Search
jeudi 13 déc 2018
  • :
  • :

Le chantier du col de la Schlucht s’est ouvert au public

image_pdfimage_print

bat1600-1024x576

Ces vendredi 12 et samedi 13 octobre, la Fédération du BTP Vosges organise la 16e édition des coulisses du bâtiment. A cette occasion, le chantier du col de la Schlucht dévoile ses secrets.

Vendredi, des collégiens ont ainsi été accueillis sur le site de la Schlucht et ont pu découvrir les travaux de réhabilitation actuellement en cours. A cette occasion les élèves ont pu découvrir les trente métiers de la construction, du maçon au peintre en passant par le charpentier ou le métallier.

Ce samedi matin, ce sont 80 visiteurs qui étaient attendus sur le chantier de l’ancien hôtel le Tétras.

Le Département des Vosges gère actuellement les travaux au col de la Schlucht en partenariat avec le Haut-Rhin. Ce projet vise notamment à maintenir et relancer les activités économiques : hôtels-restaurants, brasserie, magasin de souvenirs, remontées mécaniques et également améliorer la qualité de l’offre en faveur du tourisme durable. Les travaux devront aussi permettre de réorganiser les infrastructures (Route départementale…), restructurer les espaces publics et les intégrer dans le paysage. Ce projet est estimé à plus de 7 millions d’euros. La fin des travaux est programmée au printemps 2019.




5 réactions sur “Le chantier du col de la Schlucht s’est ouvert au public

  1. espérance

    je vois la vie en Vosges avec la BRESSE ET GERADMER et les autres ? CRAMPONNEZ VOUS il n’y aura pas de place pour tout le monde coté soutien et aides .

    répondre
    1. Aide toi le ciel t'aidera

      Epinal ,Remiremont , St Die bénéficient, entre autres, de gares + routes 4 voies…..

      Les Geromois et les bressauds …des nèfles ( et pourtant ils payent leurs impôts au meme titre que les spinaliens, romarimontains et déodatiens ).

      Arrêtez donc votre petite crise.

      répondre
      1. Lucien

        il n’y a pas que les Bressauds et Géromois qui n’ont plus de train ni routes à 4 voies ,mais on voit nettement la différence entre certaines vallées .et le frein de certains projets qui n’aboutissent pas ,on n’est pas tous logés à la même enseigne ,le fossé se creuse de plus en plus .

        répondre
    1. Lucien

      le Haut Rhin devrait également voir la situation économique de certaines vallées qui sont quif quif entre le 68 et le 88 pas très attractives , il y a aussi un col qui sépare ces 2 départements avec un accès très facile , des stations de skis et une ancienne station thermale pourquoi le Haut Rhin ne se poserait pas la question pourquoi ne pas réunir plusieurs stations avec cette ancienne station thermal pour faire un bloc attractif qui relancerait l’économie de tout un secteur ;Quand on parle avec des gens du 67, de Metz ou autre on ne connait que la Bresse et Géradmer ,si des gens viennent en vacances dans une location le mot c’est à combien de km nous somme de la Bresse et Géradmer ; alors il serait temps d’élargir un peu ces domaines de ski et penser à réunir d’autres secteurs pour relancer une économie mourante et qui amènerait de la jeunesse des familles et relancerait l’économie dans un secteur qui vieillit ..

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.