Search
mercredi 21 nov 2018
  • :
  • :

Vallée de Cleurie – Restauration de la croix du Xatis Amet

image_pdfimage_print

P1030982

L’association des Amis de la vallée de Cleurie est née en 1973 de la volonté de Monsieur Michel Thouvenin de promouvoir la vie culturelle, non seulement dans la commune de Cleurie dont il était le maire, mais aussi dans tous les villages de la vallée de Cleurie, de Saint Amé à Gérardmer, de Liézey à Vagney.

Dès l’origine, elle s’est donné pour but de mettre en valeur et de sauvegarder le patrimoine de la vallée.

Parmi ces éléments du patrimoine local, les croix de chemin occupent une place particulière.

Elles sont en effet les témoignages les plus anciens que nous avons sur la vie des habitants de la vallée. Elles  nous rappellent les événements, souvent tragiques, qui ont marqué les populations.

Les croix de peste érigée au XVIIème siècle rappellent les ravages de cette épidémie dans nos contrées. Elles sont nombreuses dans la vallée de la Moselotte, mais aussi dans notre vallée, à Bémont, au Haut des Charmes, à Grimouton et bien sûr au Xatis Amet.

Les croix marquaient souvent un événement douloureux : un enfant dévoré par les loups à La Couare, un accident de voiturier au col du Singe, un crime, une mort subite…

Mais il y eut aussi les croix érigées en action de grâce pour remercier Dieu après l’édification d’une ferme ou au soir d’une vie bien remplie ou bien encore pour soulager les âmes du purgatoire.

L’association s’est intéressée, notamment dans les ouvrages qu’elle a consacrés aux villages de la vallée, aux croix dispersées sur tout le territoire à Liézey, au Tholy grâce aux recherches de Bernard Voirin, à La Forge, au Haut du Tôt, sur la paroisse de Julienrupt. Ces croix ont été décrites, les inscriptions que les intempéries  érodent petit à petit ont été relevées, leurs origines et les motifs de leur érection ont été recherchés.

A la suite d’autres bénévoles, notamment l’association des Amis de Remiremont présidée par Mademoiselle Jacotey, elle en a remis en état quelques-unes. Grâce notamment au talent d’André Pierre, elle a remplacé la Vierge du Hêtre de la Vierge, a rénové la croix Haxaire de La Charme à Cleurie, a déplacé et a restauré la croix du Mourot.

La croix du Xatis Amet est l’une des plus anciennes de la vallée de Cleurie, puisqu’elle porte la date de 1637. Le croisillon de cette croix était désolidarisé du fût et l’on pouvait craindre qu’il ne tombe et se brise.

Aussi, elle a décidé de la restaurer et de confier les travaux à un spécialiste, l’atelier de Daniel Petitgenet à Julienrupt, actuellement repris par Félix Pierré-Lecomte. Cet artisan est intervenu en juin dernier.

Après avoir replacé et scellé le croisillon, il a consolidé le socle et a remis d’aplomb la croix.

Une manifestation s’est tenue au Xatis Amet le samedi 15 septembre 2018 à l’occasion des Journées du patrimoine pour rendre hommage à l’artiste qui a restauré cet élément du patrimoine qui nous est cher.

La croix du Xatis Amet porte l’inscription suivante : « A l’intention de Mougot Couanet et ses enfants. Priez Dieu pour leur âme. 1637. » La tradition affirme qu’à cet endroit Mougeotte Coanet et ses enfants moururent de la peste en 1631 et peut être y furent enterrés. Pascal Claude a retrouvé la trace de cette famille qui demeurait autrefois au Xatis Amet.

Quant à Félix Pierré-Lecomte, il a expliqué la nature des travaux de restauration qu’il a réalisés.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.