fresse et du Pays de Remiremont .( notre photo )

Francis Cuny a voulu que ce rendez-vous de septembre devienne ainsi incontournable

Kinsmuss ; qui viendrait du latin »camine », chemin antique, prend ainsi tout son sens .

Sur les pas de Frère Joseph, Colas de la Kinsmuss, Dédette

Ainsi convergeront deux ballades : Sur les pas de Frère Joseph, qui on le sait avait son ermitage de Ventron séjourna dans la Kinsmuss au XVIII è siècle, dans un tronc ! ( le tronc de l’ermite )

Départ 10 h : Ventron Sur les pas de Frère Joseph, depuis le parking arrivée en bas des pistes , à 400 m avant Frère Joseph Avec Francis Cuny

Et sur les pas de Colas de la Kinsmuss et Dédette /

Colas de la Kinsmuss , c’est un ouvrage de Gaston Fillieux, ancien instituteur de Bussang, qui narre la vie difficile et exaltante au début du XXè siècle, avant la Grande Guerre, dans cette haute vallée , de cinq fermes et leurs habitants

Dédette, Gérard Parmentier, c’était un fabuleux conteur de Bussang, à la verve inénarrable, qui

men ait en 2013 et 14, avant sa mort, les balades…sur les pas de Colas…

Départ à 10 h Bussang Depuis parking , route du Col du Page, 400 m au dessus d’Azureva . Avec Frédéric Durand

1 h à 1 h 30 environ de marche,environ 2 kms, sans beaucoup de déclivité du côté de Bussang, plus raide par Ventron .( mais pas plus de150 m de déclivité de part et d’autre )

Le rendez-vous s’effectue au tétraèdre , près de l’ancienne chaume disparue de Forgoutte, enjeu des marcaires alsaciens et lorrains au XVII et XVIII è siècle, marqué par une borne à la croix de Lorraine

Près aussi des énigmatiques galeries et travaux de l’abbé Morizot , au XIX è siècle, dites « mines d’or »,illusion ou escroquerie démontée voici deux ans par Francis Pierre et Dominique Heckenbenner, de la SESAM

Mais…d’aucuns y croient encore..Et Dédette en était un des partisans …

Atelier d’écriture : Beauté de la Forêt

Après un apéritif offert par RECRE, repas tiré des sacs et à 13 h 30 ,atelier d’écriture «  Beauté de la forêt » par Maguy Louis, Vincent Decombis ( abri possible en cas…) …Papier et stylos billes fournis….

Le thème de cet atelier est motivé par celui du Printemps des Poètes..2019 ..qui sera « La Beauté »..Et là donc bien sûr beauté de la forêt, en relation aussi avec les dernières recherches sur la communication secrète des arbres ( telle que le décrit l’ouvrage remarqué du forestier allemand Peter Wohlleben, la Vie secrète des arbres . Ce qu’ils ressentent Comment ils communiquent )

Cet atelier , de 2 h environ , est destiné «  à ceux qui le désirent », précisent les organisateurs . Ceux qui ne voudraient pas écrire pourront donc se promener en ces parages magnifiques .

Le retour s’effectuera d’ailleurs vers les parkings de Ventron et Bussang, et de là vers Travexin .

Lectures en musique à la cabane magique de Travexin

Une restitution , lecture des textes se fera à 19 h, en musique, à la cabane magique de Francis Cuny, à Travexin, monument étrange et exceptionnel auquel tous sont attachés, depuis…plus de 50 ans ! Apéritif, Repas pizza, apporter des compléments .

Parmi les musiciens et chanteuses, chanteurs attendus, Sylvie Legay,Michel Génini, Mickaël Gérard, Mickaël Griesser , Fred de laPetite Musique des Montagnes, et bien d’autres, notamment ceux du Printemps de le chanson, de François Fetet .

Inscriptions nécessaires au 7 septembre, pour l’organisation de l’atelier, des tables, bancs ,chapiteaux éventuels…au 06 08 69 98 55 ou vede88@orange.fr

Prochains week ends du septembre culturel :

-15 et 16 Visites du Théâtre du Peuple, Concert baroque,le 15 à 20 h 30, église,( voir article spécifique ), lectures en musique Jean Pottecher, devant le Presbytère à sauver, le 16 à 15 h

22 et 23 L’énigme du Château de Taye Conférence le 22 à 20 h 30 Salle des Fêtes,

Balade le 23 , depuis la source de la Moselle, 14 h 30 : Concert des Harmonies de St Maurice Bussang et Dombasle, à 15 h Casino.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.