Search
jeudi 15 nov 2018
  • :
  • :

Le tribunal suisse donne raison à un éleveur vosgien face à un biologiste suisse pro loup

image_pdfimage_print
 Après plusieurs attaques juridiques de Jean-Marc Landry (Suisse), les tribunaux suisses ont rendu leurs verdicts en septembre 2017 puis le 30 août 2018. Tous les soi-disants reproches de Bruno Lecomte (injures, diffamation, et atteinte à l’honneur) à l’encontre de Jean-Marc Landry ont été jugés infondés. Les juges suisses donnent raison à l’éleveur vosgien dans tous ses films. C’est,en quelques lignes, le résumé que l’on peut faire d’un dossier de plusieurs centaines de pages et sur plusieurs mois.

Jean-Marc Landry a 10 jours pour faire appel de la décision du tribunal. Nos lecteurs retrouveront le lien du jugement en cliquant ici : Jugement tribunal penal 30 août 2018.

« Cette affaire m’a coûté à ce jour 5300 euros entre les frais d’avocats, et des tribunaux » explique Bruno Lecomte. « Mon assurance juridique ne peut pas prendre en charge cette affaire. J’ai décidé de faire appel aux dons. Grâce aux nombreux dons français, mais surtout suisses et allemands, je devrais pouvoir couvrir tous ces frais inutiles ».

Cette affaire entre “pro loup” et “anti loup” est riche d’enseignement pour l’avenir, et importante géographiquement car elle couvre divers pays, et représente des sommes d’argents importantes pour chaque partie.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.