Search
dimanche 21 oct 2018
  • :
  • :

Remiremont – ADEMAT-H : une motion en cinq points pour défendre l’hôpital

image_pdfimage_print

02 les auditeurs

C’est à l’issue d’un large débat ouvert aux adhérents et élus présents à l’assemblée générale de l’ADEMAT-H (Association pour la Défense, le Maintien et l’Amélioration de la Maternité et de l’Hôpital de Remiremont) qui se tenait ce vendredi soir au centre culturel Gilbert Zaug, qu’une décision a été votée à l’unanimité pour l’élaboration d’une motion destinée à soutenir le maintien de l’ensemble des services principaux du centre hospitalier, à savoir médecine, chirurgie et soins obstétriques.

Cette motion, une fois rédigée, sera signée par les membres adhérents de l’ADEMAT-H, puis proposée également à la signature de tous citoyens, associations et élus. Sur proposition du président Jean Pierrel, trois points demeuraient tout d’abord retenus, mais la motion en comportera cinq au final afin de prendre en compte la demande de certains adhérents. Cinq exigences qui se résument ainsi :

1 – le maintien de la permanence de soins ;

2 – le maintien des services médecine, chirurgie et obstétrique ;

3 – l’exigence de moyens financiers à hauteur des besoins ;

4 – la dénonciation des suppressions de lits ;

5 – le respect des populations et des élus défendant le maintien de l’hôpital.

Cinq points d’importance afin d’éviter « un scénario catastrophe » ainsi que l’a souligné dans son rapport moral le président Jean Pierrel. Nous reviendrons plus en détails sur cette assemblée générale de l’ADEMAT-H.

D.P.




Une réaction sur “Remiremont – ADEMAT-H : une motion en cinq points pour défendre l’hôpital

  1. Gilbert Schloesser

    La France est malheureusement atteinte d’une maladie congénitale, qui semble incurable. Elles n’est ni traitée à Remiremont, pas plus qu’à Epinal, ni dans aucun hôpital de France et de Navarre. Il s’agit de la centralité aigüe! Quand il manque des élèves quelques part, je n’ai jamais vu, que l’on face déplacer des gamins du centre vers la périphérie…Il en va de même pour un certain nombre de services publics, où ce qu’il en reste, devenu privé…Ainsi, si vous êtes client Orange, depuis quelques temps direction Epinal !! Alors, mais pourquoi donc l’hôpital échapperait il à cette règle? Cette mécanique, qu’il conviendrait peut être d’inverser de temps en temps, est beaucoup trop souvent le contraire du bon sens!! J’ai découvert hier, qu’il ne faisait pas forcément bon vivre dans nos vallées, que mon espérance de vie était moindre, que dans le reste de l’hexagone. Eh bien mesdames et messieurs du ministère de la santé, je vous propose une suggestion, qui vaut ce qu’elle vaut, investissez dans une carte du massif vosgien en relief, puisqu’il me semble que dans votre vison tout est plat !!!!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.