Search
lundi 12 nov 2018
  • :
  • :

La Bresse – Programme au cinéma Grand Ecran

image_pdfimage_print

DSC_0157

Sofia  (1 h 25) : drame français, qatarien de Meriem Benn’Barek avec Maha Alemi, Lubna Azabal.

Le 18 oct. À 15 h, le 19 à 20 h 30, le 20 à 18 h, le 22 à 20 h.

Premier film virtuose et sobre qui nous fait découvrir les inégalités de la société marocaine aujourd’hui.

Burning  (2 h 28) : drame, thriller sud-coréen réalisé par Lee Chang-Dong avec Yoo Ah-In, Steven Yeun.

Le 21 oct. À 17 h, le 23 à 20 h.

Oeuvre majeure du réalisateur qui est aussi un film puissant, injustement oublié à Cannes.

Un éloge du vide.

Okko et les fantômes (1 h 35) : animation japonaise réalisée par Kitarô Kôsaka.

Le 24 oct. À 15 h, le 27 à 18 h, le 29 à 15 h.

Une fable qui repousse les limites de l’animation au graphisme délicat.

Une belle réussite.

I feel good (1 h 43) : comédie française par Benoit Delépine et Gustave Kerven avec Jean Dujardin, Yolande Moreau, Joseph Dahan.

Le 25 oct. À 15 h (ciné senior) le 26 à 20 h 30, le 27 à 20 h 30, le 29 à 20 h.

C’est un tableau d’une France que l’on voit rarement au cinéma.

Jamais amer mais hilarant, acide et révolté .

Les frères Sisters (1 h 57) : western français réalisé par Jacques Audiard avec Joaquim Phoenix, John C. Reilly, Jake Gyllenhaal.

Le 25 oct. À 20 h, le 28 à 17 h, le 29 à 20 h.

Le réalisateur de «  Dheepan «  nous montre un western crépusculaire et fraternel, impitoyable et souvent drôle. Les interprètes y sont remarquables.

Le Quatuor à cornes (0 h 43 mn) : animation japonaise de Naoko Yamada.5 h ( ciné goûter ) le 3 nov. à 18 h, le 4 à 17 h.

Trois courts métrages tendres et poétiques.

Une animation bien ficelée, idéale pour les petits.

La prophétie de l’horloge (1 h 46) : fantastique, famille, américain par Eli Roth avec Jack Black, Cate Blanchett, Owen Vaccaro.

Le 1er nov. à 15 h, le 2 à 20 h 30, le 6 à 18 h.

Un peu inquiétant, ce conte fantastique , bien que débordant de banalités, devrait néanmoins, ravir les enfants.

Alad’2 (1 h 38) : comédie française réalisée par Lionel Steketee avec Kev Adams, Jamel Debouzze, Vanessa Guide.

Le 1 nov. à 20 h, le 3 à 20 h30, le 5 à 20 h.

Une farce avec une avalanche de gags mais pas beaucoup de scénario.

Dilili à Paris (1 h 35) : animation française, Belge, allemande de Michel Ocelot.

Le 7 nov. à 15 h, le 11 à 14 h 30.

Le réalisateur ( papa de Kirikou ) toujours en quête d’innovations, suit les aventures d’une fillette avec un travail pictural qui est un hommage aux tableaux de maîtres . Humaniste et grave.

A star is born (2 h 16) : drame , romance, américaine de Bradley Cooper avec Lady Gaga, Bradley Cooper, Sam Eliott.

Le 8 nov. à 15 h, le 10 à 20 h 30, le 11 à 17 h, le 12 à 20 h.

3° remake d’un film de 1937, drame musical avec de l’amour et du drame.

C’est une parfaite alchimie entre l’acteur «  d’américan sniper «  et de Very Bad Trip «  et la star aux dizaines de millions d’albums.

F. Caldera – MLC – Cinéma Grand Ecran.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.