Search
mercredi 24 oct 2018
  • :
  • :

Laëtitia Reynders pose ses valises à Eloyes

image_pdfimage_print

laetitia portrait Bret

Cette autrice, d’origine belge et à la renommée bien établie, vient de poser ses valises en Vosges, à Eloyes, tout en poursuivant sa carrière internationale et jongle avec les frontières belge, suisse, luxembourgeoise et donc française.

Elle débute sa carrière en 2005 en remportant un concours de nouvelles organisé par un important magazine féminin. Ce sera le déclic. C’est en 2012 qu’elle prendra son envol en étant éditée pour son premier roman « Rouge Poison » qui est, d’ailleurs,  toujours disponible à ce jour, grâce aux rééditions et tant son succès ne faiblit pas.

A partir de 2014 est éditée la célèbre trilogie de « La Gardienne du Miroir » dont l’action se déroule en Lorraine, dans la région de Nancy et au château de Gombervaux. De suite cette série plait et a été vendue à plusieurs milliers d’exemplaires.

Depuis Laëtitia a écrit un roman suspense qui est la trilogie « Prisonnière d’une cage dorée », lauréate d’un prix littéraire et de deux accessits. Elle s’est diversifiée, avec succès, dans le Thriller en réalisant « Les Limbes de Ton esprit » (Tome 1 et 2) ouvrages bien connus des festivaliers spinaliens et va sortir, très prochainement (novembre 2018), un livre « historico-fantastique » intitulé « Maschka » qui revisitera le destin de la famille Romanov il y a 100 ans…

Elle participé à près de 200 salons dont de prestigieux tels le Salon du Livre de Paris, Bruxelles, Genève, Poitiers, Forum du livre de Saint-Louis, Trolls & Légendes, Halliennales, Atrebatia à Arras, les Imaginales, etc.

Laëtitia Reynders est aussi très appréciée pour sa gentillesse et sa disponibilité. Elle est très présente  sur les réseaux sociaux et reste en contact avec son lectorat ce qui a transformé certains lecteurs en vrais fans.

Bref, la région vosgienne hérite d’une écrivaine prolixe et éminemment sympathique qui, n’en doutons pas, fera les beaux jours des librairies et centres culturels du Grand Est…




3 réactions sur “Laëtitia Reynders pose ses valises à Eloyes

    1. Den Jérémiah

      Ce terme est utilisé pour remplacer « auteure ». Vous trouverez quantité d’explications sur Google. Le monde littéraire utilise désormais ce terme pour désigner une écrivaine ayant écrit quelques livres de différentes nature.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.