Search
samedi 17 nov 2018
  • :
  • :

Politique – La conseillère régionale Marina Do Santos quitte le Front National et crée son propre mouvement Elle vient de fonder « La Ligue des Citoyens de France ».

image_pdfimage_print

 

Marina Do Santos

Marina Do Santos, conseillère régionale Grand Est du Front National devenu Rassemblement National, a décidé de quitter ce dernier car « je ne dispose pas d’un argumentaire précis sur les sujets qui préoccupent mes concitoyens. Dans le domaine fiscal social et sociétal, les réponses restent trop vagues pour se sentir à l’aise face au terrain ».

Et l’ancienne élue FN d’expliquer « Il y a 5 ans j’ai choisi le Front National parce qu’il me donnait satisfaction sur le plan idéologique, aujourd’hui ce n’est plus le cas car les électeurs veulent avoir des réponses à des questions précises. Je n’en veux à personne que ce soit à la fédération des Vosges, à la région Grand Est et à la présidente du Rassemblement National, Marine Le Pen. Je les respecte tous, autant qu’ils sont, car je n’oublie pas que j’ai été à leurs côtés pendant 5 ans. J’ai rencontré de belles personnes durant ces années de mandature et je ne regrette absolument rien ! Je leur souhaite à tous bonne chance ».

Marina Do Santos démissionne donc du groupe du Rassemblement National à la région Grand Est mais « je veux continuer à siéger en non inscrit. Je vais continuer mon mandat jusqu’en 2021 car je ne veux pas décevoir les électrices et les électeurs qui ont voté pour moi. Ma décision relève d’une décision personnelle : j’ai décidé de monter mon mouvement politique. Je pense qu’il est grand temps de se soucier du peuple. La situation de la France est grave depuis qu’Emmanuel Macron est au pouvoir. Je ne peux me résigner à rester les bras croisés sans agir ».

Marina Do Santos est consciente « de prendre un risque mais nos concitoyens méritent que je fasse ce sacrifice pour la grandeur de notre pays. Et c’est maintenant qu’il faut agir ! Mon mouvement sera un mouvement alternatif , contrairement au courant continue du macronisme, sur des idées de refonte de notre système économique, social, juridique, afin de permettre à tous les citoyens de vivre dignement ».

Elle a créé ce mouvement « La Ligue des Citoyens de France » « pour apporter des réponses précises et humanistes à notre pays. Pourquoi ce nom, tout simplement pour honorer le ministre Mattéo Salvini et mettre en avant mes racines italiennes dont je suis fière. Je veux travailler pour la France et nos concitoyens qui attendent une autre politique. Parce que « les Français ont droit au bonheur » dans un pays fier de son passé et ambitieux pour son avenir ; c’est au présent qu’il nous faut rebâtir la France ».

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.